Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : CLG20


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds Ligue d'action nationale . - [1913]-1983
- 1.31 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- 5 photographie(s)
- 1 dessin(s)
- 1 gravure(s)
- ( : Associations / regroupements: Nationalisme ; 0).

Notice biographique/Histoire administrative
Ligue d'action nationale. Mouvement nationaliste canadien-français fondé à Montréal le 11 mars 1913 par Omer Héroux, Joseph Gauvreau, Léon Lorrain et Joseph-Papin Archambault (S.J.). Raisons sociales : Ligue des droits du français, 11 mars 1913; Ligue d'action française, lettres patentes du 12 avril 1921; Ligue d'action canadienne-française, janvier 1927; Ligue d'action nationale, janvier 1933. Objectifs : 1913, «La Ligue [...] a pour but de rendre à la langue française, dans les différents domaines où s'exerce l'activité des Canadiens français, et particulièrement dans le commerce et l'industrie, la place à laquelle elle a droit.» (L'Action nationale, t. LII, nos 7-8, p. 648); 1921, «1. Travailler en Amérique, par l'étude et l'action, au maintien du catholicisme et de la civilisation française. 2. Développer en particulier, la personnalité ethnique du peuple canadien-français, suivant son caractère catholique et latin, et dans le sens de ses traditions nationales.» (ibid., p. 657). Structures : conseil d'administration, assemblée générale des directeurs, directeur de la revue, comité éditorial, comité de rédaction, comité de lecture et secrétariat. Au nombre des personnalités qui se succèdent à la présidence de la Ligue, on retrouve notamment Joseph-Papin Archambault (S.J.), Philippe Perrier (ptre), Esdras Minville, Anatole Vanier, François-Albert Angers et Rosaire Morin; et au poste de secrétaire, Joseph Gauvreau, Louis Hurtubise, Anatole Vanier, André Laurendeau, Roger Duhamel, Dominique Beaudin, Jean-Marc Léger et Gérard Turcotte. Moyens d'action : articles et lettres ouvertes aux journaux, publications et édition, conférences, mémoires, déclarations, manifestes, prix littéraires et actions auprès des pouvoirs publics, des industries et du commerce. La Ligue voit le jour à la suite d'une série d'articles de Pierre Homier (pseudonyme du père Joseph-Papin Archambault) publiés dans le Devoir entre mars 1912 et juin 1913, réclamant une plus grande utilisation du français dans l'industrie et le commerce montréalais. Tout en continuant d'accorder priorité à la défense de la langue française, la Ligue en vient peu à peu à élaborer, à partir de 1921, une doctrine nationaliste largement inspirée de la pensée de Lionel Groulx, reprise et développée ultérieurement par Esdras Minville et le père Richard Arès (S.J.). À partir de mars 1956 toutefois, elle remet en question l'idéologie traditionnelle et redéfinit ses options fondamentales sur l'évolution du Québec et sur les grands problèmes que connaît ce dernier dans plusieurs domaines : langue, économie, éducation, questions sociales, religion. Dans le but de lutter contre l'aliénation de la culture canadienne-française et de ranimer le sentiment de fierté nationale, la Ligue se dote d'instruments de propagande. Elle publie annuellement, de 1916 à 1935, l'Almanach de la langue française, et fait paraître en 1917 le premier numéro de son organe officiel, L'Action française, revue mensuelle qui prend le nom d'Action canadienne-française de janvier à décembre 1928, et à partir de janvier 1933, après une période d'interruption de quatre ans, celui d'Action nationale. L'Action nationale est la plus ancienne revue de combat du Québec. «[... elle] est, globalement, d'inspiration traditionaliste. Elle veut défendre la langue et la culture françaises ainsi que les valeurs héritées de la religion catholique et de l'histoire laurentienne.» (L'encyclopédie du Canada, t. 1, p. 13). Dès sa première livraison, la revue s'attire de nombreux collaborateurs de marque qui jouent un rôle significatif dans la société canadienne-française. Au cours des ans, on y retrouve notamment les noms de Lionel Groulx, Esdras Minville, Édouard Montpetit, Antonio Perrault, François Hertel, Anatole Vanier, Arthur et André Laurendeau, Richard Arès (S.J.), François-Albert Angers, Roger Duhamel, Rosaire Morin, Jean-Marc Léger et Pierre Laporte. Soucieuse de diversifier son activité, la Ligue fonde d'autre part la Bibliothè que de L'Action français e en 1918 et, l'année suivante, la Librairie de L'Action française. La Bibliothèque publie de nombreuses brochures d'éducation nationale, politique et sociale, des tracts de propagande et plusieurs oeuvres littéraires. Elle joue ainsi un rôle de premier plan dans l'évolution de l'édition au Québec, en particulier celle de l'édition littéraire, en contribuant à la diffusion des oeuvres de plusieurs écrivains tels Lionel Groulx, Henri d'Arles (pseudonyme d'Henri Beaudé, ptre), Nérée Beauchemin, Marie-Claire Daveluy, Blanche Lamontagne-Beauregard, Harry Bernard, Hermas Bastien et Auguste Lapalme (ptre). De son côté, la Librairie de L'Action française a pour mission de diffuser les ouvrages publiés par la Bibliothèque ou par d'autres éditeurs, offrant de plus des services de livres de classe et de prix ainsi que des services de reliure et d'envois d'office. En raison de lourdes pertes financières, la Ligue est toutefois contrainte de céder la gérance de sa Bibliothèque et de sa Librairie à Albert Lévesque en 1926, puis d'en transférer l'entière propriété aux Éditions Albert Lévesque en 1928. Elle renouera avec le monde de l'édition en 1937 par la mise sur pied des Éditions de L'Action nationale, spécialisées dans la publication et la diffusion d'ouvrages portant sur des questions nationales. En 1975, la Ligue crée la Fondation Esdras-Minville dans le but de recueillir des fonds destinés à des activités nationales et, notamment, pour assurer la publication de sa revue. Elle constitue d'autre part, en 1978, la Fondation Gaston-Beaudry, afin de favoriser des travaux de recherche sur la question économique. Depuis 1991, la Ligue décerne trois prix littéraires, soit les prix Richard Arès, François-Albert Angers et André Laurendeau. Publications : Almanach de la langue française, [1915]-1937; L'Action française, 1917-1927; Choses de chez nous : littérature, histoire, statistiques, [1918?]; Refrains de chez nous (musique imprimée, compilation), 1918; Choses du pays : mélanges, littérature, histoire (paru aussi sous le titre Choses du terroir ...), [1921?]; L'Action canadienne-française, 1928-1929; L'Action nationale, 1933- ; Conditions d'un État français dans la Confédération canadienne : mémoire de la Ligue d'action nationale à la commission royale d'enquête sur les relations fédérales-provinciales, 1954; Mémoire de la Ligue d'action nationale sur la question des droits linguistiques au Comité parlementaire de l'Assemblée nationale sur l'éducation, [1969]. Sources : L'Action nationale, t. LII, nos 7-8 (mars-avril 1963), p. 647-683; Ibid., t. LXXX, no 8 (oct. 1990), p. 1173-1182; Ibid., t. LXXX, no 9 (nov. 1990), p. 1323-1326; Ibid., t. LXXX, no 10 (déc. 1990), p. 1478-1481; Consignes de demain : doctrine et origines de L'Action française / Antonio Perrault, Lionel Groulx et Pierre Homier. - p. 16-23; L'encyclopédie du Canada. - Montréal, 1987. - T. 1, p. 13; Lionel Groulx et L'appel de la race / Pierre Hébert avec la collaboration de Marie-Pier Luneau. - p. 55-103; La presse québécoise des origines à nos jours / André Beaulieu, Jean Hamelin. - T. 5, p. 195-196, 200-203; catalogue Iris de BAnQ; dossiers administratifs du CRLG .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Une partie des documents de ce fonds a été rassemblée par Lionel Groulx dans l'exercice de sa fonction de directeur de L'Action française de 1920 à 1928, et cédée par lui à la Fondation Lionel-Groulx, le 27 mars 1957, par acte de donation. Le reste des documents a été remis à la Fondation Lionel-Groulx en 1984 par le père Jean Genest (S.J.), alors l'un des directeurs de la Ligue d'action nationale et directeur de sa revue, L'Action nationale. Les documents réunis par Lionel Groulx ont longtemps été conservés au Centre sous le nom de Fonds Ligue d'action française (cf. : État général des fonds d'archives et collections du Centre de recherche Lionel-Groulx / par Juliette Rémillard et Danielle Saint-Hilaire. - p. 64-66). Ils ont été intégrés au présent fonds en 1995, par le Service des archives du CRLG .

Portée et contenu
Le fonds témoigne, de façon partielle, de l'ensemble des activités de la Ligue d'action nationale. Il renseigne sur son administration, sa gestion financière, ses relations extérieures (notamment sur sa collaboration aux travaux de commissions gouvernementales et de groupements nationalistes dont les États généraux du Canada français), ses publications (principalement sur sa revue, L'Action nationale, et ses relations avec les abonnés, auteurs et annonceurs), ainsi que sur divers événements organisés par ses soins ou avec son concours : Grand Prix d'action française, concours littéraires, conférences et banquets-causeries, campagne de francisation du nom de l'hôtel Queen Elizabeth, anniversaire institutionnel, hommages à Lionel Groulx et François-Albert Angers, etc. Il contient des lettres patentes, des règlements, des procès-verbaux d'assemblées régulières et annuelles, des listes de ses administrateurs, de la correspondance (notamment des directeurs de la Ligue, dont Lionel Groulx, Omer Héroux, Albert Lévesque, Antonio Perrault, Philippe Perrier (ptre), François-Albert Angers, Dominique Beaudin, André Laurendeau, Jean Genest (S.J.), Rosaire Morin et Anatole Vanier), des journaux comptables, des rapports, états et bilans financiers, des plans directeurs, des programmes et des rapports d'activités, des mémoires, des manifestes, des communiqués et déclarations publiques, des textes de conférences et d'allocutions, des listes d'abonnés, des relevés de dépôt d'éditeur, des rapports de circulation et de distribution, des contrats de droits d'auteur, des textes soumis pour publication, des index de la revue (dont un couvrant les volumes 1 à 60), des circulaires, des dépliants et feuillets publicitaires, des coupures de journaux et autres imprimés. Le fonds comporte aussi des photographies de plusieurs directeurs de la Ligue, ainsi qu'une caricature de Maurice Duplessis par Robert Lapalme, et une carte mortuaire de Marie-Louise Blondin. Le fonds comprend 7 séries : administration, finances, relations extérieures, publications, banquets et événements spéciaux, prix et concours, documents iconographiques .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu de l'unité de description

Instrument(s) de recherche
Répertoire numérioque du fonds Ligue d'action nationale / François Gravel et Marie Léveillé. - 2008 , 41 pages.
INDEXÉ : OUI.
SUPPORT DE CONSULTATION : Papier dactylographié (original ou copie sauf fichier).
LOCALISATION DU SUPPORT DE CONSULTATION : 604023.

Termes rattachés
Ligue d'action nationale

Aide   Panier vide