Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : CLG21


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds Jeune-Canada . - [193-?], [après 1967]; surtout 1934-1935
- 0.44 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- ( : Associations / regroupements: Nationalisme ; 0).

Notice biographique/Histoire administrative
Jeune-Canada. Mouvement nationaliste canadien-français formé en 1932 par de jeunes étudiants de l'Université de Montréal, en réaction contre la nomination d'un fonctionnaire unilingue anglais au poste de percepteur des douanes à Montréal. Présidents : Pierre Dansereau, 1932-1933; André Laurendeau, 1933-1935; Jean-Louis Dorais, 1935-1936; Gérard Filion, 1936-1938. Secrétaire : Dominique Beaudin, [1932-1938?]. Groupe restreint, le mouvement ne compte au total qu'une quarantaine de membres, et jamais plus d'une vingtaine à la fois. Outre ses dirigeants, on y trouve, entre autres, Thuribe Belzile, Georges-Étienne Cartier (1907-1983), Pierre Dagenais, Dollard Dansereau, Roger Duhamel, Philippe Ferland, Lucien L'Allier, Dostaler O'Leary et Claude Robillard. Dès leur création, les Jeune-Canada bénéficient de l'appui du Devoir et de nationalistes chevronnés, notamment de Lionel Groulx, d'Esdras Minville, d'Édouard Montpetit et d'Armand La Vergne. Lancé le 16 décembre 1932 à une grande assemblée populaire, le Manifeste de la jeune génération, élaboré par les Jeune-Canada sur les conseils de Lionel Groulx, dénonce la situation faite aux francophones à l'intérieur de la fédération canadienne et présente une série de revendications fondées sur la protection des droits linguistiques, économiques et politiques des Canadiens français. Le manifeste a un grand retentissement et le mouvement fait la manchette des journaux pendant quelques années, suscitant la polémique sur des sujets tels que la question juive, la partisannerie politique, la lutte contre les trusts et le contrôle des capitaux étrangers sur les ressources naturelles du Québec. Parallèlement aux assemblées publiques, les Jeune-Canada mènent une campagne d'éducation populaire par le biais de tracts et de brochures. Le mouvement connaît son apogée à la fin de 1933, alors qu'il organise une série d'assemblées contre la «dictature économique», prenant maintes fois à partie la politique économique du régime Taschereau, ce qui le conduit à s'associer aux forces de l'opposition aux élections provinciales de 1935. Le mouvement élabore sa doctrine et ses modes d'action au moyen de réunions hebdomadaires, mais n'a pas une infrastructure bien établie. Dès 1934, il connaît des problèmes d'effectifs qui deviennent chroniques en 1936 et l'amènent à se dissoudre en février 1938. Publications : Sur les pas de Cartier : discours prononcés par les Jeune-Canada lors de leur assemblée «Hommage à Jacques Cartier», tenue le 22 janvier 1934 au Monument national (Montréal), 1934; Qui sauvera Québec? : discours prononcés par les Jeune-Canada lors de leur assemblée «Qui sauvera Québec?», tenue le 3 décembre 1934 au Monument national (Montréal), 1935. Sources : L'encyclopédie du Canada. - Montréal, 1987. - T. 2, p. 1018; Les Jeune-Canada : un mouvement contestataire des années 1930 / thèse présentée à l'École des gradués de l'Université Laval pour l'obtention du grade de maître ès arts (M.A.) par Denis Chouinard; fonds Jeune-Canada .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
À la cessation des activités des Jeune-Canada, une partie des documents a été conservée par Dominique Beaudin, secrétaire du mouvement. Ils ont été remis à la Fondation Lionel-Groulx en 1979 par sa veuve, Simone Payette. On ignore ce qu'il est advenu des autres documents de l'organisme .

Portée et contenu
Le fonds témoigne principalement de la doctrine, des activités et des causes défendues par les membres des Jeune-Canada. Il est notamment question du nationalisme canadien-français, du sort réservé aux Canadiens-français au sein de la confédération, des relations entre anglophones et francophones, de l’antisémitisme au Canada, de l’éducation nationale et de la situation économique des francophones. Des documents concernent les membres des Jeune-Canada ainsi que la gestion et la distribution des publications. Le fonds comprend principalement de la correspondance, des pétitions, des textes d’articles et de publications, des imprimés (coupures de presse, brochures, feuillets, tracts, magazine) ainsi que des programmes et des listes .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu de l'unité de description

État de conservation
Des documents sont endommagés et fragiles. Un document est incomplet.

Langue des documents
Les documents sont principalement en français. Des documents sont en anglais.

Notes générales
Le fonds portait autrefois la cote P21 au Centre de recherche Lionel-Groulx de Montréal.

Instrument(s) de recherche
Répertoire numérique détaillé du fonds des Jeune-Canada / Danielle Dufresne-Saint-Hilaire. - 1983 , 28 pages.
INDEXÉ : NON.
SUPPORT DE CONSULTATION : Papier dactylographié (original ou copie sauf fichier).
LOCALISATION DU SUPPORT DE CONSULTATION : 604024.

Termes rattachés
Jeune-Canada

Aide   Panier vide