Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : CLG40


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds Dostaler et Walter-Patrice O'Leary . - 1929-1988; surtout 1935-1966
- 0.83 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- 11 photographie(s)
- 1 bande(s) magnétique(s) : cassette
- 1 disque(s)
- ( : Associations / regroupements:Nationalisme, Relations internationales;Télécommunications:Presse écrite ; 0).

Notice biographique/Histoire administrative
Dostaler O'Leary. Journaliste et écrivain. Berthierville (Québec), 16 août 1908 - Paris (France), 18 avril 1965. Fils d'Émile O'Leary et de Fébronie Dostaler; frère de Walter-Patrice, Marguerite et Alice; marié à Lucille Lévesque, le 15 avril 1939; père de Marie-France, Denis, Étienne et Véronique. Études au Collège Saint-Joseph (Berthierville), au Petit Séminaire de Basse-Wavre (Belgique), à l'Université de Dijon et à l'Université libre de Bruxelles; Institut de chimie Meurice (Bruxelles), licence ès sciences (chimie, physique, mathématiques). À son retour d'Europe, il effectue d'abord un stage dans l'industrie chimique (1933-1937) avant d'opter pour le journalisme et d'entrer à La Patrie. Il y demeure jusqu'en 1957, travaillant successivement comme rédacteur financier, éditorialiste, directeur de la page littéraire, chroniqueur de la Vie française et enfin courriériste parlementaire à Québec (1948-1956). Il dirige ensuite le Service de relations extérieures d'Air France (1957-1958), puis devient correspondant pour Radio-Canada à Paris (1959-1965), où il est également correspondant canadien de plusieurs journaux européens de langue française. Membre des Jeune-Canada, il est cofondateur, avec son frère Walter-Patrice, des Jeunesses patriotes du Canada français (1935), des Chevaliers de la table ronde du Canada (1935) et de L'Union culturelle Mexique-Canada français (1939), devenue par la suite l'Union des Latins d'Amérique. Il est candidat défait du Bloc populaire canadien dans la circonscription de Montréal-Laurier aux élections fédérales de 1945. Représentant des journalistes canadiens à l'exécutif de la Fédération internationale des journalistes, il collabore à la création de l'Union canadienne des journalistes de langue française, et fonde à Paris, en 1952, l'Association internationale des journalistes de langue française qu'il préside jusqu'en 1955. Il est membre du jury du Cercle du livre de France. Publications : L'«inferiority complex», 1935; Séparatisme, doctrine constructive, 1936; Jeunes du Québec et France d'aujourd'hui, 1941; Introduction à l'histoire de l'Amérique latine, 1949; Le roman canadien-français : étude historique et critique, 1954; nombreux articles parus dans divers journaux et revues, dont L'Action nationale, Amérique française, L'Indépendance, L'Ordre et La Patrie. Walter-Patrice O'Leary. Syndicaliste, militant politique et journaliste. Berthierville (Québec), 3 juillet 1910 - Montréal (Québec), 13 septembre 1989. Fils d'Émile O'Leary et de Fébronie Dostaler; frère de Dostaler, Marguerite et Alice; marié à Gratia Parent, le 23 janvier 1960; père de Christian et Pascal. Études au Collège Saint-Joseph (Berthierville) et au Petit Séminaire de Basse-Wavre (Belgique); Institut supérieur de commerce Saint-Louis (Bruxelles), licence en sciences commerciales; Institut Saint-Ignace (Anvers), licences en sciences consulaires et en sciences maritimes; diplôme de l'École libre des sciences politiques (Paris); Université nationale autonome de Mexico, licence en philosophie et maîtrise ès arts hispaniques. Durant son séjour d'études en Europe, il est membre actif de la Mission universitaire catholique française et de la Jeunesse universitaire catholique (Bruxelles), vice-président du Foyer international des étudiants catholiques (France), et fondateur, en 1931, de l'Action politique internationale des universitaires catholiques (Belgique). De retour au Canada, il est journaliste à L'Ordre qui édite, en 1934, sa thèse sur le régime corporatif. Il est, avec son frère Dostaler, cofondateur des Jeunesses patriotes du Canada français (1935), des Chevaliers de la table ronde du Canada (1935) et de l'Union culturelle Mexique-Canada français (1939), devenue par la suite l'Union des Latins d'Amérique. Il est également fondateur du Bureau de liaison Paris-Montréal, 1939; secrétaire de la Mission de bonne entente Canada-Mexique, [1947?]; impresario du pianiste et compositeur André Mathieu, sous la raison sociale Les Artistes indépendants d'Amérique enr., 1950-1951; syndicaliste au Congrès des métiers et du travail du Canada, spécialement employé à la réorganisation de l'Union internationale des ouvriers en eaux gazeuses à la Compagnie Coca-Cola, et au Département de recherches et d'éducation de la Fraternité internationale des ouvriers de la pulpe, du sulfite et des moulins à papier, 1956; militant actif au sein de l'Association des réalisateurs de la télévision de Montréal, 1959; candidat défait du Rassemblement pour l'indépendance nationale dans la circonscription de Montréal-Notre-Dame-de-Grâce aux élections provinciales de 1966; président du Mouvement populaire québécois des droits de l'Homme [1966-1967?]; fondateur de Québec inter-national, 1967; président du Comité de diffusion du chant patriotique La marche du Québec, [1968-1970?]; président de la Section Plateau Mont-Royal [1974-1975?] et membre du comité des relations internationales de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal; secrétaire du comité d'étude sur la politique internationale du Parti québécois, [1975-1976?]. Publications : Le régime corporatif, [1935]; articles parus dans divers journaux et revues dont L'Indépendance, L'Ordre et L'Unité. Sources : Dictionnaire des oeuvres littéraires du Québec / sous la direction de Maurice Lemire. - T. II, p. 1003-1004; La presse québécoise des origines à nos jours / André Beaulieu, Jean Hamelin. - T. 7, p. 47-48, 228; Répertoire du personnel politique québécois : 1867-1989 / par Pierre Drouilly. - p. 511; Vedettes : Who's who en français. - 4e éd. (1962), p. 256; dossiers administratifs du CRLG; fonds Dostaler et Walter-Patrice O'Leary .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Le fonds a été donné à la Fondation Lionel-Groulx par la veuve de Walter-Patrice O'Leary, Gratia Parent, le 29 octobre 1991 .

Portée et contenu
Le fonds témoigne principalement des activités des organismes fondés par Walter-Patrice ou Dostaler O'Leary, à savoir les Jeunesses patriotes du Canada français, les Chevaliers de la table ronde du Canada, l'Union culturelle Mexique-Canada français et Québec inter-national. On y trouve pour ces derniers de nombreux documents officiels et de régie interne (constitution, programme, statuts et règlements, procès-verbaux, correspondance, documents financiers, programmes et rapports d'activités, lettres circulaires, matériel de propagande et de recrutement, textes de discours et d'allocutions, etc.). Le fonds contient aussi des documents relatifs à d'autres organismes où ont ouvré les frères O'Leary, notamment l'Action politique des universitaires catholiques, l'Association des réalisateurs de la télévision de Montréal, le Parti québécois et le Rassemblement pour l'indépendance nationale. Outre une documentation originale sur plusieurs mouvements et organismes nationalistes et patriotiques tels que le Comité d'aide au groupe Vallières-Gagnon et le Front de libération du Québec, le fonds contient de la correspondance personnelle et générale de Walter-Patrice et Dostaler O'Leary, quelques manuscrits et coupures de presse de leurs articles écrits comme journalistes, ainsi que des photographies prises pour la plupart à l'occasion du passage d'un groupe d'étudiants canadiens-français à Xochimilco (Mexique). Le fonds comprend 5 séries : vie privée; activités journalistiques et publications; activités autres que journalistiques; documentation; documents iconographiques .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu de l'unité de description

Termes rattachés
O'Leary, Dostaler, 1908-1965
O'Leary, Walter-Patrice, 1910-1989

Aide   Panier vide