Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : CLG54


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds Société nationale populaire du Québec . - 1965-1981
- 1.69 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- 9 photographie(s)
- ( : Associations / regroupements: Nationalisme ; 0).

Notice biographique/Histoire administrative
Société nationale populaire du Québec (SNPQ). Organisation nationaliste créée d'abord sous le nom de Société Louis-Joseph-Papineau, fondée officiellement le 12 juin 1965 par un groupe de dissidents de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal en désaccord, entre autres, avec le caractère confessionnel de cette dernière. Objectifs, 1965 : «l'édification dans le Québec d'une société démocratique, juste et progressive, d'inspiration, de langue et de culture françaises, adaptée aux exigences du monde nord-américain et la conquête progressive pour le Québec, par tous les moyens légitimes et pacifiques, de la plus grande mesure possible de maîtrise de son destin dans tous les domaines» (déclaration de principe). Structures, 1965 : «de caractère national, [la Société] comprend des sections, des régions et un conseil national. Les sections, les régions et la Société possèdent chacune un exécutif et une assemblée générale» (Règlements). Présidents de l'exécutif national : Raymond Lemieux, 1965-1966; Réjean Lefrançois, 1966; Raymond Lemieux, 1966-1967; Jean-Jacques Roy, 1967-1973; Paul Soulard, 1973-1974; Gilles Maillé, 1974-1979; Jean-Jacques Roy, 1979-1980. Moyens d'action : organisation de débats, de conférences, d'assemblées d'information, de manifestations, de déjeuners-causeries et de séances d'études. Vouée à la promotion de l'unilinguisme français et à l'instauration d'un système d'éducation unique de langue française, laïque et non confessionnel, la Société se déclare ouvertement indépendantiste en 1968 et mène une lutte particulièrement acharnée pour la défense de la langue, par une représentation assidue à toutes les commissions parlementaires dont les travaux intéressent le statut du français et l'éducation au Québec. En 1975, elle fonde Les Amis de Chénier, association patriotique nommée en l'honneur du Dr Jean-Olivier Chénier, dans le but de commémorer chaque année la bataille de Saint-Eustache de 1837. La SNPQ regroupe 850 membres en 1965 mais ses effectifs tombent à 104 en 1974 et à une soixantaine en 1979. Au début des années 1980, devant l'évolution survenue au sein de la Société Saint-Jean Baptiste de Montréal (SSJBM) en ce qui concerne notamment la déconfessionnalisation et la démocratisation de ses structures, la Société cesse ses activités et voit plusieurs de ses membres réintégrer la SSJBM. En collaboration avec les Éditions Albert St-Martin, la SNPQ édite quelques brochures sur des personnages et événements reliés aux rébellions de 1837 et 1838, notamment les Mémoires de prison d'un patriote de 1837-1838 (1974), Les Québécoises de 1837-1838 (1975), Joseph Duquette, patriote et martyr (1975), et La bataille de St-Eustache (1975). Publication : Mémoire de la Société nationale populaire du Québec au comité parlementaire étudiant le projet de loi 22, 1974. Sources : catalogue Iris de BAnQ; fonds Société nationale populaire du Québec .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Le fonds a été donné au CRLG le 20 septembre 1993 par Jean-Jacques Roy, ancien président de la Société .

Portée et contenu
Le fonds témoigne des activités de la Société nationale populaire du Québec. Il contient des documents officiels (documents constitutifs et règlements, procès-verbaux de l'assemblée générale et du comité exécutif national, etc.), des documents financiers, de la correspondance générale, des listes de membres, des mémoires, des communiqués et des coupures de presse, ainsi que des textes d'allocutions de Jean-Jacques Roy, de Pierre-Émile Dupuis et de Gilles Maillé. Outre une vaste documentation sur différents sujets d'actualité de l'époque et sur divers autres mouvements et organismes nationalistes, le fonds comporte également des photographies de plusieurs membres de la Société, dont Jean Bousquet, Jean-Jacques Roy, Armand Drolet, Paul Rochon, Raymond Lemieux et Jean Duceppe .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu de l'unité de description

Termes rattachés
Société nationale populaire du Québec

Aide   Panier vide