Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : CLG6


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds Ligue pour la défense du Canada . - 1939-1943
- 1.23 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- 1 photographie(s)
- ( : Associations / regroupements: Nationalisme ; 0).

Notice biographique/Histoire administrative
Ligue pour la défense du Canada. Mouvement d'opposition à la conscription pour service militaire outre-mer, créé en janvier 1942, à l'annonce de la tenue d'un plébiscite par le gouvernement de William Lyon Mackenzie King le 27 avril 1942. Rassemblement spontané et quasi unique dans l'histoire du Québec, la Ligue regroupe alors la majorité des militants, collaborateurs, adhérents et leaders des principaux partis, mouvements sociaux et organismes canadiens-français de toutes tendances nationalistes, notamment l'Action libérale nationale, Le Devoir, la Ligue d'action nationale, l'Ordre de Jacques Cartier, la Société Saint-Jean-Baptiste, l'Union catholique des cultivateurs, l'Union nationale, les Voyageurs de commerce catholiques, les syndicats catholiques et les mouvements de jeunesse, dont l'Association catholique de la jeunesse canadienne-française. L'équipe dirigeante de la Ligue se constitue autour de Maxime Raymond (alors député libéral fédéral de Beauharnois-Laprairie) et de Georges Pelletier, directeur du Devoir. Sont membres du comité directeur : Jean-Baptiste Prince (président), André Laurendeau (secrétaire), J.-Alfred Bernier, Louis-Athanase Fréchette, Philippe Girard, Gérard Filion, Jean Drapeau et Roger Varin. Avec des moyens de fortune, la Ligue improvise structures et activités. Des comités locaux s'organisent rapidement dans toutes les régions du Québec, y compris dans les circonscriptions francophones de l'Ontario et du Nouveau-Brunswick. Le mouvement ne disposant d'aucune caisse, les adhérents sont invités non seulement à payer de leur personne mais à contribuer financièrement au succès de la campagne. Les souscriptions sont modestes, mais le bénévolat qui supplée à l'absence de ressources permet à la Ligue de déployer une activité importante. Elle distribue ainsi affichettes et tracts, dont le Manifeste au peuple du Canada lancé au lendemain de sa création, en plus d'organiser des conférences et des assemblées publiques qui attirent des foules considérables. Au lendemain du plébiscite (auquel les citoyens du Québec répondent non à 71 %, alors que le oui triomphe dans le reste du Canada avec 70 % des voix), la Ligue travaille à consolider son oeuvre et tente de former une association permanente en publiant le programme qu'elle entend poursuivre : «La Ligue [...] n'a pas été fondée seulement pour faire la lutte à la conscription. Dans l'esprit de ses fondateurs, elle doit travailler à défendre le Canada sur tous les points et de toutes les manières.» (La Ligue pour la défense du Canada ..., p. 23). La Ligue organise ainsi une nouvelle vague d'assemblées et lance entre autres, en juillet 1942, une campagne de souscription nationale pour assurer la défense du député provincial de Lotbinière, René Chaloult, accusé par le ministère fédéral de la Justice d'avoir violé les Règlements de la défense nationale en tenant des propos séditieux à une assemblée anticonscriptionniste. De septembre 1942 à janvier 1943, la Ligue diminue toutefois graduellement ses activités et cesse d'exister, au moment où naît officiellement un nouveau parti politique fédéral nationaliste canadien-français, le Bloc populaire canadien. Publication : La Ligue pour la défense du Canada : ce qu'elle a fait, son attitude présente, ce qu'elle fera, 1942. Sources : Le Bloc populaire, 1942-1948 / Paul-André Comeau. - Montréal, c1982. - p. 81-96; La crise de la conscription, 1942 / André Laurendeau. - p. 81-135; La Ligue pour la défense du Canada : ce qu'elle a fait, son attitude présente, ce qu'elle fera; fonds Ligue pour la défense du Canada .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Les documents de ce fonds ont été conservés par la Ligue d'action nationale durant une période de temps indéterminée. Ils ont été remis à la Fondation Lionel-Groulx en 1963 par Dominique Beaudin, alors secrétaire de la Ligue d'action nationale .

Portée et contenu
Le fonds témoigne de la campagne anticonscriptionniste menée par la Ligue pour la défense du Canada contre le plébiscite de William Lyon Mackenzie King en 1942. Il comprend principalement de la correspondance relative aux adhésions et aux souscriptions accordées par de nombreux individus et institutions, ainsi que les originaux des formules officielles de résolutions d'appui à la Ligue (Pour un non au plébiscite et pour un non à la conscription pour service outre-mer), adoptées par plus de 350 corporations municipales du Québec. Il contient aussi des listes de membres de la direction, de membres réguliers, de collaborateurs, de délégués et de sections par région; de la correspondance interne des membres du comité directeur échangée avec les responsables de divers comités régionaux ou locaux (dont Marie-Louis Beaulieu, René Chaloult, Philippe Hamel et Roland Angers); des manuscrits de conférences, d'allocutions et de discours; de la correspondance de la Ligue échangée avec différents directeurs de journaux et de stations radiophoniques relativement à des communiqués, aux tarifs applicables et aux temps d'antenne; des documents financiers (comptes, factures, rapport, etc.); ainsi que du matériel de propagande (tracts, affichettes, textes de chants anticonscriptionnistes). Outre de nombreuses coupures de presse sur la polémique suscitée par le plébiscite, le fonds comporte quelques publications gouvernementales portant sur le plébiscite, la défense nationale et la participation du Canada à la Deuxième Guerre mondiale, de même que des documents relatifs au procès de René Chaloult et au banquet offert en son honneur par la Ligue, à l'occasion de son acquittement (souscriptions, dépenses, coupures de presse, photographie). Le fonds comprend 5 séries : documents officiels; régie interne; correspondance générale; collaboration et appui; procès et banquet Chaloult .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu de l'unité de description

Instrument(s) de recherche
Répertoire numérique détaillé du fonds de la ligue pour la défense du Canada / Danielle Dufresne St-Hilaire. - 1983 , 155 pages.
INDEXÉ : OUI.
SUPPORT DE CONSULTATION : Papier dactylographié (original ou copie sauf fichier).
LOCALISATION DU SUPPORT DE CONSULTATION : 604011.

Termes rattachés
Ligue pour la défense du Canada

Aide   Panier vide