Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : CLG51


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds Ligue d'action civique . - 1936-1970; surtout 1950-1960
- 1.41 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- 264 photographie(s)
- 3 dessin(s)
- 36 carte(s)
- 1 bande(s) magnétique(s) : cassette
- ( : Associations / regroupements: Religion, Nationalisme ; 0).

Notice biographique/Histoire administrative
Ligue d'action civique. Mouvement d'éducation civique et politique fondé à Montréal le 17 janvier 1951 par les dirigeants du Comité de moralité publique, dans le but de prolonger leur action sur le terrain de la politique municipale. Lettres patentes de la Province de Québec, 29 janvier 1951. Devise : «Servir et non se servir». Buts : 1951, «Promouvoir et défendre les droits et intérêts des citoyens canadiens, par des écrits, discours, conférences et par l'organisation de réunions et ralliements; [...] faire reconnaître et préserver les droits des propriétaires et locataires canadiens; [...] Publier des écrits, livres, dépliants [...] pour répandre les principes de la Ligue d'action civique» (lettres patentes); [ca 1958], «Promouvoir et défendre les droits fondamentaux du citoyen de la Province de Québec. Redonner confiance au peuple dans ses institutions démocratiques. Exiger des améliorations, trouver des solutions aux problèmes provinciaux. Renseigner et informer le public sur les principales questions politiques. Intéresser les électeurs aux affaires publiques. Rétablir l'honnêteté et l'intégrité dans l'administration publique. Obtenir une saine utilisation des fonds publics.» (dépliant d'information). Structures : assemblée générale, comité exécutif, conseil d'administration, conseil des gouverneurs, secrétariat, divers comités et commissions. Président du conseil d'administration : Pierre Des Marais, 1951-1955; Antoine Desmarais, 1955-1956; Ruben Lévesque, 1956-1959; Pierre Des Marais, 1960-1962; Gaston P. Marchand, 1962-[ca 1964]. Secrétaire-trésorier : J.-Z.-Léon Patenaude, 1951-[ca 1964]. Considérée par plusieurs comme le premier véritable parti politique municipal, la Ligue d'action civique se présente plutôt elle-même comme un regroupement de citoyens désireux d'assainir la politique municipale : «Elle n'est affiliée à aucun parti politique. Elle n'est ni rouge ni bleue. Pour la Ligue, "la politique" consiste à collaborer au bien commun en lui subordonnant les intérêts particuliers et assurer ainsi la prospérité publique.» (ibid.). Pour ce faire, la Ligue recommande aux électeurs les candidats les plus aptes à susciter un renouveau politique, à défendre les valeurs démocratiques et à promouvoir l'honnêteté administrative. Aux élections municipales de 1954, elle propose un programme de réformes comprenant le renforcement du contrôle de la moralité publique et la résolution des problèmes de circulation et de logement. Elle recommande 34 candidats et réussit à en faire élire 28, dont Jean Drapeau à la mairie et Pierre Des Marais à la présidence du comité exécutif. Aux élections de 1957, la Ligue obtient 33 sièges au conseil de ville, mais ne réussit pas à faire élire Jean Drapeau à la mairie. En 1958, le conseil d'administration de la Ligue décide d'étendre sa campagne d'éducation politique à l'ensemble de la province, dans le but de doter le Québec «d'un régime de libération sociale, de progrès économique et d'expansion culturelle» (ibid.). La Ligue entreprend alors une tournée d'organisation et de conférences dans toutes les régions du Québec, afin de mettre en place les structures administratives que réclame cette nouvelle orientation : comités de comtés, comités régionaux consultatifs, comités régionaux de Montréal et de Québec, conseil provincial d'administration. Avec le temps, toutefois, des dissensions latentes ne cessent de s'accentuer au sein de la Ligue, et, peu de temps avant les élections municipales de 1960, Jean Drapeau quitte le mouvement pour aller fonder le Parti civique de Montréal avec l'aide de quelques conseillers de la Ligue et de plusieurs nouveaux venus. Après cette scission, la Ligue tente vers 1962 de former un véritable parti politique, mais ses activités diminuent peu à peu à partir de 1960 et cessent complètement vers 1964. Publications : Action civique, 1952- ; Mémoire soumis à la commission royale de l'énergie, 1958; Submission to the Royal Commission on Energy, 1958; Mémoire soumis à la Commission d'étude du système administratif de Montréal (commission Champagne), 1960. Sources : Histoire de Montréal depuis la Confédération / Paul-André Linteau. - p. 534-535; Le vrai visage de Jean Drapeau / J.-Z.-Léon Patenaude. - 2e éd.; catalogue Iris de BAnQ; fonds Ligue d'action civique .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
La majeure partie des documents de ce fonds ont été cédés à la Bibliothèque nationale du Québec le 29 décembre 1986 par J.-Z.-Léon Patenaude, ancien secrétaire-trésorier de la Ligue. Ils ont été acquis de la Bibliothèque nationale du Québec par le CRLG, le 19 mai 1992. Le reste des documents ont été cédés au CRLG par monsieur Pierre Des Marais II, le 24 novembre 2004 .

Portée et contenu
Le fonds témoigne de l'ensemble des activités de la Ligue d'action civique, notamment de ses campagnes électorales à l'occasion des élections municipales de Montréal de 1954, 1957, 1960 et 1962. Il contient des documents officiels (lettres patentes, déclarations de raison sociale, règlements, organigrammes, rapports annuels, procès-verbaux des assemblées générales et des réunions du Conseil d'administration, du Conseil des gouverneurs, du Comité exécutif et des divers autres comités et commissions de la Ligue), de la correspondance, des documents financiers (budgets, états, journaux, souscriptions, etc.), des documents juridiques, des listes de membres et de sympathisants, des rapports, des mémoires, des questionnaires d'enquêtes et résultats de sondages, des statistiques, des textes de causeries et de conférences (prononcées pour la plupart par son candidat à la mairie, Jean Drapeau), ainsi que plusieurs publications (exemplaires de son bulletin Action civique, brochures diverses et autres circulaires). Le fonds contient en outre les dossiers nominatifs de candidats recommandés par la Ligue aux diverses élections, de nombreux dossiers relatifs aux différents comités de comtés créés dans toutes les régions du Québec, ainsi qu'un volumineux matériel de propagande électorale incluant des communiqués de presse, des tracts, des affiches et des programmes. Outre des documents textuels, le fonds comporte aussi des cartes de districts illustrant des résultats de scrutins; de nombreuses photographies représentant des membres, candidats et dirigeants de la Ligue (Jean Drapeau, Pierre Des Marais, J.-Z.-Léon Patenaude, etc.) ainsi que plusieurs autres personnalités marquantes de l'époque; et un enregistrement sonore, effectué en 1986, d'une conférence de Jean Drapeau. Le fonds comprend 12 séries : administration et régie interne; finances; affaires juridiques; enquêtes, rapports et mémoires; correspondance générale; publicité et propagande; publications; recrutement et relations avec les membre; candidats; élections; documents iconographiques; document sonore .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu de l'unité de description

Instrument(s) de recherche
Répertoire numérique du fonds Ligue d'action civique / François Gravel et Marie Léveillé. - 2007 , 69 pages.
INDEXÉ : NON.
SUPPORT DE CONSULTATION : Papier dactylographié (original ou copie sauf fichier).
LOCALISATION DU SUPPORT DE CONSULTATION : 604070.

Termes rattachés
Ligue d'action civique

Aide   Panier vide