Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : CLG64


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds Raoul Roy . - 1821-[1996]
- 1.09 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- 401 photographie(s)
- 3 gravure(s)
- 2 carte(s)
- 6 bande(s) magnétique(s) : 3 rubans, 3 cassettes
- ( : Associations/regroupements:Nationalisme;Familles:Vie personnelle;Politique:Partis politiques;Littérature:Littérature d'idées ; 0).

Notice biographique/Histoire administrative
Roy, Raoul (frère Marie Stanislas Roy (O.P.); pseudonyme : Roger Beausoleil). Journaliste et essayiste. Beauceville (Québec), 15 juillet 1914 - Montréal (Québec), 14 novembre 1996. Fils de Cléophas Roy et d'Anastasie Poulin; frère d'Arsène, Bibiane, Claire, Fernande, Gérard, Germain, Gisèle, Luthgarde, Maurice et Rosanne. Études au Séminaire du Sacré-Coeur (Saint-Victor), 1939-1940; École fédérale-provinciale d'avionnerie (Cartierville), cours de technicien, 1941; Centre social de l'Université d'Ottawa, diplôme sur les principes fondamentaux de la coopération, 1945; British Commonwealth Air Training Plan (Ontario), formation d'aide ingénieur, 1945. Issu d'une famille d'agriculteurs, il travaille d'abord en Beauce sur la terre de son père et dans des chantiers forestiers (1934-1941), après avoir effectué un séjour chez les dominicains comme frère convers au Couvent de Notre-Dame-du-Rosaire (Saint-Hyacinthe) et au Collège dominicain d'Ottawa (1932-1933). Établi à Montréal en 1941, il effectue aussi pendant la guerre des séjours de travail à Malton et Toronto (Ontario), exerçant successivement les métiers de cuisinier et d'ouvrier dans différentes industries manufacturières (pâtes et papiers, brasserie, aéronautique). «Nationaliste radical intéressé par le fascisme dans les années trente, il milite après la guerre dans la mouvance socialiste du Parti ouvrier-progressiste [POP]» (Nationalisme et socialisme..., p. iii) avant de fonder en décembre 1947 une éphémère association Jeunes-Québec. Secrétaire et rédacteur-traducteur à l'Union des marins canadiens (UMC) de 1946 à 1949, il effectue en 1947, comme marin, un premier voyage en Europe (Angleterre, Pays-Bas, Belgique et Allemagne). Traducteur à la T. Eaton Company en 1949-1950, «il ouvre [ensuite] un commerce de vêtements qu'il fermera au début des années soixante pour le remplacer par un café, le "Mouton pendu", qui ne durera pas» (Ibid., annexe 1). Après une période de silence idéologique, il fonde en avril 1959 la Ligue de la main-d'oeuvre native du Québec, puis le 9 août 1960 l'Action socialiste pour l'indépendance du Québec (ASIQ), groupuscule indépendantiste dont l'idéologie de gauche anticolonialiste exerce une forte attraction sur le mouvement révolutionnaire des années soixante. Son influence vaudra à Raoul Roy d'être considéré par plusieurs comme le père spirituel du FLQ (Front de libération du Québec). Auteur d'une dizaine d'ouvrages polémiques sur des sujets controversés, il fonde en outre plusieurs revues prônant l'indépendance du Québec : La Revue socialiste (1959), L'Indépendantiste (1963), Les Cahiers de la décolonisation du Franc-Canada (1969), La Revue indépendantiste (1977). Embauché au journal Métro-express en 1965, il entre l'année suivante comme documentaliste à la Société Radio-Canada où il demeure jusqu'à sa retraite vers la fin des années 1970, tout en travaillant épisodiquement comme chauffeur de taxi (1969-1970). Après la disparition de l'ASIQ survenue en 1963, il participe activement à divers autres mouvements politiques dont le Front républicain pour l'indépendance (1964-1965) et surtout le Comité pour le réveil indépendantiste (CRI), fondé en 1981 et devenu en 1987 le Carrefour de la résistance indépendantiste (également connu sous le nom de S.O.S. Génocide). Publications : Pour un drapeau indépendantiste (essai), 1965; Résistance indépendantiste, 1793-1798 (essai), 1973; Jésus, guerrier de l'indépendance (essai), 1975; Socialisme! Lequel? (essai), 1976; Les Canadiens français et les indépendantistes américains, 1774-1783, 1977; Marxisme : mépris des peuples colonisés? (essai), 1977; Les patriotes indomptables de La Durantaye (essai), 1977; Lettre aux juifs de Montréal (essai), 1979; Jalons de reconstruction nationale (essai), 1981; René Lévesque était-il un imposteur?, 1985; nombreux articles parus dans diverses revues dont Les Cahiers de la décolonisation du Franc-Canada, L'Espoir, L'Indépendantiste, La Revue indépendantiste et La Revue socialiste. Sources : Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord / Réginald Hamel, John Hare, Paul Wyczynski. - p. 1198-1199; F.L.Q. : histoire d'un mouvement clandestin / Louis Fournier. - p. 19-22; Nationalisme et socialisme dans la pensée de Raoul Roy, 1914-1965 / [mémoire de maîtrise] par Mathieu Lapointe; dossiers administratifs du CRLG .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Le fonds a été donné au CRLG par la Succession Raoul Roy, le 1er juin 1998 .

Portée et contenu
Le fonds témoigne, de façon partielle, de la vie privée de Raoul Roy et de son action politique au sein de plusieurs partis et mouvements socialistes et indépendantistes. Il contient, entre autres, des documents relatifs à La Revue socialiste, l'Action socialiste pour l'indépendance du Québec, les Éditions du Franc-Canada, La Revue indépendantiste et le Comité pour le réveil indépendantiste : correspondance, documents financiers, procès-verbaux, résolutions, manifestes, mémoires, circulaires, communiqués, tracts, affiches, plans et textes d'allocutions, etc; ainsi que des documents de propagande émanant de nombreux partis et mouvements politiques éphémères des années 1960 et 1970, ayant généralement connu une diffusion restreinte. Le fonds contient également des manuscrits et imprimés de plusieurs publications de Raoul Roy (monographies et articles de périodiques), des manuscrits de textes inédits, ainsi que divers autres documents témoignant notamment de la rédaction et de la réception critique de son ouvrage Jésus, guerrier de l'indépendance (correspondance, comptes rendus, notes de travail, documentation imprimée, etc.). Outre des documents personnels et de famille (correspondance, actes notariés, certificats d'études, notes de voyage, journal intime, documents financiers, etc.), le fonds contient de nombreuses photographies représentant Raoul Roy et des parents, collègues et amis à diverses occasions : réunions familiales, travaux agraires ou sur des chantiers forestiers, études en avionnerie, voyages au Québec et à l'étranger, activités de loisir, etc. Il comporte enfin des enregistrements sonores d'une discussion à caractère privé et de quelques émissions de radio et de télévision auxquelles a participé ou s'est intéressé Raoul Roy. Le fonds comprend 4 séries: action politique; vie privée; documents iconographiques; documents sonores .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu de l'unité de description

Instrument(s) de recherche
Répertoire numérique du fonds Raoul Roy / François Gravel et Marie Léveillé. - 2007 , 61 pages.
INDEXÉ : OUI.
SUPPORT DE CONSULTATION : Papier dactylographié (original ou copie sauf fichier).
LOCALISATION DU SUPPORT DE CONSULTATION : 604045.

Termes rattachés
Roy, Raoul, 1936-1985

Aide   Panier vide