Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : P819


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds Simone Aubry Beaulieu . - 1851-[200-?]
- 1.66 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- 372 photographie(s)
- 492 dessin(s)
- 2 carte(s)
- 10 bande(s) magnétique(s) (env. 07:10:00) : cassettes
- ( : Arts visuels : peinture; Familles : vie au quotidien/vie personnelle ; 0).

Notice biographique/Histoire administrative
Peintre née à Montréal en 1917. Elle étudie à l’École des beaux-arts de Montréal et gravite dans l’entourage de Paul-Émile Borduas, des Automatistes et du groupe du Refus global. Elle conçoit alors des décors et des masques pour la troupe de théâtre les Compagnons de Saint-Laurent et illustre des œuvres de Jean Narrache et de Claude-Henri Grignon. En 1942, elle épouse Paul Beaulieu, diplomate de carrière avec lequel elle vit, notamment à Washington (1942-1945), à Paris (1945-1949), à Boston (1949-1952), à Ottawa et à Londres (1954-1958), au Liban et en Irak (1958-1964), au Brésil (1964-1968), à New-York (1968-1969), en France (1969-1971) et au Portugal (1971-1973). En 1945, à Paris, elle fréquente l’Académie Julian. Elle travaille alors avec les peintres français Fernand Léger et André Marchand. À Londres, elle fréquente le Slade School of Art. Au cours des années, Simone Aubry Beaulieu multiplie les contacts et les expériences dans le milieu des arts visuels. Elle expose ses œuvres dans la plupart des villes où elle séjourne, bénéficiant d’un parcours international unique dans l’histoire de la peinture canadienne. En 1949, elle obtient le Premier prix de peinture de la province de Québec et, en 1953, une bourse du gouvernement français afin de poursuivre des recherches avec le groupe Martenot. Elle décède en 2006 .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Le fonds a été acquis auprès de la succession Paul A. Beaulieu en 2010 .

Portée et contenu
Le fonds porte sur les activités artistiques et littéraires de Simone Aubry Beaulieu. Il témoigne également de ses engagements en tant qu’épouse de diplomate et de ses relations avec de nombreuses personnalités des milieux politique, littéraire et artistique au Canada et à l’étranger. Le fonds contient des esquisses de l’artiste (portraits, natures mortes, nus et abstractions) et des photographies de ses œuvres picturales. Il se compose également d’un journal personnel écrit à intervalle irrégulier entre 1939 et 1991, de mémoires, d’agendas pour la période 1961 à 1998, de notes biographiques, d’inventaires de biens mobiliers, d’entrevues accordées notamment à Réginald Martel et Roger Nadeau, de catalogues d’expositions, de carnets de signatures, ainsi que de photographies de l’artiste dans ces différents ateliers et lors de réceptions officielles. On y trouve également des documents relatifs à son intérêt pour l’œuvre de Pierre Teilhard de Chardin et de Paul Claudel. De la correspondance échangée avec de nombreuses personnalités des milieux politique, littéraire et artistique, dont Raymond Abellio, Marcel Achard, Edmund Alleyn, André Bergeron, Paul-Émile Borduas, Pierre Teilhard de Chardin, Henri Chopin, Gilles Daigneault, Pierre Dansereau, Jean Drapeau, Charles Daudelin, Georges Dor, René Drouin, Claude-Henri Grignon, Suzanne Guité, Jacques Languirand, Fernand Leduc, Émile Legault, Jean Le Moyne, Clément Marchand, François Mauriac, Yves Navarre, Alfred Pellan, Saint-John Perse, Jean-Guy Pilon, Jean-Yves Soucy, Alain Stanké, Jacques de Tonnancour et Pierre Elliott Trudeau complète l’ensemble documentaire. Le fonds contient les séries suivantes: Vie artistique, Vie personnelle .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu de l'unité de description

Termes rattachés
Aubry Beaulieu, Simone, 1917-2006

Aide   Panier vide