Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : MSS454


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds Félix Leclerc . - 1919-1998
- 0.36 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- 6 photographie(s) : épreuves n&b
- ( : Arts de la scène : Théâtre; Littérature/Rédaction : Dramaturgie ; 0).

Restriction(s)
Des restrictions s'appliquent sur une ou des unités de rangement. Consulter le panorama 'Contenants' pour lire le libellé des restrictions.

Notice biographique/Histoire administrative
Né à La Tuque le 2 août 1914, Félix Leclerc entreprend des études classiques à Ottawa puis occupe divers emplois de manoeuvre en Mauricie. En 1934, il devient annonceur à CHRC (Québec) et compose sa première chanson « Notre sentier ». En 1937, il travaille à la station CHLN (Trois-Rivières) où il écrit ses premiers textes radiophoniques. En 1939, il entre au service de Radio-Canada (Montréal) où le réalisateur Guy Mauffette lui fait interpréter « Notre sentier » dans le radioroman « Le restaurant d'en face ». Il participe à d'autres émissions comme comédien, animateur et lecteur de ses propres contes qui seront publiés à partir de 1943. En 1946, il publie le roman « Pieds nus dans l'aube » Parallèlement, il joue au théâtre avec les Compagnons de Saint-Laurent à partir de 1942 et ceux-ci créent sa pièce « Maluron » en 1947. Félix Leclerc fonde, avec Yves Viens et Guy Mauffette, la compagnie VLM qui met en scène sa pièce « Le p'tit bonheur » en 1948. En 1950, l'impressario français Jacques Canetti lui fait enregistrer ses chansons, le présente à l'ABC à Paris puis aux Trois Baudets pendant quatorze mois. C'est ainsi qu'il amorce une carrière d'auteur, compositeur et interprète qui l'amènera en tournée en Europe, au Proche-Orient et partout au Québec, multipliant les enregistrements et les apparitions à la télévision et participant à des films. Il remporte, en 1959, le Grand prix du disque de l'Académie Charles-Cros. Le prix lui est attribué à deux autres reprises, en 1958 et en 1973. En 1975, la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal lui décerne le Prix Calixa-Lavallée et, en 1979, il reçoit le trophée « Témoignage » lors du premier gala de l'ADISQ, laquelle décernera par la suite les trophées « Félix » en son honneur. C'est ainsi que dès ses premiers succès, il donne ses lettres de noblesse à la chanson québécoise: en Europe, il suscite l'admiration des débutants Jacques Brel et Georges Brassens et, à Québec, à la Superfrancofête de 1974, il représente la première de trois générations de chansonniers québécois sur une même scène en compagnie de Gilles Vigneault et Robert Charlebois. Se considérant avant tout comme un écrivain, il poursuit son oeuvre et publie, entre autres, des romans, des pièces de théâtre et des maximes dont « Le fou de l'île » en 1958, « Le p'tit bonheur [suivi de] Sonnez les matines » en 1959, « Le calepin d'un flâneur » en 1961, etc. Radio-Canada présente ses téléthéâtres et, en 1956, le téléroman « Nérée Tousignant ». En 1977, le gouvernement du Québec lui décerne le Prix Denise-Pelletier pour l'ensemble de son oeuvre théâtrale. Après la Crise d'octobre de 1970, son oeuvre se porte à la défense du Québec et le Mouvement national des québécois lui remet la Médaille d'argent, en 1979, pour son action politique et culturelle. En 1985, il est reçu de l'Ordre national des Québécois. Installé sur l'île d'Orléans depuis 1970, il y vit partiellement retiré dans les années 1980 et y décède en 1988. Source: « Dictionnaire de la musique populaire au Québec, 1955-1992 »/ Robert Thérien, Isabelle D'Amours. - Québec : Institut québécois de recherche su la culture, 1992 .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Le fonds a été acquis de William Craig en 1991 et de Jacques Lévesque en 2002. Il a fait l'objet d'un ajout de Noëlle T. Grondin en 2017 .

Portée et contenu
Le fonds contient quelques documents relatifs aux activités de Félix Leclerc en tant qu'auteur dramatique: textes pour la scène, la radio et la télévision; des dossiers de productions théâtrales (correspondance, conventions, communiqués, coupures de presse, programmes, etc.); des documents iconographiques (affiches, photographies, croquis de décors); des plantations de décors; une plaque souvenir « Hommage à Félix Leclerc »(1960); divers documents et photographies lui ayant appartenu. Le fonds contient également quelques documents relatifs à la compagnie de production V.L.M .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu de l'unité de description

Instrument(s) de recherche
Liste sommaire du fonds Félix Leclerc - 1991; 2002 , 7 pages.
INDEXÉ : NON.
SUPPORT DE CONSULTATION : Papier dactylographié (original ou copie sauf fichier).
LOCALISATION DU SUPPORT DE CONSULTATION : 603868.

Termes rattachés
Dramaturges
Leclerc, Félix, 1914-1988
Littérature
Théâtre
V. L. M.

Aide   Panier vide