Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : MSS71


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds Claude-Henri Grignon . - 1969
- 1 document(s) textuel(s) (pièce(s))
- ( : Littérature / rédaction : Oeuvres narratives (romans); Dramaturgie (théâtre) ; 0).

Restriction(s)
Des restrictions s'appliquent sur une ou des unités de rangement. Consulter le panorama 'Contenants' pour lire le libellé des restrictions.

Notice biographique/Histoire administrative
Claude-Henri Grignon est né à Sainte-Adèle le 8 juillet 1894. Il fréquente pendant deux ans le collège Saint-Laurent et continue ensuite ses études avec ses professeurs privés. Sa formation est surtout celle d'un autodidacte. Agent de douanes à Montréal, puis publiciste au ministère de l'Agriculture à Québec, il publie son premier article dans« L'Avenir du Nord » en 1916. Il collabore à divers journaux et revues,« Le Nationaliste », (1921-1922), « La Minerve» (1920),« La Nation de Québec » (1930), « Le Canada » (1931-1933), «Le Petit Journal » (1931), « La Revue populaire » (1931-1934), « L'Ordre » (1934-1935), «La Renaissance » (1935). De 1937 à 1939, il dirige la page littéraire de « En avant ». À partir de 1941, il dirige une chronique pour « Le Bulletin des agriculteurs » qu'il poursuivra jusqu'en 1970. Membre de l'École littéraire de Montréal de 1920 à 1926, il fonde en 1936, un périodique célèbre dès sa parution, "Les Pamphlets de Valdombre". Il y signe, jusqu'en 1943, de nombreux articles où il ne manque pas de se mesurer à ses adversaires littéraires et politiques. Parue en 1933, « Un homme et son péché » demeure son oeuvre majeure. Ce roman qui lui valut le prix David en 1935, est un récit de moeurs paysannes qui explore le thème des fortunes et infortunes d'un avare, Séraphin Poudrier. Les adaptations de cette oeuvre pour la radio et la télévision ont contribué à faire entrer dans la légende ce fameux personnage et obtinrent une grande popularité auprès du public canadien-français. Maire de son village pendant plusieurs années, Grignon est admis à la Société royale du Canada en 1962. Il consacre ses derniers loisirs à la rédaction de ses mémoires et meurt le 3 avril 1976 .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Le fonds a été acquis de l'Association canadienne des bibliothécaires de langue française le 19 mai 1970 .

Portée et contenu
Le fonds contient le texte d'une causerie prononçée par Claude-Henri Grignon lors d'un banquet de l'A.C.B.L.F. à Sainte-Adèle le 3 octobre 1969 .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu de l'unité de description

Sources complémentaires
Voir aussi MSS123 et MSS246.

Termes rattachés
Association canadienne des bibliothécaires de langue française
Bibliothéconomie
Grignon, Claude-Henri, 1894-1976
Littérature
Littérature -- Histoire et critique

Aide   Panier vide