Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : P227


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds Séminaire de Saint-Sulpice de Montréal . - 18 janvier 1690-28 mai 1898
- 0.11 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- ( : Éducation: Lieux d'enseignement ; Religion: Communautés religieuses ; 0).

Notice biographique/Histoire administrative
Le Séminaire de Saint-Sulpice est fondé, le 28 décembre 1641, à Paris par Jean-Jacques Olier. En août 1642, il est nommé curé de Saint-Sulpice. Après avoir fourni colons et ressources à la nouvelle colonie, il envoie quatre Sulpiciens de France à Montréal afin de fonder le Séminaire de Saint-Sulpice de Montréal, en 1657, année de sa mort. Au début, le Séminaire s'occupe uniquement des ministères pastoraux. Quelques années plus tard, soit en 1663, la société de Montréal en décadence cède l'île aux Sulpiciens qui en deviennent les seigneurs. Peu à peu, la paroisse se développe. Nous voyons le premier curé de Montréal, Gabriel Souart, se faire maître d'école pour les garçons. Nous suivons également Jeanne Mance et les religieuses hospitalières de l'Hôtel-Dieu dans leur dévouement aux malades. Puis, c'est le régime anglais, suivi de la fondation du Collège de Montréal en 1767. L'arrivée des Frères des Écoles chrétiennes aide les Sulpiciens dans l'éducation des garçons. Par la suite est fondé le Grand séminaire en 1840, toujours sous la conduite des religieux et religieuses et des instituteurs et institutrices laïques perpétuant l'oeuvre des premiers éducateurs .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
La plupart des documents de ce fonds a été acquis par la Bibliothèque nationale du Québec, qui l'a transféré, en 1972, aux Archives nationales du Québec à Montréal. Un volume de sujets de lecture pour la retraite annuelle a été acquis par les Archives nationales du Québec à Québec et transféré au Centre de Montréal en 1998 .

Portée et contenu
Les documents qui forment ce fonds offrent un bref aperçu de l'administration et de l'aspect éducatif du Séminaire de Saint-Sulpice de Montréal. Cette institution a formé les membres du clergé et les hommes de profession libérale qui organisèrent, au 18e et au 19e siècles, les lois et les conditions de la survivance de la nationalité canadienne-française. Le plan de classification comporte les séries suivantes : administration, correspondance, finances, inventaire, notes historiques et vie religieuse .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu du fonds

Autres formats
Fonds microfilmé: voir la bobine n° 7563.

Termes rattachés
Séminaire de Saint-Sulpice (Montréal, Québec)

Aide   Panier vide