Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : P253


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds Pierre de Bellefeuille . - 1936-2008
- 8.1 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- 59 photographie(s) : 21 épreuves coul., 38 épreuves n&b
- 102 carte(s)
- ( : Associations:Syndicalisme,Événements,Arts de la scène;Familles:Vie au quotidien;Politique:Député provincial;Télécommunications ; 0).

Notice biographique/Histoire administrative
Pierre de Bellefeuille est né à Ottawa, le 12 mai 1923. Il est le fils de Lionel de Bellefeuille, traducteur, et d'Anne Senécal. Il a suivi des cours particuliers, puis étudia à l'Université d'Ottawa. Il est diplômé en philosophie. Il est successivement journaliste chroniqueur parlementaire au journal «Le Droit» d'Ottawa de 1945 à 1951, chef des services de rédaction, puis directeur de la distribution française à l'Office national du film de 1951 à 1960 et rédacteur au magazine «Maclean» de 1960 à 1964. Il devient directeur des exposants pour Expo 67 de 1964 à 1968 puis journaliste indépendant, conseiller en information et interprète de 1968 à 1976. Il collabora à plusieurs émissions de télévision et de radio diffusées à Radio-Canada, notamment la télésérie «La part du lion» en 1969 et 1970 et l'émission radiophonique «La révolution tranquille» en 1971 et 1972. Ensuite, codirecteur de la maison Inter-Info Associés, interprètes et traducteurs-conseils, il agit à titre de directeur de la collection «Cité de l'homme» aux Éditions Léméac. Membre du Conseil de presse du Québec et président de la Société historique de Deux-Montagnes de 1974 à 1976, il est aussi membre de la Ligue des droits de l'homme. Il est aussi connu pour avoir été président de l'Institut canadien des affaires publiques, vice-président de l'Union canadienne des journalistes de langue française, ancien président du Syndicat des journalistes d'Ottawa (CTCC) et du Cercle des journalistes d'Ottawa. Il est coauteur de «La Bataille du livre au Québec» (1972) et de «Sauf votre respect - Lettre à René Lévesque» (1984) et «L'ennemi intime» (1992). En politique, il est tour à tour candidat du Nouveau parti démocratique défait dans Ahuntsic aux élections fédérales de 1972; élu député du Parti québécois à l'Assemblée nationale dans Deux-Montagnes en 1976 réélu en 1981; adjoint parlementaire du ministre des Affaires intergouvernementales puis du ministre des Relations internationales de 1978 à 1984. Il démissionna du Parti québécois et siéga comme indépendant à partir du 20 novembre 1984. Enfin, candidat du Parti indépendantiste défait dans Deux-Montagnes en 1985, il est élu président du Parti indépendantiste en 1986. Il quitte cette formation en 1988. Il quitte la politique et se dirige vers l'enseignement. Il est chargé de cours au département des communications à l'Université du Québec à Montréal en 1984 et 1985. Finalement, il devient président des Semences Laval (1986) inc. de 1986 à 1989. En 1997, avec Jean-François Nadeau, Pierre de Bellefeuille fonde le mensuel satirique « Le Couac » (Source : Dictionnaire des parlementaires du Québec 1792-1992. Bibliothèque de l'Assemblée nationale. Sainte-Foy, les Presses de l'Université Laval, 1993) .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Ce fonds, entré en 1986, a été officiellement acquis de monsieur Pierre de Bellefeuille en mars 1987. Il a fait l'objet d'un ajout en mai 2010 .

Portée et contenu
Ce fonds reflète les activités personnelles et professionnelles de Pierre de Bellefeuille. Les documents manuscrits, les cartes et les photographies montrent les sujets qui l'ont particulièrement intéressés en tant que député de Deux-Montagnes : interventions sur le cas de l'aéroport de Mirabel, développement et subventions accordés aux infrastructures du comté de Deux-Montagnes (écoles, municipalités, loisirs, hôpitaux et centres d'accueil) et gestion du bureau de comté. Le passage à l'Assemblée nationale a confirmé ses opinions nationalistes. Les articles écrits pour la presse anglophone et la correspondance échangée avec le public attestent de son ardeur nationaliste que ce soit avec le Parti québécois ou à titre de député indépendant. Ses années à l'Assemblée nationale ont généré des contacts avec les ministères et organismes gouvernementaux. La documentation gouvernementale a permis au député de se prononcer sur certains projets de lois dont l'annexion des villes de Baie-Comeau et Hauterive. Outre les documents concernant sa vie politique, le fonds comprend de la correspondance familiale, personnelle et professionnelle, des manuscrits de discours, de conférences et de textes parus dans des journaux et des revues, des textes de ses interventions à la radio et à la télévision. Le fonds est composé des séries suivantes : « Bureau de comté » (S1), « Bureau de Québec » (S2), « Adjoint parlementaire du ministre des Affaires culturelles » (S3), « Adjoint parlementaire du ministre des Affaires intergouvernementales et du ministre des Relations internationales » (S4), « Député indépendant » (S5), « Le Parti québécois » (S6), « Le magazine Maclean » (S7), « Émissions de télévision de Radio-Canada » (S8), « Émissions de radio » (S9), « Le journaliste » (S10), « Le militant politique » (S11), « Vie professionnelle » (S12), « Vie personnelle » (S13), « Documents iconographiques » (S14) .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu du fonds

Sources complémentaires
Fonds journal Le Couac (P838), Fonds Antoine Desilets (P697,S1,SS1,SSS16,D34).

Instrument(s) de recherche
Répertoire du Fonds Pierre De Bellefeuille / Johanne Mont-Redon. - 1997 , 250 pages.
INDEXÉ : NON.
SUPPORT DE CONSULTATION : Papier dactylographié (original ou copie sauf fichier).
LOCALISATION DU SUPPORT DE CONSULTATION : 602343.

Termes rattachés
Bellefeuille, Pierre de, 1923-2015

Aide   Panier vide