Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : P314


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds succession Charles-Séraphin Rodier . - 1850-1964
- 8.77 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- ( : Industries : usine et machinerie ; 0).

Notice biographique/Histoire administrative
Né à Montréal le 6 octobre 1818, Charles-Séraphin Rodier est le fils de Jean-Baptiste Rodier, boulanger, et de Marie-Desanges Sedillot dit Montreuil. Menuisier en 1832, entrepreneur de construction en 1836, il établit sa fabrique d'instruments aratoires à Montréal (rue Saint-Martin) en 1859. Producteur de batteuses, il les vend aux agriculteurs en exigeant, en garantie, une hypothèque sur leur terre. Ces hypothèques, conjuguées aux investissements dans le secteur foncier, font de Charles-Séraphin Rodier le plus grand propriétaire foncier individuel de la région de Montréal. Intéressé par le secteur financier, il fonde, avec Jean-Louis Beaudry, André Lapierre, Hubert Paré et Romuald Trudeau, la Banque Jacques-Cartier dont il est un des administrateurs jusqu'en 1870, puis vice-président jusqu'en 1876, année où il se retire de cette institution qui lui fait connaître des déboires financiers. Par la suite, il siège aux conseils d'administration de la Scottish Commercial Life Insurance Company et de la Mutual Life Insurance Company. Sur la scène politique, il est conseiller municipal du quartier Saint-Antoine à Montréal (1847-1850). Membre du Parti conservateur, conseiller préféré de sir Georges-Étienne Cartier, il est nommé sénateur de la division des Mille-Isles, le 1er décembre 1888. Marguillier, président de l'Association Saint-Jean-Baptiste et de la Société Saint-Vincent-de-Paul, il fonde, en 1869, le 64e bataillon des Voltigeurs de Beauharnois duquel il devient le premier lieutenant-colonel. Il épouse à Montréal, le 18 janvier 1848, Angélique Meunier dit Lapierre, fille de André Meunier dit Lapierre et d'Angélique Grouillou. De cette union naissent douze enfants. Il meurt à Montréal, le 26 janvier 1890, à l'âge de 72 ans .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
La Bibliothèque nationale du Québec a acquis ce fonds et l'a transféré, en octobre 1990, aux Archives nationales du Québec à Montréal .

Portée et contenu
Les documents qui composent ce fonds comprennent les registres (1890-1952) sur le règlement de la succession Charles-Séraphin Rodier, un des plus grands propriétaires fonciers individuels de la région de Montréal. Ils comprennent, entre autres, les livres de caisse, les journaux financiers, les Grands livres, les créances sur machines à battre, les états des créances hypothécaires ainsi que les registres de locations résidentielles et commerciales .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu du fonds

Termes rattachés
Batteuses
Créances
Entreprises -- Location
Hypothèques
Logement locatif
Montréal (Québec : Région administrative)
Propriété foncière
Rodier, Charles-Séraphin, 1818-1890
Rodier, Charles-Séraphin, 1818-1890 (Succession)

Aide   Panier vide