Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : P710


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds Jacques Léonard . - [Vers 1971]-2000
- 71.93 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- 151 vidéo(s) (env. 254:32:22) : cassettes ; VHS
- ( : Politique : Député provincial; Ministre provincial ; 0).

Restriction(s)
Restriction COMPLÈTE de consultation jusqu'en 2101-01-01.
Remarque : Les documents de moins de 100 ans cédés par un ancien ministre sont accessibles uniquement sur autorisation du responsable de l’accès de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, en réponse à une demande écrite.
Source : Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels, L.R.Q., c. A-2.1, aa. 18-41.3 et 53. Loi sur les archives, L.R.Q., c. A-21.1, a. 19. (Toute autre disposition législative applicable).

Notice biographique/Histoire administrative
Jacques Léonard est né à Saint-Jovite, le 2 décembre 1936. Il est le fils d'Odilon Léonard, cultivateur, et de Simone Desjardins. Il a fréquenté plusieurs institutions d'enseignement dont celle de Saint-Jovite de même que le séminaire Saint-Joseph de Mont-Laurier, la Faculté d'administration et de commerce de l'Université Laval (1959 à 1962), et l'École pratique des hautes études à Paris (1964 à 1966). Titulaire d'un diplôme de comptable agréé et d'une maîtrise en sciences commerciales de l'Université Laval, il agit à titre de vérificateur à la firme comptable Clarkson, Gordon and Company de Montréal (1962 à 1964). Il devient professeur à l'École des hautes études commerciales (HEC) de Montréal (1966 et 1967) et à l'université du Rwanda (1967 et 1968). Il occupe, à l'Université de Montréal (1968 à 1976), les postes de directeur-adjoint du Service des budgets, d'adjoint au vice-recteur à la recherche et vice-doyen à l'Éducation permanente. Dans une autre sphère d'activité, il travaille à titre de conseiller technique de la Coopération d'exploitation des Hautes-Laurentides tout en étant propriétaire d'une ferme à Saint-Jovite. Président du Parti québécois dans le comté de Labelle de 1970 à 1972, il en devient également le contrôleur national. Candidat défait du Parti québécois dans le comté de Labelle en 1970 puis dans Laurentides-Labelle en 1973, il y est finalement élu en 1976 et réélu en 1981. Assermenté à titre de membre du Conseil exécutif, le 26 novembre 1976, il est ministre d'État à l'Aménagement dans le cabinet Lévesque (2 février 1977 au 6 novembre 1980). Ministre des Affaires municipales (6 novembre 1980 au 5 mars 1984), il se dévoue par la suite au ministère des Transports (5 mars au 22 novembre 1984) jusqu'à sa démission du cabinet. Enfin, il siège à titre de député indépendant (27 novembre 1984 au 23 mai 1985). Par la suite, il devient doyen de la Faculté d'éducation permanente de l'Université de Montréal (1985 à 1989). Il est également membre du conseil d'administration et du bureau de direction de la Financière Entraide, Coopérants. Élu de nouveau député du Parti québécois dans Labelle le 25 novembre 1989, il est réélu le 12 septembre 1994. Il devient ministre des Transports (26 septembre 1994 au 3 novembre 1995), vice-président du Conseil du trésor (26 septembre 1994 au 3 novembre 1995), ministre délégué à l'Administration et à la Fonction publique, président du Conseil du trésor et membre du Comité des priorités (3 novembre 1995 au 15 décembre 1998). Il est réélu député de Labelle le 30 novembre 1998. À compter du 15 décembre 1998, il est nommé ministre d'État et ministre délégué à l'Administration et à la Fonction publique, président du Conseil du trésor, membre du Comité des priorités, membre du Comité ministériel des affaires régionales et territoriales, ministre responsable de la région des Laurentides. Le 21 avril 1999, il devient membre du Comité ministériel de la région de Montréal et, enfin, membre de la Commission spéciale sur le nouveau cadre de gestion pour la Fonction publique (17 juin au 20 octobre 1999). Sources : "Dictionnaire des parlementaires du Québec 1792-1992", P.U.L., Sainte-Foy, 1993, p. 465. Site Internet du gouvernement du Québec .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Ce fonds d'archives a été donné par Jacques Léonard en 2002 .

Portée et contenu
Ce fonds d'archives est composé des documents créés dans le cadre des activités politiques de monsieur Jacques Léonard, député du Parti québécois dans le comté de Labelle, le comté où il fut élu. Il se répartit en treize séries : bureau de comté; Parti québécois; relations et contacts avec les ministères et organismes; relations avec les municipalités; dossiers régionaux; gestion des forêts; dossiers d'individus et d'entreprises; dossiers d'associations et groupes communautaires; Commission sur l'avenir politique et constitutionnel du Québec; aéroports de Mirabel et de Montréal; La Financière; imprimés; documents audiovisuels .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu de l'unité de description

État de conservation
Certains documents sont détériorés.

Instrument(s) de recherche
Répertoire topographique du fonds Jacques Léonard / Jean Poirier. , 419 pages.
INDEXÉ : NON.
SUPPORT DE CONSULTATION : Papier dactylographié (original ou copie sauf fichier).
LOCALISATION DU SUPPORT DE CONSULTATION : 603441.

Termes rattachés
Léonard, Jacques, 1936-

Aide   Panier vide