Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : P727


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds André Boisclair . - 1985-2007
- 2 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- 1 Mo de document(s) textuel(s) : 4 847,67 Mo de documents textuels
- 3279 photographie(s)
- 17 vidéo(s) (env. 10:47:00)
- 1 enregistrement(s) sonore(s) numérique(s) ( 00:28:36) : numérique, CDA
- 16 autre(s) document(s)
- ( : Politique : Député provincial, Ministre provincial ; 0).

Restriction(s)
Restriction COMPLÈTE de consultation jusqu'en 2108-01-01.
Remarque : Les documents de moins de 100 ans cédés par un ancien ministre sont accessibles uniquement sur autorisation du responsable de l’accès de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, en réponse à une demande écrite.
Source : Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels, L.R.Q., c. A-2.1, aa. 18-41.3 et 53. Loi sur les archives, L.R.Q., c. A-21.1, a. 19. (Toute autre disposition législative applicable).

Notice biographique/Histoire administrative
André Boisclair est né à Montréal le 14 avril 1966. Il fait des études au Collège Jean-de-Brébeuf et à l'Université de Montréal, où il obtient, en 1988, un baccalauréat en commerce. En 1984, il devient vice-président aux affaires externes de l'Association des étudiants du Collège Jean-de-Brébeuf et président de la Fédération des associations étudiantes collégiales du Québec jusqu'en 1985. Année où il fonde le Groupe Engaje inc., spécialisé dans le démarrage de micro-entreprises, groupe qu'il présidera jusqu'en 1988. Il est aussi cofondateur du Forum international des jeunes, en 1985, et président du comité national des jeunes du Parti québécois de 1988 à 1989. Lors des élections de septembre 1989, il est élu député du Parti québécois dans la circonscription de Gouin qui regroupe les quartiers La Petite Patrie et Rosemont. Âgé de seulement 23 ans, il est le plus jeune membre de l'histoire de l'Assemblée nationale du Québec. Il présidera le caucus des députés du Parti québécois de l'Île de Montréal jusqu'aux élections de septembre 1994. Élu à nouveau, on lui attribue les fonctions de leader parlementaire adjoint du gouvernement (12 septembre 1994-29 janvier 1996), puis d'adjoint parlementaire de la ministre responsable de l'Immigration et des Communautés culturelles, madame Louise Harel (29 novembre 1995-29 janvier 1996). Il est par la suite nommé ministre délégué aux Relations avec les citoyens (29 janvier-4 septembre 1996), puis ministre délégué aux Relations avec les citoyens et à l'Immigration (4 septembre-4 décembre 1996), et enfin, ministre des Relations avec les citoyens et de l'Immigration (4 décembre 1996-15 décembre 1998). Réélu en 1998, André Boisclair assume à nouveau les responsabilités de leader parlementaire adjoint du gouvernement (9 décembre 1998-30 janvier 2002) qu'il cumule avec celles de ministre de la Solidarité sociale (15 décembre 1998-8 mars 2001), puis de ministre responsable de la Régie des installations olympiques (10 novembre 1999-29 avril 2003). Il est aussi nommé ministre d'État à l'Environnement et à l'Eau (13 novembre 2001-30 janvier 2002) et ministre d'État aux Affaires municipales et à la Métropole, à l'Environnement et à l'Eau (30 janvier 2002 -29 avril 2003). On lui confie par ailleurs le rôle de leader parlementaire du gouvernement (30 janvier 2002-12 mars 2003). Suite à sa réélection en 2003, il devient leader parlementaire de l'opposition officielle jusqu'à sa démission comme député, le 17 août 2004. Après des études de maîtrise en administration publique à la John F. Kennedy School of Government de l'Université Harvard en 2004 et 2005, il se porte candidat à la course à la chefferie du Parti québécois le 17 juin 2005 pour en être élu chef le 15 novembre 2005. Lors des élections partielles du 14 août 2006, il est élu député dans la circonscription de Pointe-aux-Trembles, puis assume la fonction de chef de l'opposition officielle du 21 août 2006 au 21 février 2007. André Boisclair démissionne comme chef du Parti québécois le 8 mai 2007, et comme député le 15 novembre 2007. (Sources d'informations: documents du fonds d'archives André Boisclair, Assemblée nationale du Québec) .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Ce fonds a été acquis de monsieur André Boisclair en novembre 2004 et décembre 2007 .

Portée et contenu
Ce fonds d'archives témoigne principalement des fonctions et activités d'André Boisclair à titre de militant du Parti québécois, de député et membre de l'Assemblée nationale du Québec, puis de ministre dans les gouvernements dirigés par Jacque Parizeau, Lucien Bouchard et Bernard Landry.

Il est susceptible d'intéresser la recherche portant sur d'importantes préoccupations politiques, sociales et environnementales de la société québécoise au cours des années 1990 et 2000. On pensera notamment à l'échec des négociations sur la constitution canadienne et au projet de souveraineté politique du Québec, à la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sous toutes ses formes, à l'intégration sociale des immigrants, à l'action citoyenne, aux réorganisations municipales, à la protection de l'environnement, aux changements climatiques, aux finances publiques et au rôle de l'État.

Les documents du fonds André Boisclair sont regroupés en cinq séries : La personne (série 1), Le militant politique (série 2), Le député (série 3), Le ministre (série 4), Les documents photographiques (série 5) .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu de l'unité de description

Langue des documents
Français, principalement, et anglais.

Termes rattachés
Boisclair, André, 1966-
Gouin (Québec : Circonscription électorale provinciale)
Parlementaires
Pointe-aux-Trembles (Québec : Circonscription électorale provinciale)

Aide   Panier vide