Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : P785


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds Rodrigue Tremblay . - 1947-2007
- 3.51 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- 769 photographie(s) : négatifs coul., négatifs n&b, épreuves coul., épreuves n&b, diapositives coul.
- 3 film(s) ( 03:00:00)
- 13 vidéo(s) (env. 27:30:00)
- 13 bande(s) magnétique(s) (env. 19:30:00)
- 2 disque(s) ( 01:19:00)
- 7 autre(s) document(s)
- ( : Éducation : professeurs/éducateurs; Politique : député provincial, ministre provincial ; 0).

Restriction(s)
Restriction COMPLÈTE de consultation jusqu'en 2108-01-01.
Remarque : Les documents de moins de 100 ans cédés par un ancien ministre sont accessibles uniquement sur autorisation du responsable de l’accès de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, en réponse à une demande écrite.
Source : Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels, L.R.Q., c. A-2.1, aa. 18-41.3 et 53. Loi sur les archives, L.R.Q., c. A-21.1, a. 19. (Toute autre disposition législative applicable).

Notice biographique/Histoire administrative
Rodrigue Tremblay est né à Matane le 13 octobre 1939. Il est le fils de Georges Tremblay et de Germaine Saint-Louis. Le 5 septembre 1964, il épouse Carole Jean Howard. De cette union naît deux garçons et une fille. Rodrigue Tremblay fait ses études primaires et secondaires à Matane. Il est titulaire d'un baccalauréat ès Arts de l'université Laval (1961), d'un baccalauréat en sciences économiques de l'université de Montréal (1963), d'une maîtrise en économique (1965) et d'un doctorat en économique et finances internationales (1968) de l'université de Stanford en Californie. Il est récipiendaire de la Woodrow Wilson Fellowship en 1963 et de la Ford International Fellowship de 1964 à 1967. Rodrigue Tremblay entreprend sa carrière universitaire au département de sciences économiques de l'université de Montréal en 1967 où il enseigne l'économie et les finances internationales. Il est promu professeur adjoint en 1968, professeur agrégé en 1970, professeur titulaire en 1975. Après son passage en politique provinciale, de 1976 à 1981, il revient à l'enseignement universitaire. Il est nommé professeur émérite en 2002. Il a également assumé la direction du département de 1973 à 1976. Rodrigue Tremblay a agi à titre de conseiller économique notamment auprès de la Banque du Canada (1968), de la Commission d'enquête sur le marché des alcools au Québec (1969-1970), de l'Agence canadienne de développement international (1970-1976), du Conseil de l'entente et l'Union monétaire Ouest-Africaine (UMOA) (1970-1976), du Conseil économique du Canada (1974), de la Commission royale sur l'Union économique et les perspectives de développement du Canada (Commission MacDonald) (1983-1984), du ministère fédéral de la Consommation et des Corporations (1974-1975) et des Nations Unies (1975). Il est enfin choisi membre du Comité de règlement des différends commerciaux créé en vertu de l'accord de libre-échange canado-américain (1989-1993). Parmi ses activités professionnelles Rodrigue Tremblay a assumé les fonctions de président de la Société canadienne des sciences économiques (1974 et 1975), président de la North American Economics and Finance Association (NAEFA: 1986-1987), président-fondateur de la revue scientifique (1986) et vice-président de l'Association internationale des économistes de langue française (AIELF) (1999-2005). Rodrigue Tremblay se présente aux élections provinciales de 1976. Il est élu député du Parti québécois dans Gouin et nommé ministre de l'Industrie et du Commerce dans le cabinet Lévesque, poste qu'il occupera du 26 novembre 1976 au 21 septembre 1979. Il est à l'origine de la vente des vins dans les épiceries du Québec. Il démissionne du cabinet et siège à titre de député indépendant à partir du 21 septembre 1979. Il ne se présente pas aux élections de 1981. Auteur prolifique, Rodrigue Tremblay a publié 27 ouvrages portant principalement sur des questions économiques et financières, mais abordant également des questions politiques et même morales. Il a aussi publié plusieurs articles scientifiques et de vulgarisation. Il a été éditeur associé de la revue « L'Action nationale » (1999-2002) et éditeur associé du Journal « Les Affaires » (1996-2005). Il est également rédacteur d'un bulletin électronique (blogue) . En 2004, Rodrigue Tremblay reçoit le prix Condorcet de philosophie politique soulignant sa contribution à la défense de la laïcité et à la promotion des valeurs laïques .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Le fonds a été donné par monsieur Rodrigue Tremblay en novembre 2007 .

Portée et contenu
Le fonds porte sur la carrière d’économiste et de professeur de Rodrigue Tremblay et sur son passage en politique provinciale. Les documents du fonds révèlent la pensée de Rodrigue Tremblay sur l’économie québécoise et canadienne, témoignent de son enseignement et documentent ses activités professionnelles. Ils font état également de son implication politique en tant que ministre de l’Industrie et du Commerce dans le gouvernement de René Lévesque entre 1976 et 1979, puis de député indépendant du comté de Gouin entre 1979 et 1981. Enfin, le fonds témoigne de l’opinion de Rodrigue Tremblay sur la question référendaire de 1980.
Le fonds comprend les séries suivantes : S1 La personne, S2 Le militant, S3 Le député, S4 Le ministre.

Le fonds contient des notes de cours, de la correspondance, des documents de travail, des textes d'allocutions et de discours, des rapports, des mémoires, des manuscrits d'ouvrages et d'articles, des coupures de presse, des photographies et des documents audiovisuels .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu de l'unité de description

Termes rattachés
Tremblay, Rodrigue, 1939-

Aide   Panier vide