Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : P794


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds Ernest Choquette . - [18-]-1938
- 0.36 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- ( : Littérature/rédaction : dramaturgie, roman ; 0).

Notice biographique/Histoire administrative
Ernest Choquette est un romancier né à Saint-Mathieu de Beloeil en 1862. Il fait ses études classiques au Collège de Saint-Hyacinthe et sa médecine à l’Université Laval à Montréal. Il s’établit à Saint-Hilaire en 1866 et exerce sa profession de médecin. Plusieurs fois maire de cette localité, il entre au Conseil législatif pour la division Rougemont en 1910, et y siège jusqu’à sa mort. En 1905, il est nommé membre du Bureau des inspecteurs des asiles et prisons. C’est à ce titre qu’il rencontre, en décembre 1909, à l’Asile Saint-Benoît-Joseph-Labre, le poète Émile Nelligan qui y est interné depuis le 9 août 1899. Il collabore à plusieurs journaux, entre autres «La Presse», «La Patrie», «Les Débats» et «Le Journal de Françoise». Gouverneur du Collège des médecins et chirurgiens de la province de Québec de 1901 à 1904, il est membre du Club de réforme et du Cercle universitaire de Montréal. Il devient membre de la Société royale du Canada en 1911. Ernest Choquette est un romancier du terroir. Son premier roman, «Les Ribaud» (1898), se situe à l’époque de la rébellion de 1837. L’auteur écrit deux autres romans inspirés de la vie rurale : «Claude Paysan», en 1899, pour lequel il obtient le prix Robidoux, et «La Terre», en 1916. Une pièce de théâtre, «Madeleine», tirée des Ribaud, est jouée à Montréal en 1903. En 1900, il évoque les souvenirs de sa vie universitaire dans «Carabinades». Ernest Choquette est décédé à Westmount en 1941. Il est le grand-père de Jérôme et de Gilbert Choquette. Source: «Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord». - Montréal: Fides, 1989 .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Le fonds a été acquis de Gilbert et Jérôme Choquette en 2009. Un ajout au fond par Danielle Choquette a été fait en 2018 .

Portée et contenu
Le fonds témoigne principalement des activités littéraires d’Ernest Choquette. Il contient des versions de ses pièces de théâtre «Madeleine» et «La Bouée», des versions manuscrites de son roman «La Terre», le manuscrit de son premier roman «Les Ribaud» ainsi que ses souvenirs de vie universitaire regroupés dans «Carabinades». Le fonds se compose également d’autres textes manuscrits, notamment des conférences, des notes et des textes de sa fille Fernande Choquette-Clerk. De la correspondance échangée notamment avec son épouse Éva Perreault, quelques documents professionnels attestant entre autres de ses fonctions comme conseiller législatif de la division de Rougemont, des coupures de presse et d'autres imprimés comme des cartons d'invitation complètent l'ensemble documentaire .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au créateur du fonds d'archives

Termes rattachés
Choquette, Ernest, 1862-1941

Aide   Panier vide