Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : P810


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds Parachute, revue d’art contemporain inc. . - 1973-2008
- 9.28 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- 1 Mo de document(s) textuel(s)
- env. 6000 photographie(s)
- 1 film(s)
- 15 vidéo(s)
- 105 bande(s) magnétique(s)
- 26 autre(s) document(s) : 14 maquettes, 4 affiches
- ( : Arts visuels/plastiques : illustration/dessin; Télécommunications : presse écrite ; 0).

Notice biographique/Histoire administrative
"PARACHUTE est un lieu d’interrogation et d’analyse de l’art contemporain dans le monde, visant à favoriser l’émergence d’une critique d’art novatrice, bien outillée sur les plans historique et conceptuel, pour l’analyse des nouvelles formes d’art de notre temps. La politique éditoriale de PARACHUTE consiste à publier des textes dont les propos liés à l’actualité artistique font preuve à la fois d’originalité et de rigueur intellectuelle. Fondée en 1975 à Montréal, la revue PARACHUTE s’est dès ses débuts fixée un programme précis sur le plan du développement de nouvelles méthodologies dans la critique d’art et sur celui de l’élargissement des horizons géographiques et culturels. Dès son premier numéro, la revue est publiée en français et en anglais, dans le but de promouvoir une pensée hybride, nourrie du croisement des grands courants culturels mondiaux. Grâce à sa perspective transnationale, la revue PARACHUTE est partout devenue un outil de référence pour artistes, critiques, chercheurs et conservateurs ; elle constitue, selon le quotidien Le Monde, “ un modèle du genre ”. En vingt-huit ans d’existence, PARACHUTE a connu des changements de structure, lui permettant de mieux répondre à l’évolution du milieu. Ces changements se sont manifestés autant par l’arrivée continue de nouveaux noms au sommaire de la revue, par l’ajout de nouvelles rubriques, par des modifications dans la présentation graphique, que par l’élargissement de son aire d’intérêt géographique. Le contenu de la revue porte essentiellement sur les arts visuels (peinture, sculpture, installation, performance, photographie, vidéo, etc.) ainsi que sur les enjeux théoriques qui s’y rattachent. Mais PARACHUTE accorde une place importante au cinéma, au théâtre, à la danse, à la musique et à l’architecture lorsque ces manifestations sortent des genres conventionnels et induisent un questionnement théorique. En octobre 2000, pour célébrer son 25e anniversaire, PARACHUTE adopte une nouvelle formule et un nouveau format. Toujours fidèle à ses objectifs de penser la situation actuelle de l’art dans le monde, de renouveler le discours de la critique d’art, d’être transdisciplinaire et transfrontalier sur le plan artistique comme sur le plan des approches critiques, chaque numéro se concentre désormais sur un thème pertinent qui émerge des pratiques artistiques contemporaines. Les thèmes abordés à ce jour sont : l’Idée de la communauté (3 numéros), Mouvances de l’Image, Autofictions, Économies, Électrosons. Anonymat et Démocratie sont à venir. Chacun des quatre numéros fait appel à des auteurs de divers horizons intellectuels et géographiques : critiques d’art, artistes, historiens, philosophes, anthropoloques, psychanalystes, etc. Essais, interviews de fond et projets d’artistes constituent la base de chacun de ces numéros thématiques. Les essais, en français et en anglais, au nombre d’une dizaine, sont traduits de leur langue d’origine. Une fois l’an, PARACHUTE consacre un numéro à une ville “d’émergence”, lieu où se développe des pratiques artistiques inusitées sous l’impact de facteurs sociopolitiques et qui constitue un créneau de créativité particulièrement riche à l’heure actuelle. Mexico (104) et Beyrouth(108) sont les premières villes qui ont été ainsi soulignées. Shanghai sera au cœur du numéro 114. Sur le plan graphique, le nouveau PARACHUTE adopte le format d’un livre, comporte un grand nombre de pages en couleur, et un travail graphique sur le texte. Environ 150 images sont reproduites dans chaque numéro PARACHUTE a acquis au fil des ans une réputation enviable. Elle demeure constamment à l’affût des manifestations artistiques innovatrices et susceptibles de provoquer un questionnement critique ou théorique. Tirée à 5 000 exemplaires, la revue est diffusée dans les Amériques, en Europe et en Asie. PARACHUTE est présente sur la scène internationale (foires de Bâle, Paris, Madrid, Chicago, etc., expositions, colloques, conférences), et ce, depuis les dé buts de la publication. Cette inscription sur la scène internationale est déjà amorcée par le contenu même des numéros où se juxtaposent artistes locaux et internationaux, et où le discours critique est informé de références à l’art contemporain international. Suite aux nombreux témoignages reçus de vive voix ou par écrit, PARACHUTE apparaît comme étant la revue canadienne la plus lue et appréciée à l’étranger. Elle est une référence indispensable pour les conservateurs d’ici et de l’étranger qui préparent des expositions et qui s’y renseignent entre autres sur l’art d’ici." Source :http://www.parachute.ca/dossier_presse-fr01.htm (2006-11-22) Le 20 novembre 2006, Parachute annonce par voie de communiqué la suspension de la publication de sa revue d'art contemporain. Au mois de janvier suivant, elle ferme ses portes .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Ce fonds a été acquis par donation en avril 2007. En 2017, plusieurs affiches contenues dans le fonds ont été intégrées à la collection de la Direction du dépôt légal et de la conservation des collections patrimoniales de BAnQ .

Portée et contenu
Ce fonds d’archives témoigne de l’administration, du financement et de la gestion comptable de « Parachute, revue d’art contemporain Inc. », de ses relations avec le public, les médias et les organismes, de la promotion de ses produits, de ses réalisations et de ses compétences tant sur la scène locale qu’internationale. Il rend également compte des nombreuses activités de la revue visant à promouvoir les rencontres professionnelles, les échanges et les manifestations consacrées à l’art contemporain sous de multiples formes ou disciplines. Les arts visuels notamment : peinture, sculpture, installation, performance, photographie, vidéo; mais aussi les innovations en danse, cinéma, théâtre, musique et architecture.

Le fonds contient par ailleurs des documents se rapportant à l’ensemble du processus éditorial: la recherche et le développement, la planification, la coordination et le suivi du travail éditorial; ainsi qu’à la gestion comme telle des ouvrages de la réception des manuscrits à leur publication, soit les numéros de la revue, le journal "para-para-" et les autres ouvrages publiés aux éditions Parachute.

Les documents se répartissent en cinq séries: « Administration » (série 1), « Ressources financières » (série 2), « Représentation, promotion et communications » (série 3), «Édition » (série 4), et puis, « Documents non textuels » (série 5), auxquelles séries s'est ajoutée de la "documentation complémentaire" (série 6) .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu de l'unité archivistique

Langue des documents
Français et anglais notamment.

Termes rattachés
Parachute, revue d'art contemporain inc.

Aide   Panier vide