Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : MSS228


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds Claude Péloquin . - 1940-2015
- 9.56 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- env. 2340 photographie(s) : 965 négatifs n&b et coul., 1179 épreuves n&b et coul., 151 diapositives coul.
- 15 dessin(s)
- 2 peinture(s) : acrylique
- 1 gravure(s)
- 6 film(s) (env. 06:00:00) : bobines 16 mm
- 45 vidéo(s) (env. 45:00:00) : 3 cassettes Betamax, 39 cassettes VHS, 3 cassettes U-Matic
- 37 bande(s) magnétique(s) (env. 37:00:00) : 11 bobines 4 pistes, 3 bobines 8 pistes, 23 cassettes
- 14 disque(s) : 8 de 33 rpm, 6 de 45 rpm
- 9 enregistrement(s) sonore(s) numérique(s) (env. 09:00:00)
- 4 autre(s) document(s) : affiches
- ( : Littérature / rédaction : Poésie, Chanson ; 0).

Restriction(s)
Des restrictions s'appliquent sur une ou des unités de rangement. Consulter le panorama 'Contenants' pour lire le libellé des restrictions.

Notice biographique/Histoire administrative
Claude Péloquin est né à Montréal en 1942. Instigateur et membre du groupe L'Horloge du nouvel âge (1964-1965), il a participé à plusieurs spectacles d'avant-garde et donné de nombreux récitals de poésie tant au Québec qu'ailleurs. Claude Péloquin fut aussi le cofondateur du groupe Le Zirmate (1965) dont la préoccupation essentielle était la recherche d'un art total. En plus de ses nombreuses publications, il a fait plusieurs émissions de radio, donné des conférences sur le langage poétique et ses formes d'expression, participé à des expositions de peinture et écrit les paroles des chansons Lindberg" et "C.P.R. Blues" mises en musique par Robert Charlebois. En 1970, il devient réalisateur à l'Office national du film et réalise en collaboration avec Yves Landré un documentaire intitulé "L'Homme nouveau" pour lequel il reçoit le Canadian Film Award pour le meilleur scénario. Il enregistre plusieurs microsillons dont "Monsieur l'Indien" (1973) et "Les Chants de l'éternité" (1977). Il reçoit le prix Félix-Leclerc (1969) pour la meilleure chanson canadienne: "Lindberg". Il est aussi l'auteur de la célèbre phrase gravée dans la murale de Jordi Bonet au Grand théâtre de Québec: "Vous êtes pas écoeurés de mourir bande de caves. C'est assez!". Source: "Dictionnaire des écrivains québécois contemporains" / Union des écrivains québécois. - Montréal : Québec/Amérique, 1983" Au milieu des années '80, il revient à la chanson à travers Robert Charlebois, que Péloquin alimente de textes pour l'album Super Position (1985). Cela donne quelques chansons pop/rock légères, pleines de pep, avec le son des années '80 (C'est pas physique, c'est électrique, l'Amour-éléphant, Juke-Box, Zoo-Diac, Donne-moi, Je ne pense qu'à toi, l'Ouvreuse, Tout Nucléaire), mais l'album ne connait qu'un succès mitigé. Après avoir vécu aux Bahamas, il revient s'installer au Québec dans les années '90. Quelques éditions de luxe de ses poèmes accompagnant des œuvres dans des livres d'art ponctuent cette époque. Cette avenue de diffusion de ces œuvres lui permet de se faire apprécier des milieux corporatifs, qui lui commandent des éloges poétiques. En 2000, Péloquin effectue un retour sur disque avec Tout le monde au ciel, mais les nouvelles pièces et la relecture techno de Lindberg ne connaissent, tout au plus, qu'un succès d'estime. Au début de 2007, on annonce la publication d'un nouvel ouvrage de Péloquin chez Lanctôt Éditeur. En 2009, il était censé être l'auteur du poème que prononce Guy Laliberté dans l'espace, mais Claude refuse de céder la totalité de ses droits à Guy Laliberté, et préfère donc publier son poème sous forme de livre chez l'éditeur Transit. Source: "Wikipédia, l'encyclopédie libre", partie de texte captée le 9 juin 2016 .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Le fonds a été acquis de Claude Péloquin entre 1990 et 2015 .

Portée et contenu
Le fonds contient des manuscrits d'oeuvres de Claude Péloquin (poèmes, nouvelles, chansons, scénarios, livres d'artistes, etc.); des projets en collaboration avec, entre autres, Jordi Bonet, Robert Charlebois et Toni Onley; des papiers administratifs dont ceux d'UnivArt productions; des papiers personnels (agendas, journal intime, etc.); de la correspondance avec, entres autres, Alex Colville, Henri Masson, Alfred Pellan, Tony Onley et Jesus Carlos de Vilallonga; des imprimés (oeuvres et coupures de presse); des documents iconographiques (affiches, dessins, photographies, etc.); des enregistrements sonores et visuels (chansons, textes, entrevues à la radio et à la télévision, événements poétiques, etc.).

Les documents acquis en 2015 sont tous décrits sous les séries suivantes :

S1 - Affaires personnelles
S2 - Relations personnelles et professionnelles
S3 - Projets artistiques et événements
S4 - Oeuvres littéraires
S5 - Oeuvres musicales
S6 - Oeuvres cinématographiques et télévisuelles .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu de l'unité de description

Collation
Comprend également des photographies, des dessins, des affiches, des enregistrements sonores et visuels.

Langue des documents
Français surtout et anglais.

Autres formats
30 videos VHS, 1 des 6 films 16 mm et 2 Betamax ont été numérisés et sont en libre service.

Sources complémentaires
Voir aussi MSS94 et MSS143.

Instrument(s) de recherche
Liste sommaire du fonds Claude Péloquin - 1990-2005 , 88 pages.
INDEXÉ : NON.
SUPPORT DE CONSULTATION : Papier dactylographié (original ou copie sauf fichier).
LOCALISATION DU SUPPORT DE CONSULTATION : 603926.

Termes rattachés
Péloquin, Claude, 1942-

Aide   Panier vide