Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : P857


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds Yvette Brind'Amour . - 1918-1992
- 0.35 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- env. 1334 photographie(s) : 757 négatifs sur pellicule n&b, 508 épreuves n&b, 3 épreuves coul., 7 planches contacts n&b, 59 diapositives coul.
- 4 dessin(s)
- 3 film(s) : 16 mm
- 2 bande(s) magnétique(s) (env. 00:07:049) : bobine
- ( : Arts de la scène : danse, théâtre ; 0).

Notice biographique/Histoire administrative
Yvette Brind’Amour (1918-1992), comédienne, metteure en scène, co-fondatrice et directrice artistique du Théâtre du Rideau Vert, est née à Montréal le 30 novembre 1918. Après sa scolarité chez les Dames de la Congrégation, elle s'initie à l'art dramatique avec Madame Jean-Louis Audet (Yvonne Duckett) et François Rozet. En parallèle, elle étudie le ballet classique avec Tatiana Koudriadzeff. Elle fait ses débuts à la scène en amateur dès 1936 au MRT français ou Mont-Royal Theatre (L’Aiglon, Cyrano de Bergerac, Asmodée) et débute une carrière radiophonique vers1940. Vedette montante de la radio, elle collabore à de nombreux radio-romans, entre autres « Vie de famille », « Rue principale », « Jeunesse Dorée » et «Vies de femmes». Elle sera élue Miss radio en 1943 par les lecteurs de Radiomonde. Elle fonde la même année avec Pierre Dagenais la troupe de théâtre L’Équipe où elle joue dans «Altitude 3200», «Le héros et le soldat» et «Huis clos». En 1944, elle est admise à l'Institut de ballet Vilzak-Schollar de New York et danse dans le ballet Gisèle au Metropolitan Opera House en 1945. En 1946-1947, elle suit les cours d’art dramatique de René Simon et Charles Dulin à Paris. De retour à Montréal, elle fonde avec Mercedes Palomino la troupe du Rideau Vert, le 30 novembre1948. La première a lieu le 17 février 1949 sur la scène du Théâtre des compagnons. En 1960, le TRV s’installe à demeure rue Saint-Denis dans l’ancien Théâtre Stella fraîchement rénové. En 1950, elle épouse Louis-Marie Le Gouriadec (1888-1974), comédien, auteur et metteur en scène d’origine bretonne, mieux connu sous le pseudonyme de Paul Gury, ex-directeur du Théâtre national de Montréal. Directrice artistique du TRV jusqu’à sa mort en 1992, Madame Brind’Amour a signé de très nombreuses mises en scène. Elle y interpréta plus de deux cents rôles, sans compter sa participation au début des années 1950 au MRT anglais (Montreal Repertory Theatre), au Théâtre Club et au Théâtre canadien et plus tard, dans les années 1970-1980 au Centre national des Arts d’Ottawa et au Café de la Place des Arts. À la télévision, elle apparaît dans plusieurs télé-théâtres ainsi que dans des séries télévisées (George Sand, Marie-octobre, 14 rue de Galais, Opération-mystère, Rue des Pignons, Marisol, Monsieur le ministre). Au cinéma, elle tournera dans « Un homme et son péché », «Le curé du village», « The Piz », film policier avec Chritopher Plummer, « Family Secret » avec Bibi Anderson, « Pour cent millions » et « L’égratignure ». Elle a reçu au cours de sa prestigieuse carrière plusieurs distinctions soulignant son apport exceptionnel au théâtre canadien d’expression française : le Prix de la meilleure comédienne pour son rôle d’Ysée dans « Partage de midi » de Paul Claudel en 1962, la médaille d’honneur de la ville de Paris en 1964, la médaille Tchékhov décernée en 1965 lors de la tournée du TRV en Union soviétique, le Prix Victor-Morin, décerné par la Société Saint-Jean-Baptiste en 1964, l’Ordre du Canada (officier en 1967, compagnon en 1982), la médaille du Centenaire en 1967, l’ordre national du Québec en 1985, l’Académie des Grands Montréalais en 1985 et le Prix Molson du Conseil des Arts du Canada en 1987 .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Ce fonds a été acquis en mai 2010 du Théâtre du Rideau Vert .

Portée et contenu
Le fonds Yvette Brind’Amour comprend deux grandes séries : Vie personnelle et Vie professionnelle. Il témoigne des débuts de la comédienne au théâtre avec le Mont-Royal Theatre, le Montreal Repertory Theatre et L’Équipe de Pierre Dagenais, de sa formation en danse, de sa longue carrière à la barre du Théâtre du Rideau Vert comme directrice artistique, metteure en scène et comédienne, des nombreux prix et hommages reçus et de ses multiples réalisations dans d’autres disciplines artistiques : danse classique, radioromans, revues musicales, cinéma et télévision. Il regroupe principalement des documents photographiques ainsi que des spicilèges de photographies et de coupures de presse, quelques pièces de correspondance, un document filmique produit en hommage à l'artiste en 1992, des entrevues journalistiques ainsi que la captation sonore d’une entrevue .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu de l'unité archivistique

Sources complémentaires
Le chercheur pourra également consulter le fonds Théâtre du Rideau Vert (P831) et le fonds Paul Gury (P841).

Termes rattachés
Brind'Amour, Yvette, 1918-1992

Aide   Panier vide