Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : P889


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds Paul-André Fortier . - [Vers 1910]-2010, surtout 1973-2010
- 2.77 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- 1028 Mo de document(s) textuel(s)
- 936 photographie(s)
- 20 dessin(s)
- 187 vidéo(s) (env. 138:28:14)
- 71 bande(s) magnétique(s) (env. 42:48:20)
- 2 autre(s) document(s)
- ( : Arts de la scène : danse; Éducation : professeurs/éducateurs ; 0).

Notice biographique/Histoire administrative
Chorégraphe, danseur, professeur et administrateur, Paul-André Fortier est né en 1948 à Waterville, en Estrie. Il débute sa carrière dans le domaine de la danse dans les années 70 au cœur même de l’une des aventures chorégraphiques les plus novatrices du Québec et du Canada, celle du Groupe Nouvelle Aire. Avant même de chorégraphier, il s’est distingué immédiatement comme un interprète à la forte présence, élégant et raffiné. Il a été de tous les projets de cette période, ceux de ses maîtres et ceux de ses pairs, dont Édouard Lock et Daniel Léveillé. En 1979, il crée sa propre compagnie, Théâtre Danse Paul-André Fortier, qui devient, en 1983, Fortier Danse-Création. En 1986, il fonde, avec Daniel Jackson, Montréal Danse, où il est chorégraphe et codirecteur jusqu’en 1989, date à laquelle il accepte un poste de professeur de chorégraphie à l’Université du Québec à Montréal. Au cours de ces années, il tente l’aventure solo avec une trilogie (Les males heures en 1989, La tentation de la transparence en 1991 et Bras de plomb en 1993) à laquelle s’est jointe à deux reprises Betty Goodwin. Suite à cette rencontre déterminante, Paul-André Fortier privilégiera des collaborations avec d’autres créateurs, dont l’artiste visuel Pierre Bruneau, le compositeur Alain Thibault et les artistes vidéo Patrick Masbourian et Takao Minami. Depuis, il s’est produit à de nombreuses reprises en tournée et s’est imposé tant à l’échelle nationale qu’internationale. En 1998, après avoir quitté son poste d'enseignant à l'université pour se consacrer totalement à la formation, à la chorégraphie et au spectacle, Paul-André Fortier réalise Jeux de fous, une œuvre crue et nerveuse portant sur les contradictions de la jeunesse. Toujours soucieux d'éduquer le public, il propose des ateliers aux spectateurs, surtout des adolescents. Jeux de fous attire un public important en France et au Canada. En 2001, il chorégraphie sa deuxième œuvre pour la jeunesse, MVTS (pièce urbaine), pour les élèves de dernière année du Centre national de danse contemporaine (CNDC) à Angers, en France. Il crée ensuite les chorégraphies Tensions (2001), Lumière (2004) et Solo 1 x 60 - Un jardin d’objets (2006). En 2006, il crée Solo 30 x 30 – trente minutes-trente jours, un numéro ambitieux qu’il exécute tous les jours à la même heure pendant 30 minutes et 30 jours sur 30 scènes extérieures dans différentes villes en Amérique, en Europe et en Asie. En 2008, invité par le Ballet de Lorraine à Nancy, Paul-André Fortier crée Spirale, une œuvre pour douze danseurs. Peu après, il présente sa toute dernière création Cabane en collaboration avec l’artiste Rober Racine au festival TransAmériques. De 1993 à 1995, Paul-André Fortier est consultant en danse auprès du Conseil des arts du Canada et président du Regroupement québécois de la danse de 1994 à 1995. Il est vice-président du Conseil des arts et des lettres du Québec de 1998 à 2003 et artiste résidant à la Place des Arts de Montréal de 2003 à 2007. Au cours de sa carrière, Paul-André Fortier a créé plus de 30 œuvres pour lui-même ainsi que pour d’autres, dont Les Grands Ballets Canadiens de Montréal, Danse Partout, Margie Gillis, Peggy Baker et Susan Macpherson. Il a d’ailleurs été récipiendaire du prestigieux prix de chorégraphie Jean A. Chalmers et d’un prix Dora Mavor Moore .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Le fonds a été acquis de Monsieur Paul-André Fortier le 6 décembre 2012 .

Portée et contenu
Ce fonds porte sur l'œuvre du chorégraphe Paul-André Fortier, l'un des chefs de file de la danse contemporaine canadienne, dont la notoriété est aujourd’hui reconnue à l’échelle internationale. Ce corpus volumineux retrace la carrière de l'artiste depuis ses débuts comme danseur et chorégraphe au sein du Groupe Nouvelle Aire dans les années 1970, puis comme chorégraphe indépendant. Il met en lumière ses multiples activités et réalisations à travers Danse-Théâtre Paul-André Fortier, Fortier Danse-création, Montréal Danse et son enseignement au Département de danse de l’UQAM.

Le fonds Paul-André Fortier illustre les divers aspects de la carrière de l’artiste en tant que danseur, chorégraphe, interprète, pédagogue, directeur artistique et administrateur. Il renferme un large éventail de documents textuels. Nous y retrouvons les documents administratifs de Fortier Danse-création ainsi que les dossiers de productions, notamment des documents financiers, des demandes de subvention (fonctionnement, projets et tournées), du matériel promotionnel, des ententes de partenariat et des contrats, des agendas et carnets de notes, quelques journaux de voyage, des procès-verbaux de réunions et des dossiers de relations de presse.

Ce fonds à supports multiples rassemble également des photographies, la plupart en format numérique, des enregistrements de musique originale et de trames sonores ainsi qu'une multitude de vidéos : vidéos promotionnelles, répétitions, séances d'exploration en studio, ateliers chorégraphiques et spectacles dirigés dans le cadre de son enseignement, sans compter nombre de captations de spectacles offerts au Québec, au Canada comme à l'étranger.

Ces documents audiovisuels documentent une quarantaine de créations chorégraphiques échelonnées sur une période active de plus de trente ans et nous permettent de suivre et d'apprécier dans tous ses aspects l'évolution du processus créatif de Paul-André Fortier. Les notes chorégraphiques de ses carnets jettent une lumière complémentaire sur sa démarche artistique.

Les documents sont regroupés sous sept grandes séries soit, la série 1, Documents administratifs; la série 2, Historique, documents honorifiques et de réunion; la série 3, Création et production; la série 4, Enseignement et pédagogie; la série 5, Projets spéciaux; la série 6, Groupe Nouvelle Aire; la série 7, Vie personnelle .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu de l'unité de description

Sources complémentaires
Les affiches et programmes du Fonds Paul-André Fortier ont été transférés à la Collection nationale et sont disponibles au Centre de conservation de la rue Holt.

Notes générales
Ce fonds est complémentaire des fonds Françoise Riopelle, Martine Époque, Fernand Nault, Jean-Pierre Perreault et Festival International de Nouvelle danse (FIND), tous conservés au Centre d'archives de Montréal de BAnQ.

Termes rattachés
Danse-Théâtre Paul-André Fortier
Fortier Danse-Création
Fortier, Paul-André, 1948-

Aide   Panier vide