Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : P232


Centre : BAnQ Québec


Titre, Dates, Quantité
Fonds Olivier Robitaille . - 1808-1896
- 0.11 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)

Restriction(s)
Restriction COMPLÈTE et permanente de consultation.
Remarque : «Seul le prêt de la copie est autorisé pour consultation sur place lorsqu'un document original est reproduit».
Source : Normes et procédures archivistiques des Archives nationales du Québec, 4e éd., Québec, Ministère des Affaires culturelles, 1992, p. 105 (règle 302).

Notice biographique/Histoire administrative
Olivier Robitaille est né à Québec, le 3 décembre 1811. Après des études au Petit Séminaire de Québec (1825-1833) et un stage auprès du docteur Joseph Morin, il entre comme interne à l'hôpital de la Marine et des Émigrés. En 1837, Robitaille part avec Joseph Marmette compléter sa formation médicale à l'Université Harvard aux États-Unis. De retour en 1838, il ouvre un cabinet sur la rue Saint-Jean, tout en occupant différents postes, dont celui de médecin de la prison de Québec (1863). Conseiller municipal de 1851 à 1856, il devient maire de Québec pour une brève période (1856-1857), pendant laquelle il laisse néanmoins sa marque en obtenant l'adoption d'une loi qui permet aux électeurs de choisir eux-mêmes leur maire et en créant la Cour de recorder (1857). Robitaille participe aussi activement à la fondation de plusieurs établissements financiers d'importance dont la Caisse d'épargne de Notre-Dame de Québec (1848) et la Banque nationale (1858). Patriote et fervent catholique, il compte enfin parmi les fondateurs de la Société Saint-Jean-Baptiste de Québec (1842) et il collabore au lancement du journal ultramontain LE COURRIER DU CANADA (1857) .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Aucune information n'est disponible .

Portée et contenu
Le fonds Olivier Robitaille n'est rien de moins qu'un témoignage complet, détaillé et instructif sur la vie de ce médecin. En effet, il est possible d'y lire le cheminement d'un homme dans l'histoire et la science, en plus de prendre connaissance des croyances et méthodes relatives à la médecine au XIX siècle, au Bas-Canada.

À 71 ans, Olivier Robitaille entreprend l'écriture de ses mémoires et, quoiqu'il doute de l'exactitude et de la fiabilité de ses souvenirs, il réussit à réanimer des détails intéressants, des moments marquants et des faits historiques et personnels détaillés. C'est donc par une narration épurée, rapide et sans superflu que nous découvrons le récit de sa vie, de sa naissance (1808) jusqu'à son décès en (1896). Ses années de médecine et de politique sont notamment mises en valeur.

Ainsi, le fonds est composé d'une copie dactylographiée des MÉMOIRES d'Olivier Robitaille, de quelques notes sur sa mort, en plus d'un manuscrit de notes de pathologie interne ou relatives à la médecine, document daté de 1808 .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu de l'unité de description

Emplacement des originaux
Le public n'a pas accès aux documents originaux qui sont rangés en lieu sûr dans nos magasins.

Autres formats
Le journal d'Olivier Robitaille a été numérisé et est disponible sur Pistard Web (P232,P1). Signalons également que les documents originaux du fonds sont entièrement disponibles sur les microfilms 4M00-2035 et 4M00-2036.

Sources complémentaires
Le Fonds René Fortier (P265) conservé au Centre d'archives de Québec.

Termes rattachés
Administration municipale
Bas-Canada
Cahiers
Histoire du Canada
Histoire du Canada -- Canada-Uni
Maires
Médecine
Médecins
Pathologie
Québec (Québec : Ville)
Robitaille, Olivier, 1811-1896

Aide   Panier vide