Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : P233


Centre : BAnQ Québec


Titre, Dates, Quantité
Fonds Famille Ross . - 1738-1967
- 3.6 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- 51 carte(s)
- 2 dessin(s) d'architecture
- 4 dessin(s) d'ingénierie et technique(s)
- ( : Familles: Vie au quotidien/vie personnelle; Territoires: Gestion de territoires ; 0).

Restriction(s)
Des restrictions s'appliquent sur une ou des unités de rangement. Consulter le panorama 'Contenants' pour lire le libellé des restrictions.

Notice biographique/Histoire administrative
Le nom de la famille Ross est étroitement lié, pendant plus d'un siècle, (1825-1944) à la seigneurie de Beaurivage. En 1825, Walter Davidson, seigneur de Beaurivage, décède laissant sa seigneurie en partage à ses deux soeurs, Jane (David Ross) et Eliza (Robert McKay). David Ross a tôt fait d'acheter la part de McKay et il s'occupe de produire des madriers et des planches débitées pour l'industrie de construction dans ses moulins de Saint-Gilles et Saint-Patrice. En 1837, Arthur, son fils aîné, hérite de la seigneurie et il fait construire le premier manoir à Saint-Patrice après l'incendie du manoir de Saint-Gilles. En 1859, il fait aussi don d'une terre pour les besoins des catholiques qui songent à ériger Saint-Patrice en paroisse distincte. Arthur Ross meurt en 1871, léguant la seigneurie à son fils Arthur Davidson Ross. Ce dernier devient le premier maire de la nouvelle municipalité de Saint-Patrice en 1873 et en 1882, il se porte candidat conservateur aux élections fédérales dans Lotbinière, mais il est battu de justesse. À sa mort en 1894, sa femme, Mary C. Simpson Ross, poursuit l'administration de la seigneurie et ce, jusqu'à son propre décès en 1944 .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Ce fonds a été cédé aux ANQ en plusieurs versements effectués par diverses personnes, entre 1945 et 2002 .

Portée et contenu
Le fonds Ross contient les documents de la seigneurie de Beaurivage appelée aussi Saint-Gilles ou Saint-Gilles de Beaurivage.

On retrouve le journal de la seigneurie, des livres de comptes, chèques, reçus, reconnaissances de dettes, des documents relatifs à la coupe du bois, des actes de concession, des actes d'arpentage, terriers et censiers, et liste de concessions et de lots concédés.

Par ces documents le chercheur pourra se faire une idée de l'évolution du coût de la vie et de la hausse salaires, mais aussi reconstituer la vie familiale des Ross. Certains documents illustrent les relations de la famille avec la fabrique de l'église érigée sur la seigneurie.

Ce fonds est complété par de la correspondance d'affaires et familiale. Une partie de celle-ci se fait avec le ministère de la guerre, et concerne un fils mort au combat pendant la première guerre mondiale

À ce fonds s'additionne 53 documents cartographiques concernant principalement la seigneurie Saint-Gilles. Le plus vieux plan remonte à 1792 et le plus récent à 1876. Ce sont des plans parcellaires, certains avec des noms de propriétaires. Vient s'ajouter un plan d'une partie de la seigneurie de Champlain, sans date, où sont nommés une trentaine de propriétaires. On y retrouve aussi un plan de la mécanique du moulin Ross; un autre montrant les moulins de Saint-Nicolas et les autres bâtiments aux alentours et le plan d'un métier à tisser. Enfin, un plan de la ville de Gibraltar 1844 et un plan de Melville en Saskatchewan, 1912 .

Source du titre composé propre
Le titre décrit le contenu du fonds

Langue des documents
Anglais.

Autres formats
Les documents textuels sont disponibles partiellement sur microfilm (projet no M117).

Versements complémentaires
Voir l'acte de concession par Charles de Boische... (E1,S3,P342).

Termes rattachés
Actes notariés
Arpentage
Bois -- Commerce
Canada. Ministère de la Guerre
Concessions de terres
Conseils paroissiaux
Familles
Histoire économique
Ross, David, seigneur, époque 1825-1837 (Famille)
Saint-Gilles (Lotbinière, Québec : Seigneurie)
Salaires
Seigneuries

Aide   Panier vide