Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : P762


Centre : BAnQ Québec


Titre, Dates, Quantité
Fonds Claude Morin . - 1949-2006
- 11.82 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- 1047 photographie(s)
- 1 dessin(s) : caricature
- ( : Littérature/rédaction: Littérature d'idées; Politique: Ministre provincial, député provincial ; 0).

Restriction(s)
Des restrictions s'appliquent sur une ou des unités de rangement. Consulter le panorama 'Contenants' pour lire le libellé des restrictions.
Restriction COMPLÈTE de consultation jusqu'en 2107-01-01.
Remarque : Les documents de moins de 100 ans cédés par un ancien ministre sont accessibles uniquement sur autorisation du responsable de l’accès de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, en réponse à une demande écrite.
Source : Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels, L.R.Q., c. A-2.1, aa. 18-41.3 et 53. Loi sur les archives, L.R.Q., c. A-21.1, a. 19. (Toute autre disposition législative applicable).

Notice biographique/Histoire administrative
Claude Morin, fils d'Émile Morin, médecin, et d'Aline Dupont, est né le 16 mai 1929, à Montmorency. Il fait des études au collège Saint-Grégoire à Montmorency et au Séminaire de Québec, puis à l'Université Laval où il obtient un baccalauréat en sciences sociales et une maîtrise en sciences économiques. En 1956, il poursuit ses études à l'Université Columbia, à New York, où il fut reçu Master of Social Welfare. De 1956 à 1959, il est professeur et secrétaire à l'École de service social à Québec. Il est successivement professeur auxiliaire à la faculté des sciences sociales de l'Université Laval (1959-1961), puis professeur agrégé de 1961 à 1963. Entre 1971 et 1976, il est professeur en relations intergouvernementales à l'École nationale d'administration publique et chargé de cours à l'Université de Montréal et à l'Université du Québec à Montréal. À partir de 1960, il occupe les fonctions de consultant auprès du Conseil d'orientation économique et de différents ministères, et de 1961 à 1963, de conseiller économique du Conseil exécutif du gouvernement du Québec. Il est également membre d'un comité gouvernemental sur l'assistance publique (1962-1963), puis devient sous-ministre des Affaires fédérales-provinciales en 1963 jusqu'en 1967, et sous-ministre des Affaires intergouvernementales de 1967 à 1971. De 1973 à 1977, il est membre de l'exécutif du Parti québécois, et en 1976, il est élu député du Parti québécois dans la circonscription Louis-Hébert et réélu en 1981. Du 26 novembre 1976 au 8 janvier 1982, Morin est ministre des Affaires intergouvernementales dans le cabinet Lévesque. Il démissionne comme député le 29 décembre 1981. Claude Morin est également l'auteur de nombreux articles, rapports de recherche et commentaires parus notamment dans les revues Services Social et Relations industrielle. Au cours de sa carrière, il publie plusieurs ouvrages dont LE POUVOIR QUÉBÉCOIS (1972), LE COMBAT QUÉBÉOIS (1973), L'ART DE L'IMPOSSIBLE ; la diplomatie québécoise depuis 1960 (1987), LENDEMAINS PIÉGÉS : du référendum à la «nuit des longs couteaux» (1988), MES PREMIERS MINISTRES (1991), LES CHOSES COMME ELLES ÉTAIENT: une autobiographie politique (1994), LA DÉRIVE D'OTTAWA (1998), LES PROPHÈTES DÉSARMÉS? : que faire si un référendum gagnant sur la souveraineté n'était pas possible? (2001) et L’AFFAIRE MORIN : légendes, sottises et calomnies (2006). En outre, il fut membre de nombreuses associations telles que l'Association canadienne des travailleurs sociaux, l'Association des économistes canadiens, l'Association des professeurs de carrières de l'Université Laval, de même que de nombreux conseils tels que le Conseil canadien de bien-être, du National Council for Religion in Higher Education (New Haven, Connecticut) et du Conseil d'administration du Conseil des oeuvres du Québec. Référence : Assemblée nationale, "Morin, Claude", [En ligne], http://www.assnat.qc.ca/fra/patrimoine/notices/m-n/moric.htm, Page consultée le 27 mai 2002 .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Les documents composant ce fonds nous proviennent de monsieur Claude Morin et ont été acquis selon une convention de donation signée le 13 décembre 1999. Les documents composant l'ajout au fonds (deuxième acquisition : 2006-11-006) nous proviennent également de monsieur Morin et ont été acquis selon une convention de donation signée le 1er novembre 2006 (avenant à cette convention signé le 17 janvier 2014) .

Portée et contenu
Ce fonds est composé des documents liés à la carrière de haut fonctionnaire, d'homme politique, ministre et professeur que fut Claude Morin.

Il s'agit de dossiers techniques, de cahiers de documentation, d'analyses politiques et de mémoires officiels concernant les conférences fédérales-provinciales de toute nature, dont constitutionnelles et échelonnées de 1963 à 1971, de notes rédigées à l'intention de Premiers ministres, de discours rédigés pour Jean Lesage (1960-1962), de rapports de réunions et de procès-verbaux de réunions du Conseil exécutif national du Parti Québécois (1974-1977). S'y retrouvent également de la correspondance, des dossiers sur les relations internationales du Québec et, plus particulièrement, des documents internes du cabinet fédéral, ainsi que des messages concernant le Québec échangés entre diverses ambassades canadiennes et le ministère des Affaires extérieures (connu maintenant sous l'appellation ministère des Affaires étrangères et du Commerce international) à Ottawa. Plusieurs dossiers et analyses liés au Référendum de 1980, des revues de presse et photos couvrant la période de 1963 à 1983 se retrouvent également dans le fonds.

La deuxième acquisition au fonds d'archives renferme des documents qui illustrent les opinions personnelles de Claude Morin et permettent de mieux comprendre le cheminement de sa réflexion et le sens de l’action qu'il a continué à exercer après son retrait de la politique active. Ils remettent aussi en perspective certains événements auxquels il a pris part et clarifient des situations qu'il a connues de l’intérieur.

Après son départ du gouvernement en 1982, Claude Morin est resté en rapport avec plusieurs ex-collègues et leurs conseillers. À leur demande ou de sa propre initiative, il leur a transmis ses opinions, ses commentaires et ses propositions d’ordre politique. Pendant la même période, il a aussi écrit des textes qui n'ont pas été publiés.

Enfin, la deuxième acquisition contient des documents qui concernent son livre « L’Affaire Morin : légendes, sottises et calomnies » (2006), de même que des photographies de Claude Morin avec plusieurs personnalités importantes (Jacques Parizeau, René Lévesque, Jean Chrétien, Jacques Chirac, etc.) .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu de l'unité de description

Langue des documents
Français et anglais.

Sources complémentaires
Les fonds Ministère des Relations internationales (E42) et André Patry (P422) conservés au Centre de Québec des ANQ.

Notes générales
Les documents originaux des contenants 1999-10-011\76 à 80 ont été entièrement photocopiés. Les documents originaux de ces 5 contenants ont été détruits car ils étaient en mauvais état de conservation (moisissures).

Termes rattachés
Beaudoin, Louise, 1945-
Canada. Affaires extérieures et commerce extérieur Canada
Canada. Ministère des Affaires extérieures
Chirac, Jacques, 1932-
Chrétien, Jean, 1934-
Conférences fédérales-provinciales
Enseignants
Hauts fonctionnaires
Hommes politiques
Leclerc, Félix, 1914-1988
Lesage, Jean, 1912-1980
Louis-Hébert (Québec : Circonscription électorale provinciale)
Lévesque, René, 1922-1987
Ministres
Morin, Claude, 1929-
Parizeau, Jacques, 1930-2015
Parlementaires
Parti québécois. Conseil exécutif national
Premiers ministres
Québec (Province)
Québec (Province). Ministère des Affaires intergouvernementales
Relations fédérales-provinciales (Canada)
Relations internationales
Référendum
Référendum constitutionnel du Québec (1980)

Aide   Panier vide