Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : P811


Centre : BAnQ Québec


Titre, Dates, Quantité
Fonds Paul Bégin . - 1961-2003
- env. 73 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- env. 200 Mo de document(s) textuel(s) : disquettes, cédéroms
- env. 2300 photographie(s)
- 5 gravure(s)
- 439 vidéo(s) (env. 300:00:00)
- env. 320 bande(s) magnétique(s) (env. 160:00:00)

Restriction(s)
Des restrictions s'appliquent sur une ou des unités de rangement. Consulter le panorama 'Contenants' pour lire le libellé des restrictions.
Restriction COMPLÈTE de consultation jusqu'en 2104-01-01.
Remarque : Les documents de moins de 100 ans cédés par un ancien ministre sont accessibles uniquement sur autorisation du responsable de l’accès de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, en réponse à une demande écrite.
Source : Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels, L.R.Q., c. A-2.1, aa. 18-41.3 et 53. Loi sur les archives, L.R.Q., c. A-21.1, a. 19. (Toute autre disposition législative applicable).

Notice biographique/Histoire administrative
Paul Bégin est né le 15 mai 1943 à Dolbeau, au Québec. Il est le fils de J. Hector Bégin et de Juliette Gagnon. Il épouse le 28 juin 1969 dans la municipalité de Grand-Mère Madame Louise Crête. Ils sont les parents de trois enfants : Jean-François, Louis et Yves. Paul Bégin est titulaire d'un Baccalauréat ès arts obtenu en 1965 au Collège des Jésuites (maintenant le Collège Saint-Charles-Garnier à Québec) ainsi que d'une Licence en droit de l'Université Laval acquise en 1968. Il est reçu au Barreau du Québec en 1969 et exerce le métier d'avocat en cabinet privé entre 1969 et 1994, pendant près d'un quart de siècle en fait, avant d'être élu en politique provinciale à l'aube de ses cinquante ans. Cependant, son engagement politique remonte à très loin. M. Bégin n'a jamais hésité à afficher clairement ses couleurs souverainistes. Il sera d'ailleurs membre du Rassemblement pour l'indépendance nationale (RIN) de 1961 à sa dissolution en 1968 et n'hésitera pas à écrire au procureur général Claude Wagner pour s'exprimer sur le Samedi de la matraque. Le RIN fut très présent lors du Samedi de la matraque, le 10 octobre 1964. En cette journée, la reine d'Angleterre était au Québec et depuis déjà un certain temps, Pierre Bourgault le chef du RIN, annonçait aux journalistes québécois et internationaux qu'il y allait y avoir quelque chose d'important lors du passage de la reine. Suite à une assemblée, Pierre Bourgault annonce que le RIN fera une grande marche qui les mènera au lieu où était présente la reine. Mais, en sortant de l'assemblée, il est arrêté par les policiers qui ordonnent à M. Bourgault d'annoncer aux membres du RIN présents que la marche prévue est annulée. C'est à la suite de cette annonce, alors que la frustration se fit sentir, que les échauffourées entre le RIN et les policiers eurent lieu. En 1970, Paul Bégin devient membre du Parti québécois (PQ). Il est élu pour la première fois comme député de la circonscription de Louis-Hébert aux élections générales du 12 septembre 1994, et il sera réélu le 30 novembre 1998. Pendant son premier mandat, il est nommé ministre de la Justice et Procureur général, du 26 septembre 1994 au 25 août 1997. Quand il prend ce portefeuille, il a trois projets en tête : la réforme de l'aide juridique, l'éthique et la probité des administrateurs publics, ainsi que la réforme de la justice administrative. Pendant cette même période, Paul Bégin sera également ministre responsable de l'application des lois professionnelles. Il devient ministre responsable de la région de la Côte-Nord du 29 janvier 1996 au 15 décembre 1998 et ministre de l'Environnement et de la Faune du 25 août 1997 au 15 décembre 1998. Réélu pour un deuxième mandat en novembre 1998, Paul Bégin continuera son travail comme ministre de l'Environnement du 15 décembre 1998 au 8 mars 2001; pendant cette période, il sera également ministre responsable de la région de Québec du 15 décembre 1998 au 17 décembre 1999. Il est par la suite nommé ministre du Revenu le 10 novembre 1999 et ce, jusqu'au 8 mars 2001, ainsi que ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale du 17 décembre 1999 au 21 juin 2001. Entre temps, soit le 8 mars 2001, on lui donne de nouveau le portefeuille de la Justice. Il est également membre du Comité de législation où il y occupera les fonctions de vice-président du 29 janvier 1996 au 28 octobre 1998 puis de président du 21 juin 2001 au 28 octobre 2002. M. Bégin est aussi membre au sein des comités ministériels suivants : Comité ministériel de l'emploi et du développement économique du 15 décembre 1998 au 8 mars 2001, Comité ministériel des affaires régionales et territoriales du 15 décembre 1998 au 5 décembre 2001, Comité ministériel de la recherche, de la science et de la technologie du 10 février 1999 au 8 mars 2001, Comité ministériel du développement social du 8 mars 2001 au 28 octobre 2002, Comité ministériel de la région de Montréal du 8 mars 2001 au 28 octobre 2002. Le 28 octobre 2002, M. Bé gin lance une véritable petite bombe dans le monde de la politique provinciale en annonçant qu'il démissionne de son poste de ministre de la Justice, Procureur général et ministre responsable de l'application des lois professionnelles. Plus encore, Paul Bégin claque carrément la porte du Parti québécois pour siéger comme député indépendant. Il avait déjà claqué la porte du PQ en 1984 pour protester contre le " beau risque " de René Lévesque qui avait souhaité que les Québécois et les membres du PQ fassent un bout de chemin avec le Parti conservateur du premier ministre canadien Brian Mulroney. L'année suivante, il s'était joint à un petit groupe d'irréductibles, que les modérés (les souverainistes patients ou passifs) avaient baptisé " caribous " (les militants souverainistes orthodoxes, radicaux, purs et durs), pour former le Rassemblement démocratique pour l'indépendance (RDI), espérant vainement que Jacques Parizeau accepterait d'en prendre la direction. La raison de ce deuxième départ est son insatisfaction devant ce qu'il qualifie de valse-hésitation du gouvernement par rapport à la tenue d'un référendum sur la souveraineté. Il démissionne donc du PQ le 28 octobre 2002 après avoir servi sous les premiers ministres Jacques Parizeau, Lucien Bouchard et Bernard Landry. Dès lors, il siège comme député indépendant et met par la suite un terme à sa carrière politique en ne se représentant pas à l'élection générale du 14 avril 2003 remportée par le Parti libéral du Québec (PLQ). Parmi les grands dossiers qui ont marqué son passage dans le monde politique soulignons l'encadrement du lobbyisme : L'Assemblée nationale du Québec a adopté en juin 2002 le projet de loi sur le lobbyisme, projet de loi dont Paul Bégin est le parrain. Celui-ci estime que le monde politique gagne en transparence, maintenant que des règles claires régissent les activités des groupes de pression. En vertu de la nouvelle loi, les syndicats et les ordres professionnels devront s'enregistrer comme lobbyistes pour certaines de leurs activités. La négociation collective n'est cependant pas incluse dans ces activités. En outre, il sera interdit de rémunérer les lobbyistes au pourcentage. Notons également, l'union civile des conjoints de même sexe : L'Assemblée nationale a également adopté en juin 2002 la loi 84 sur l'union civile. Cette loi a ouvert la voie au mariage entre deux personnes de même sexe en contournant la législation fédérale. Elle accorde ainsi certaines protections aux conjoints de même sexe, notamment en ce qui touche au patrimoine familial, à la résidence familiale, à la succession et au régime d'assurance-vie. La loi reconnaît aussi l'adoption et précise les règles de filiation des conjoints sur l'acte de naissance d'un enfant. Paul Bégin a d'ailleurs reçu le prix Arc-en-ciel de la Fierté gaie 2002 pour ce travail. Outre sa carrière en tant que politicien, Paul Bégin a été avocat en cabinet privé de 1969 à 1994, entre autres, pour la firme Pothier Bégin, société d'avocats. Il est membre du Barreau de Québec et du Barreau du Québec. Il s'est par ailleurs spécialisé en matière de droit administratif et municipal ainsi que dans plusieurs dossiers touchant le droit environnemental. Il s'est également distingué comme conseiller juridique auprès de nombreuses municipalités de même que lors de ses représentations auprès des tribunaux québécois et canadiens ainsi que des diverses instances administratives. Soulignons finalement son engagement communautaire et politique comme membre du Parti québécois (1970-1985 et 1988-2002), membre de l'exécutif de la circonscription de Jean-Talon (1976-1980), président régional du Parti québécois pour la Capitale nationale (1982-1985), membre fondateur du Rassemblement démocratique pour l'indépendance (RDI) en 1985, membre du conseil d'administration du Cégep François-Xavier-Garneau (1984-1987), membre de l'Association des anciens de l'Université Laval et de la Fondation de l'Université Laval (1984-1987), trésorier national du PQ (1988-1991), président du conseil exécutif du PQ de Louis-Hébert (1989-1993), président du comité du PQ sur le développement régional " Enfin responsable " (1992), membre de la Fondation de l'Opéra de Québec (1992), deuxième vice-président du PQ, président du bureau national (1991-1994) ainsi que membre du conseil d'administration de Mouvement Québec. RÉFÉRENCES : Les pages Web suivantes ont été consultées au cours de l'année 2003 : http://www.radio-canada.ca/nouvelles/dossiers/tetes/begin http://www.assnat.qc.ca/fra/Membres/notices/b/begp1.shtml http://www.canoe.qc.ca/TopoPolitiqueQuebec/paul_begin.html .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Les documents composant ce fonds d'archives nous proviennent de Monsieur Paul Bégin et ont été acquis selon une convention de donation signée le 28 mai 2003 (numéro d'acquisition 2003-06-009). La deuxième acquisition nous provient de Madame Lucie Lippé comme en fait foi un récépissé signé entre l'archiviste responsable des fonds privés et cette dernière le 16 décembre 2003 (numéro d'acquisition 2003-12-001). Il s'agit de la donation d'une bande magnétique disponible à la Division des archives visuelles et sonores du Centre d'archives de Québec .

Portée et contenu
Ce fonds d'archives témoigne du rôle joué par Paul Bégin à titre d'avocat, de député du comté de Louis-Hébert, de Président du caucus des députés de la région de la Capitale nationale, de ministre de la Justice, de ministre de l'Environnement et de ministre du Revenu. De plus, il illustre sur plus de quarante ans, la vie personnelle et professionnelle d'un militant souverainiste convaincu. Les documents de M. Bégin nous permettent, entre autres, d'étudier l'histoire du mouvement souverainiste québécois dès le début des années soixante. En effet, une correspondance riche avec les grands acteurs et les organisations politiques marquantes de ce mouvement s'y retrouvent. Pensons à celles avec trois anciens premiers ministres du Québec : Jacques Parizeau, Lucien Bouchard et Bernard Landry. Pensons également aux archives concernant le Rassemblement pour l'indépendance nationale (RIN), le Rassemblement démocratique pour l'indépendance (RDI), le Parti nationaliste, Mouvement Québec, le Bloc québécois (BQ) et bien sûr le Parti québécois (PQ) dans lequel Paul Bégin a oeuvré pendant plus de trente ans. D'ailleurs, les documents sur le PQ permettent de reconstituer l'histoire de cet important parti politique de la scène provinciale québécoise depuis son origine. Ce fonds risque aussi d'intéresser les historiens, les sociologues, les politicologues et tous les chercheurs passionnés par les relations provinciales-fédérales entre le Québec et Ottawa. Les documents de ce fonds d'archives témoignent également de la question des mariages entre conjoints de même sexe. Les dossiers concernant ce sujet illustrent les changements de perception de la société québécoise ainsi que la volonté et la détermination de Paul Bégin pour l'acceptation de son projet de loi. Plusieurs dossiers majeurs sur des sujets tels que l'environnement, la délinquance juvénile, la crise d'Oka, le Samedi de la matraque, la crise du verglas, la lutte au groupe de motards criminalisés et à l'évasion fiscale, les fusions municipales ainsi que sur la souveraineté du Québec se retrouvent également à l'intérieur de cet ensemble documentaire.

Le fonds d'archives peut se diviser en sept grandes séries principales : les documents personnels de M. Bégin, le militant politique du Parti québécois, le député de la circonscription de Louis-Hébert, le président du Caucus des députés de la région de la Capitale nationale, le ministre de la Justice, le ministre de l'Environnement et le ministre du Revenu.

La première série renferme les documents personnels de Paul Bégin. Les années d'étude au Collège des Jésuites à Québec y sont présentes par le biais de textes de dissertations, de journaux et de photographies des finissants. Parmi les documents illustrant sa carrière d'avocat signalons, entre autres, les rapports financiers et les dossiers de gestion administrative concernant sa pratique en cabinet privé (Pothier Bégin, société d'avocats) de même que des listes de clients, des jugements et des notes sur les causes plaidées par M. Bégin dont une très importante concernant l'enquête de la Commission de Police sur le chef de police de Murdochville au début des années quatre-vingt. Cette série contient également les agendas et la chronologie de la correspondance et des rencontres de M. Bégin, ses polices d'assurances et ses rapports d'impôts, des dossiers sur son personnel politique et la gestion interne de ses cabinets ministériels, de l'information politique quotidienne préparatoire aux périodes de questions (entrevues, conférences de presse) lorsqu'il était ministre ainsi que des photographies avec des militants, des citoyens, sa famille et ses amis, des personnalités politiques importantes (Jean Chrétien, Lucien Bouchard). Cette série se compose également de correspondance personnelle se rapportant aux différents événements marquants de sa vie et de sa carrière d'homme et de militant politique. On retrouve des brouillons et des notes personnelles, des textes écrits pour d es événements de grand intérêt (Samedi de la matraque en octobre 1964, textes de candidatures à la vice-présidence nationale du Parti québécois) ainsi que des caricatures de Paul Bégin. Une bande magnétique contenant le récit de vie de Madame Juliette Gagnon, mère de Paul Bégin, complète le contenu de cette première série.

La deuxième série, au contenu très substantiel, renferme des documents portant sur les activités de M. Bégin à titre de militant au sein du Parti québécois (PQ) et du Rassemblement démocratique pour l'indépendance (RDI). Parmi les documents qui composent cette série signalons de la correspondance avec des politiciens tels que Jacques Parizeau et Bernard Landry, des procès-verbaux de l'exécutif du PQ et de ceux des différents congrès, réunions et caucus tenus par ce parti, de même que des plans d'action, des études et des rapports portant sur la souveraineté du Québec. Les différentes fonctions que M. Bégin a occupé au sein du PQ au cours des années y sont illustrées dans la plupart des dossiers (membre de l'exécutif, deuxième vice-président, président régional, président du bureau national, trésorier national). Notons aussi la présence de documents concernant le Parti nationaliste et Mouvement Québec de même que des procès-verbaux du Rassemblement démocratique pour l'indépendance (RDI), des dossiers sur l'organisation de ce parti ainsi que la liste des membres du PQ en faveur du RDI.

La troisième série témoigne du rôle de Paul Bégin à titre de député de la circonscription électorale de Louis-Hébert située dans la région de Québec. Outre les dossiers et la correspondance avec les citoyens et les organismes du comté, cette série contient aussi l'ensemble des documents produits par le député et son équipe, à savoir : les dépliants et les affiches promotionnels, les dossiers sur les campagnes électorales et les campagnes de financement (invitations cocktails, membership), les listes des membres (militants, bénévoles), les tableaux statistiques et les sondages, les données sur les élections (votes, pointages), des dossiers sur le développement régional, l'agenda du député, les allocutions et les discours prononcés par le député lors de conférences de presse et d'entrevues, les subventions accordées ou refusées, les photographies avec des électeurs de son comté.

À titre de président du Caucus des députés de la région de la Capitale nationale, on retrouve l'ensemble des procès-verbaux et des dossiers dont M. Bégin s'est occupé pendant sa présidence. Des revues de presse sur Québec et sa région, des dossiers sur différents projets de développement économique et régional (jardin zoologique, aquarium, réorganisation municipale, accès au fleuve, Commission de La Capitale Nationale, 400e anniversaire de Québec) ainsi que des allocutions de M. Bégin prononcées lors de colloques ou de conférences de presse, complètent le contenu de cette série.

Les trois séries ministérielles (Justice, Environnement, Revenu) renferment une mine d'informations sur ces grands domaines d'intervention du gouvernement. De son passage au ministère du Revenu signalons les discours et la correspondance de M. Bégin de même que quelques dossiers sur l'évasion fiscale. Son passage à la Justice et à l'Environnement comporte un grand nombre de dossiers, de projets de lois et de mémoires intéressants pour la recherche parmi lesquels ceux concernant : la crise du verglas, l'eau potable (la problématique de l'eau à la municipalité de Shannon), la gestion des déchets, la lutte aux motards (Hell's Angels), l'éthique et l'intégrité dans l'administration publique (lobbyisme), la justice administrative, l'union civile entre des conjoints de même sexe, le Comité de législation, les orientations en matière d'agressions sexuelles, la conduite avec les facultés affaiblies (alcool au volant), les pensions alimentaires (paiement), les fusions municipales, les rencontres fédéral-provincial sur le territoire, le Sommet des Amérique s tenu à Québec en 2001, les BPC, la rivière Churchill (projet hydro-électrique et de barrage), le terrorisme, les changements climatiques (Kyoto), la médiation familiale, l'affaire Guy Bertrand (déclaration d'inconstitutionnalité du référendum de 1995 au Québec), le recyclage, les victimes d'actes criminels, la violence conjugale, les jeunes contrevenants, les orphelins de Duplessis. On retrouve également de la correspondance, des chronos, des revues de presse, des dossiers sur les tournées ministériels et les missions à l'étranger, des entrevues ainsi que différentes allocutions et discours prononcés par le ministre Bégin lors d'événements spéciaux ou de congrès .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu de l'unité de description

Langue des documents
Français et anglais.

Autres formats
La bande magnétique de la 2e acquisition au fonds (2003-12-001) contenant le récit de vie de Madame Juliette Gagnon, a été numérisée: CD #C000427; #C000428; CD #M000209; #M000210.

Sources complémentaires
Les fonds ministère de la Justice (E17), ministère du Revenu (E19), ministère de l'Environnement et de la Faune (E57), Commission de La Capitale Nationale (E203), André Patry (P422) et Parti québécois (P532). Tous ces fonds sont conservés au Centre d'archives de Québec.

Termes rattachés
Acte criminel
Administration publique
Agression (Droit pénal)
Aide juridique
Aquarium du Québec
Assurance
Assurance -- Polices
Assurance-vie
Assurance-vie -- Polices
Autochtones
Autochtones -- Droit
Autonomie et mouvements indépendantistes du Québec
Avocats
Barrages
Beaudoin, Louise, 1945-
Bertrand, Guy, 1937-
Biphényles polychlorés
Bloc québécois
Bouchard, Lucien, 1938-
Bourgault, Pierre, 1934-2003
Bégin, Paul, 1943-
Bénévoles
Cabinets d'avocat
Campagnes de recrutement
Campagnes publicitaires
Campagnes référendaires
Campagnes électorales
Caricatures et dessins humoristiques
Caucus
Changements climatiques
Chefs de police
Chevrette, Guy, 1940-
Chrétien, Jean, 1934-
Collège des Jésuites (Québec, Québec)
Comités
Commission de la Capitale nationale du Québec
Commission de police du Québec
Conférences
Conférences constitutionnelles
Conférences de presse
Conférences fédérales-provinciales
Côté, André-Philippe, 1955-
Droit des homosexuels
Déchets
Décrets et arrêtés
Développement économique
Eau
Eau -- Qualité
Eau potable
Emploi
Environnement
Fraude fiscale
Fusion municipale
Gouvernement fédéral
Gouvernements provinciaux
Harel, Louise, 1946-
Histoire du Québec
Histoire du Québec (Crise autochtone)
Histoire sociale
Homosexualité
Homosexuels
Hydro-Québec
Hydroélectricité
Impôt
Impôt sur le revenu
Jardin zoologique de Québec
Jeunes délinquants
Johnson, Pierre-Marc, 1946-
Jugement
Juges
Justice
Justice -- Administration
Lesbiennes
Lobbying
Lobbyistes
Louis-Hébert (Québec : Circonscription électorale provinciale)
Législation
Lévesque, René, 1922-1987
Mariage
Mariages civils
Ministres
Ministres provinciaux
Motards (Gangs)
Murdochville (Québec : Ville)
Notaires (Greffe)
Parizeau, Jacques, 1930-2015
Parlementaires
Parlementaires -- Interventions
Parlementaires -- Sélection et nomination
Parlementaires -- Visites
Parlementaires indépendants
Parti libéral du Québec
Parti nationaliste
Parti québécois
Parti québécois. Assemblée générale
Parti québécois. Comités
Parti québécois. Congrès régional
Parti québécois. Conseil exécutif national
Parti québécois. Conseil national des jeunes
Parti québécois. Secrétaire-trésorier
Participation politique
Pension alimentaire
Photographies
Photographies -- Albums
Police
Police -- Enquêtes
Politique
Politique environnementale
Pollution
Pollution -- Prévention
Pollution de l'eau
Premiers ministres
Prix et récompenses
Procès
Projets de loi
Québec (Province)
Québec (Province). Ministère de l'Environnement
Québec (Province). Ministère de la Justice
Québec (Province). Ministère du Revenu
Québec (Québec : Région administrative)
Québec (Québec : Ville)
Rassemblement pour l'indépendance nationale
Recyclage (Déchets, etc.)
Reines -- Visites
Relations fédérales-provinciales (Canada)
Récitations
Référendum
Référendum constitutionnel du Québec (1995)
Saint-Basile-le-Grand (Québec : Ville)
Sainte-Foy (Québec : Ville)
Shannon (Québec : Municipalité)
Sociologie
Sommets (Conférences)
Souveraineté
Subventions
Terrorisme
Terrorisme -- Prévention
Verglas
Visites ministérielles
Vote
Électeurs
Électeurs -- Inscription
Élections
Élections provinciales
Énergie -- Consommation

Aide   Panier vide