Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : P667


Centre : BAnQ Québec


Titre, Dates, Quantité
Fonds Maurice Proulx . - 1920-1987; surtout 1934-1969
- 8 photographie(s) : 181 négatifs et 6 épreuves, n&b
- 2 gravure(s) : photolithographies, n&b
- 240 film(s)
- 2 vidéo(s)
- 4 bande(s) magnétique(s)
- ( : Arts de la scène: Cinéma; Sciences humaines et sociales: Ethnologie, histoire, sociologie ; 0).

Notice biographique/Histoire administrative
Maurice Proulx est né le 13 avril 1902, à Saint-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud dans une famille de cultivateurs de laquelle il est l'aîné de 14 enfants. Après des études classiques au Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière, il entre au Grand Séminaire de Québec et est ordonné prêtre en juin 1928. L'année suivante, il entreprend des études en agronomie à la Faculté d'agriculture de l'Université Laval et en 1931, il s'inscrit à l'Université Cornell à Ithaca, dans l'État de New York, où il obtient un doctorat en agronomie en 1933. C'est là qu'il découvre le cinéma qui s'avère un «professeur» d'anglais patient et efficace. En effet, c'est une conférence illustrée d'un film muet qui lui fait découvrir les possibilités exceptionnelles du nouveau format 16 mm pour la diffusion de la science agricole. En 1933, il obtient de ses supérieurs l'argent nécessaire pour se procurer une ciné-caméra, le modèle K de la compagnie Kodak. De retour à La Pocatière, en 1934, il enseigne l'agronomie et, à l'automne 1934 et jusqu'en 1937, il accompagne des groupes de colons qui vont défricher les terres en Abitibi et filme leurs faits et gestes. Ces images, sonorisées à New York, dans un petit studio, constituent le premier long métrage documentaire québécois: EN PAYS NEUFS. En décembre 1939, l'agronome-cinéaste entreprend un long périple en Europe et en Afrique du Nord pendant lequel il s'intéresse particulièrement aux réalités agricoles des divers pays visités. En 1937, l'abbé Proulx se porte acquéreur de la nouvelle ciné-caméra professionnelle de Kodak à plusieurs vitesses et utilisant différents objectifs, c'est-à-dire la CINE-SPECIAL. Il utilisera cet «appareil merveilleux» jusqu'en 1968. En 1938 et 1939, il tourne EN PAYS PITTORESQUE, documentaire sonore de 125 minutes sur la colonisation et les attraits touristiques de la Gaspésie. À la même époque, Kodak met sur le marché la pellicule couleur KODACHROME. L'abbé Proulx l'utilise aussitôt et à compter de ce moment, les seules images en blanc et noir qu'il tournera seront des images d'intérieurs, la pellicule couleur n'étant pas suffisamment sensible à la lumière ambiante. Puis, il soutient Adélard Godbout, son ancien professeur d'agronomie devenu Premier ministre, lors de la création du SERVICE DE CINÉ-PHOTOGRAPHIE, en 1941. D'ailleurs, cette relation privilégiée avec les autorités politiques, le cinéaste saura l'entretenir efficacement avec Maurice Duplessis, à compter de 1944, lequel, par exemple, demandera au cinéaste, sans autres intermédiaires, de réaliser un film sur la culture du tabac. Jusqu'en 1968, il réalise et produit près de 50 courts, moyens et longs documents sonorisés et tourne plusieurs milliers de mètres de pellicules sur nombre de sujets d'actualité. Vers 1957, l'abbé Proulx est associé à la création d'une compagnie de production de films à Québec : NOVA FILMS INC. Cette compagnie, qui a produit des documentaires pour des industries et le gouvernement, de même que des publicités et des téléfilms pour enfants et adolescents, a cessé brutalement ses activités en 1961. Parallèlement à ses activités cinématographiques, il est fort actif, à partir de 1953, dans le secteur social, s'occupant d'adoption à la demande de son évêque. En 1966, un infarctus l'oblige à interrompre ses activités et il se retire à La Pocatière. En 1977, le gouvernement du Québec procède à l'acquisition d'une partie importante de son oeuvre et lui demande sa collaboration pour une rétrospective présentée en de nombreux endroits du Québec. À la suite de cette rétrospective, au cours des années suivantes, l'abbé Proulx reçoit plusieurs prix et nombre de témoignages d'appréciation pour son oeuvre, entre autres, en 1979, un doctorat honorifique décerné par l'Université Concordia et la production par Radio-Canada d'une émission de trois heures: LE CINÉASTE D'UN QUÉBEC OUBLIÉ; en 1984, le Festival des films du monde à Montréal lui rend hommage à l'occasion du cinquantenaire de EN PAYS NEUFS; la même année il e st invité comme membre du jury au Festival international du film du monde rural à Aurillac, en France, et le Musée François-Pilote de La Pocatière inaugure la Salle Maurice-Proulx; en 1985, il reçoit la médaille d'or du Mérite agricole du Québec, la médaille de l'Escolle de l'Université Laval et un Prix Maurice-Proulx est instauré par l'ADATE (Association pour le développement et l'application de la technologie en éducation). En 1986, il est décoré de l'Ordre du Canada et en 1987 de l'Ordre du Québec. Maurice Proulx décède à La Pocatière, le 7 juin 1988. En 1991, Radio-Québec diffuse une série d'émissions intitulée IMAGES DE L'ABBÉ PROULX qui permet au public de visionner une quarantaine de ses films .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Les documents du Fonds Maurice Proulx ont été remis au Centre d'archives de Québec et de Chaudière-Appalaches des Archives nationales du Québec en trois étapes d'acquisition. En 1983, lors du versement des archives audiovisuelles du ministère des Communications du Québec au ministère des Affaires culturelles, les Archives nationales prennent possession de plusieurs documents de l'abbé Maurice Proulx. Le ministère des Communications avait acheté, en 1977, la plus importante partie de l'oeuvre du cinéaste: 47 documentaires, la plupart sonores, dont 12 comprenant une version anglaise, ainsi que 80 documents muets non tirés. L'achat portait sur tous les originaux de ces films, y compris les éléments de production et de tirage, les chutes, les copies, quelques documents manuscrits de même que tous les droits rattachés à cette précieuse documentation. En 1986, l'abbé Proulx fait don au Centre d'archives de Québec et de Chaudière-Appalaches des originaux de quatre importants documents d'images en mouvement plus personnels portant sommairement sur sa famille, ses amis, ses voyages. En 1989, après le décès de l'abbé Proulx, les Archives nationales du Québec reçoivent par legs testamentaire 92 documents originaux sur lesquels il travaillait occasionnellement à compléter leur description .

Portée et contenu
Les documents composant ce fonds témoignent surtout de la période 1934-1968, années pendant lesquelles nous pouvons dire que le cinéaste avait toujours sa ciné-caméra dans ses bagages et une réalisation en cours.

Les images de Maurice Proulx nous révèlent une grande partie de l'histoire récente du Québec. Qu'il s'agisse de la colonisation des années trente en Abitibi ou en Gaspésie, des recherches et des réalisations agricoles, des attraits touristiques de diverses régions du Québec, d'événements religieux et politique, l'abbé Proulx prend note pour instruire. Plusieurs de ses images fixent des êtres et des moments au quotidien, soit des visages d'enfants, une grimace intelligente, des chiens, des gestes peu courants. D'un naturel curieux, il s'émerveille et mémorise les gestes anciens que son passé lui fait connaître, comme l'engerbage au hart de coudriers dans le film LA CULTURE DU LIN. Tous les ouvrages et toutes les études sérieuses sur le cinéma québécois font référence à l'apport de Proulx comme cinéaste témoin d'une époque héroïque pendant laquelle l'invention était de mise. Le Fonds Maurice Proulx est aussi d'une grande valeur si l'on considère le fait que peu de cinéastes d'avant 1960 se sont préoccupés de la conservation de tous les documents qu'ils ont réalisés et produits.

Les documents du fonds sont regroupés en trois séries, soit les films commandés, les films inédits, les documents acquis et tous sont présentés dans l'ordre de parution ou de création .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu de l'unité de description

Collation
Maurice Proulx a toujours utilisé le film à émulsion inversible.

État de conservation
Les pellicules cinématographiques, même les plus anciennes, étaient dans un état satisfaisant. Plusieurs bobines ont été conservées dans les voûtes d'un laboratoire de New York.

Documents connexes
Le Centre d'archives de la Côte-du-Sud et du Collège Sainte-Anne à La Pocatière conserve 2,16 mètres de documents textuels et autres documents sous la cote F104.

Sources complémentaires
Le fonds Ministère des Communications conservé au Centre d'archives de Québec et de Chaudière-Appalaches (CAQCA), sous la cote E10, contient quelques documents d'images en mouvement sur Maurice Proulx ainsi que les documents textuels relatifs à l'acquisition de 1977 et à la rétrospective de 1978. Le dossier Ferme Daigle de la collection CAQCA, sous la cote P1000,D2708, contient une pièce acquise en 1995 et constituée d'images tournées par Maurice Proulx sur la culture et la récolte des pommes de terre à la ferme de Robert Daigle ; images complémentaires aux dossiers P667,S1,D17 et D21 à D24.

Notes générales
Le Musée François-Pilote de La Pocatière conserve et expose divers équipements et de nombreux objets qui ont appartenu à l'abbé Proulx. Considérant le soin apporté par Maurice Proulx à la préservation de l'intégrité de son oeuvre, nous tenons à signaler que le cinéaste a cherché sans succès les originaux de deux documents disparus, l'un illustrant les activités d'une glissade au Collège de Sainte-Anne, l'autre concernant un groupe de skieurs sur les pistes d'un centre de la région de Québec.

Instrument(s) de recherche
Collection Maurice Proulx (catalogue) / Antoine Pelletier. - 1978 , 58 pages.
INDEXÉ : OUI.
SUPPORT DE CONSULTATION : Microfiche (tout format sauf COM).
LOCALISATION DU SUPPORT DE CONSULTATION : 301512.
Rétrospective Maurice Proulx / Antoine Pelletier et al. - 1978 , 55 pages.
INDEXÉ : OUI.
SUPPORT DE CONSULTATION : Microfiche (tout format sauf COM).
LOCALISATION DU SUPPORT DE CONSULTATION : 301513.
Inventaire du Fonds Maurice Proulx / Pelletier, Antoine et al. - 1996 , 119 pages.
INDEXÉ : OUI.
SUPPORT DE CONSULTATION : Papier publié (édité).
LOCALISATION DU SUPPORT DE CONSULTATION : PN 1993.5 C397I.

Termes rattachés
Familles
Géographie
La Pocatière (Québec : Ville)
Proulx, Maurice, 1902-1988
Tourisme

Aide   Panier vide