Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : P537


Centre : BAnQ Québec


Titre, Dates, Quantité
Fonds Parti libéral du Québec . - [Vers 1952-vers 1975]
- 0.03 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- 5 film(s)
- ( : Politique: Partis politiques; Télécommunications: Publicité/communications ; 0).

Notice biographique/Histoire administrative
Le Parti libéral est une formation politique québécoise dont l'origine se confond avec celle du Parti libéral du Canada. Conséquemment, dès le début de la Confédération, il commence à se distinguer du parti canadien. Le premier chef de l'aile provinciale, Henri-Gustave Joly de Lotbinière, appuyé par Honoré Mercier et Louis-Amable Jetté, fonde le Parti national en 1871 et ce parti redevient le Parti libéral en 1879. En 1885, il reprend le nom de Parti national pour revenir définitivement à celui de Parti libéral, en 1892. Henri-Gustave Joly de Lotbinière en fut le premier chef de 1867 à 1883 et, après avoir pris le pouvoir en 1878, le Conseil législatif le força à démissionner un an plus tard. À la suite de cette démission, Honoré Mercier devint chef en 1883 et occupa les fonctions de Premier ministre entre janvier 1887 et décembre 1891. Ce dernier convoqua, en octobre 1887, la première conférence interprovinciale depuis 1867 afin de discuter d'autonomie provinciale et de subventions fédérales. Il dirigea le parti jusqu'en 1892 pour laisser la place à Félix-Gabriel Marchand qui fut Premier ministre de mai 1897 jusqu'à son décès, le 25 septembre 1900. Son gouvernement, notons-le, favorisa particulièrement le développement et l'exploitation des ressources naturelles. Simon-Napoléon Parent qui lui succéda devint Premier ministre en octobre 1900 et occupa cette fonction jusqu'en mars 1905, quand trois de ses ministres le forcèrent à démissionner. Celui qui était, en même temps, maire de la Ville de Québec convoqua, en 1902, une deuxième conférence interprovinciale portant sur la question des subventions. Lomer Gouin le remplaça de mars 1905 jusqu'à sa démission comme Premier ministre en juillet 1920. C'est son gouvernement qui, en 1910, établit l'âge minimum du travailleur à 16 ans. En 1920, Louis-Alexandre Taschereau prit les rênes de la province. Il resta au poste de Premier ministre, sans interruption, jusqu'à sa démission en juin 1936. Adélard Godbout lui succéda comme chef et Premier ministre à compter de juin 1936, mais il resta très peu de temps au pouvoir, battu à l'élection du 26 août 1936 par le parti de Maurice Duplessis. Tout de même confirmé chef du parti, Godbout reprend le pouvoir en octobre 1939 jusqu'en août 1944. Par ailleurs, c'est sous Godbout que le droit de vote est accordé aux femmes en 1940, que la loi sur l'instruction obligatoire est adoptée en 1942 et que la Commission hydroélectrique de Québec, qui deviendra l'Hydro-Québec, est créée en 1944. Après la défaite des Libéraux cette même année, il demeura chef de l'Opposition et du parti jusqu'en 1948. Après sa défaite, George Carlyle Marler le remplaça comme chef intérimaire du parti, soit entre juillet 1949 et mai 1950, et comme chef de l'Opposition de novembre 1948 à novembre 1953. En mai 1950, Georges-Émile Lapalme est à son tour élu chef du parti à l'unanimité, et il occupe cette fonction jusqu'en 1958; il fut donc chef de l'Opposition de 1953 à 1960. En mai 1958, Jean Lesage prend la direction du parti, poste qu'il abandonne en août 1968, mais il demeura en fonction jusqu'au congrès du leadership de janvier 1970. Lesage est élu Premier ministre à l'élection de juin 1960, battant l'Union nationale d'Antonio Barrette, et demeure chef de l'Opposition de 1966 jusqu'à son retrait du monde politique. C'est en juin 1966, que l'Union nationale de Daniel Johnson reprend le pouvoir, et l'année suivante, soit en octobre 1967, René Lévesque quitte le parti pour fonder le Mouvement Souveraineté-association en novembre qui suit. Robert Bourassa lui succède comme chef le 17 janvier 1970 jusqu'à sa démission le 19 novembre 1976. Le parti gouverne pendant cette période jusqu'à l'élection du 15 novembre 1976 où le Parti québécois de René Lévesque prend le pouvoir. Gérard-D. Lévesque prend la suite comme chef intérimaire, soit de janvier 1977 à avril 1978, pour ensuite être remplacé par Claude Ryan. Ce dernier remporte le congrès à la chefferie et y r este jusqu'à sa démission comme chef du parti et chef de l'Opposition officielle en août 1982. C'est donc lui qui mènera la campagne du NON lors du référendum de 1980. C'est à nouveau Gérard-D. Lévesque qui devient chef intérimaire d'août 1982 à octobre 1983, soit jusqu'à la réélection de Bourassa comme chef; celui-ci redevient Premier ministre jusqu'à septembre 1993 pour être remplacé par Daniel Johnson, en décembre. Assermenté Premier ministre en janvier 1994, le parti de Johnson subit la défaite en septembre 1994 et il en demeure le chef jusqu'en avril 1998. Après son départ, Jean Charest le remplace comme chef du parti en avril 1998 et chef de l'Opposition officielle en décembre 1998. En avril 2003, Charest est assermenté 32e Premier ministre de la province .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
La première acquisition qui a permis la constitution de ce fonds en mai 1990 provient des Archives nationales du Canada qui avaient obtenu les documents du laboratoire Bellevue-Pathé inc.; la seconde provient de la Division des archives de l'Université Laval, en janvier 1999 .

Portée et contenu
Parmi les pièces composant ce fonds, nous retrouvons des films qui comprennent une assemblée du parti à Joliette avec Jean Lesage et Paul Gérin-Lajoie, un document sur Pierre Laporte, candidat à la chefferie, et des messages publicitaires avec Robert Bourassa, messages utilisés lors de la campagne électorale de 1970 .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu de l'unité de description

Sources complémentaires
D'autres documents sur le Parti libéral sont disponibles dans les fonds Henri-A. Dutil (P443), Gérard-D. Lévesque (P741).

Notes générales
Les documents textuels (contenant 1960-01-008\278) proviennent du Fonds Émilien Lafrance (P22 - BAnQ - Sherbrooke).

Termes rattachés
Bourassa, Robert, 1933-1996
Campagnes électorales
Caucus
Films (Pellicules cinématographiques)
Films documentaires
Gérin-Lajoie, Paul, 1920-2018
Lapalme, Georges-Émile, 1907-1985
Laporte, Pierre, 1921-1970
Lesage, Jean, 1912-1980
Parlementaires
Parti libéral du Québec
Partis politiques
Publicité

Aide   Panier vide