Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : P887


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds Jean-Luc Bastien . - 1958-2006
- 1.93 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- 276 photographie(s) : 218 épreuves n&b, 38 épreuves coul., 20 diapositives sur pellicule coul.
- 83 dessin(s)
- 10 dessin(s) d'ingénierie et technique(s)
- 9 bande(s) magnétique(s)
- ( : Arts de la scène : théâtre; Éducation : professeurs/éducateurs; Télécommunications : télévision ; 0).

Notice biographique/Histoire administrative
Metteur en scène, comédien, professeur et directeur artistique, Jean-Luc Bastien, né Tétreault en 1939, est originaire de Saint-Luc, au Québec. Il entame sa formation par des cours d’expression corporelle avec Suzanne Rivest (1957-1959), d’art dramatique avec Jean Doat (1958-1960) et de danse moderne avec Françoise Riopelle (1959-1960), puis de théâtre à l’École national de théâtre (1960-1963). Il poursuit sa formation en interprétation et en diction à Paris en 1963 et 1964 où il effectue également un stage dans les Troupes d’État en France. D’abord comédien, il est de la distribution d’un bon nombre de pièces, telles que Manteau de Galilée de Paul Buissonneau (1959-1960), La Tortue de Claude Jasmin (1966-1967), Sur le matelas de Michel Garneau (1971-1972), Floralie de Roch Carrier (1973-1974), Une brosse de Jean Barbeau (1975-1976) ainsi que plusieurs pièces dirigées par Jean-Pierre Ronfard et André Brassard. Il participe aussi à des émissions de télévision. Il interprète notamment Genaple fils dans D’Iberville, réalisé par Roland Guay et Pierre Gauvreau, et le Roi africain dans La Ribouldingue de Marcel Sabourin, deux émissions présentées à Radio-Canada à la fin des années 1960. À compter de 1967, avec la pièce Knock de Jules Romain au Théâtre Populaire d’Alma, il devient metteur en scène. Il assure par la suite la mise en scène de nombreuses pièces d’auteurs québécois surtout sur les plateaux montréalais, notamment au Théâtre du Nouveau-Monde et à La Nouvelle Compagnie Théâtrale (aujourd’hui le Théâtre Denise-Pelletier), et pour les apprentis comédiens de l’Option-théâtre du Collège Lionel-Groulx. Parmi les pièces pour lesquelles il a été le metteur en scène, mentionnons La nuit d’Yvan Turcotte, Trippez-vous? et Le Théâtre de la maintenance de Jean Barbeau, Quatre à Quatre et Sur le matelas de Michel Garneau, Salut Galarneau de Jacques Godbout, Panneaux-réclame de Michèle Lalonde, Les Fées ont soif de Denise Boucher et Fêtes d’automne de Normand Chaurette. Dans les années 1970, à l’époque des créations collectives, Jean-Luc Bastien est un des membres fondateurs du Théâtre du Même Nom, puis du Huitième Étage. Il occupe en outre des postes sur de nombreux conseils d’administration dont le Centre d’essai des auteurs dramatiques (1970-1974) et le Conseil québécois du théâtre (1983-1986) ainsi que la fonction de vice-président du Conseil des Arts de la Communauté urbaine de Montréal. Enseignant durant 31 ans, il est à quelques reprises choisi directeur de l’Option-théâtre du Cégep Lionel-Groulx, directeur de la salle Fred-Barry (1978-1982) et de la Nouvelle Compagnie Théâtrale (1982-1989). Boursier du Conseil des Arts du Canada en 1976, il est lui-même membre de divers jurys de cet organisme depuis 1978 .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Le fonds a été acquis de Jean-Luc Bastien le 8 août 2012 .

Portée et contenu
Le fonds illustre principalement la vie professionnelle de Jean-Luc Bastien en tant que comédien, metteur en scène, professeur en art dramatique et conférencier. Il documente plus particulièrement les étapes de production de pièces de théâtre.

Le fonds compte quelques dossiers relatifs à des émissions de télévision auxquelles a participé Jean-Luc Bastien comme comédien dont D'Iberville et Le grand remous. Il regroupe les dossiers de près de 100 productions théâtrales composés de textes de pièces de théâtre souvent annotés par Jean-Luc Bastien, alors comédien ou metteur en scène. Il contient également des horaires de répétition, de la correspondance, des contrats d’engagement, des listes d’accessoires, des notes et plans de mise en scène, des photographies, des coupures de presse et des dessins de costumes. On y trouve aussi des documents sonores dont des émissions radiophoniques portant sur Les Fées ont soif. Il comprend en outre des notes biographiques et des textes d'allocutions et de communications. Le fonds est divisé en cinq séries : S1 L'homme, S2 Le comédien et animateur, S3 Le metteur en scène, S4 L'enseignant, S5 Le conférencier .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu de l'unité de description

Termes rattachés
Bastien, Jean-Luc, 1939-

Aide   Panier vide