Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : P18


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds René Lévesque . - 1920-2003
- 15.62 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- 1411 photographie(s) : épreuves n&b et coul., diapositive coul., planches contact ; 5 x 3,5 cm - 89 x 60 cm
- 228 dessin(s) : n&b, coul., papyrus avec hiéroglyphes, caricatures n&b ; 11 x 13 cm, sur feuille 18 x 13 cm - 25 x 32 cm
- 1 peinture(s) : coul. ; 25,5 x 20,5 cm
- 6 gravure(s) : affiches coul., carte postale n&b, lithographie coul. ; 10 x 15,5 cm - 58 x 43,5 cm
- 10 carte(s) : n&b, coul. ; 56 x 43,5 cm et 52,5 x 118 cm, pliées 26,5 x 20 cm
- 3 plan(s) : n&b, coul. ; 21,5 x 28 cm - 108 x 148 cm, plié 36 x 25 cm
- 9 vidéo(s) (env. 17:19:00) : cassettes, coul., sonores, VHS ; 25 mm
- 3 bande(s) magnétique(s) (env. 04:56:44) : cassette audio, bobine
- 3 disque(s) ( 00:54:19) ; 33 tours, 45 tours
- 6 autre(s) document(s) : coiffes québécoises, médaille, plaque de bois, tampon encreur, médaille
- ( : Politique: Premier ministre provincial, député provincial, ministre provincial; Télécommunications: Presse écrite, télévision ; 0).

Notice biographique/Histoire administrative
Né à New-Carlisle, dans le comté de Bonaventure, le 24 août 1922, René Lévesque est le fils de Dominique Lévesque, avocat, et de Diane Dionne-Pineault. Après ses études à l'école primaire de New-Carlisle, au Séminaire de Gaspé et au collège Saint-Charles-Garnier à Québec, il étudie brièvement le droit à l'Université Laval qu'il délaisse pour entreprendre une carrière d'annonceur et de rédacteur de nouvelles à la radio, puis de journaliste et d'animateur à la radio et à la télévision de Radio-Canada pendant les années 1940 et 1950. Il devient membre de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral) en 1960. Élu député libéral à l'Assemblée législative, dans la circonscription de Montréal-Laurier, en 1960, 1962 et 1966, dans le gouvernement de Jean Lesage, il est successivement ministre des Ressources hydrauliques et ministre des Travaux publics du 5 juillet 1960 au 28 mars 1961, ministre des Richesses naturelles du 28 mars 1961 au 19 janvier 1966 et ministre de la Famille et du Bien-Être social du 14 octobre 1965 au 16 juin 1966. À la suite du rejet de sa proposition d'établir une nouvelle entente avec le Canada par les cadres du Parti libéral, il démissionne du Parti en octobre 1967 mais continue de siéger comme député indépendant jusqu'en 1970. Le 18 novembre 1967, il fonde le Mouvement Souveraineté-Association qui entame des négociations avec les autres mouvements indépendantistes, le Ralliement national (RN) et le Rassemblement pour l'indépendance nationale (RIN). Le 14 octobre 1968, le Mouvement Souveraineté Association et le RN fusionnent pour former le Parti québécois dont le président est René Lévesque et le vice-président est Gilles Grégoire. Candidat du Parti québécois dans Laurier en 1970 et dans Dorion en 1973, lors des élections générales, René Lévesque est défait. Il revient à son métier de journaliste et signe des chroniques dans le Journal de Montréal et le Journal de Québec. Le 15 novembre 1976, René Lévesque est élu député de la circonscription de Taillon (et réélu en 1981) et forme le premier gouvernement péquiste. Il devient premier ministre du Québec le 25 novembre 1976, poste qu'il occupera jusqu'à sa démission le 3 octobre 1985. On doit notamment à son gouvernement les lois sur le financement des partis politiques et sur l'assurance automobile, la charte de la langue française et l'organisation du référendum sur la souveraineté-association le 20 mai 1980. Après l'échec du référendum, et le rapatriement unilatéral de la constitution canadienne et devant la grogne au sein du parti, il démissionne comme président du Parti québécois le 20 juin 1985, comme député de Taillon le 29 septembre 1985 et comme premier ministre le 3 octobre de la même année. Après avoir consacré sa retraite à la rédaction de ses mémoires et ses activités de journaliste, il meurt à Montréal le 1er novembre 1987, à l'âge de 65 ans .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Les documents de ce fonds ont été acquis de la permanence nationale du Parti québécois en septembre 1988, de Corinne Côté en décembre 1991 et 1992 et sa succession en mars 2010 ainsi que de Gratia O'Leary en août 2008. Une petite partie du fonds provient d'un transfert des Archives nationales du Québec, à Québec, en janvier 1991 et de Lucien Bouchard en octobre 2011 .

Portée et contenu
Ce fonds, qui offre une vue d'ensemble de la vie de René Lévesque, homme politique, premier ministre du Québec, journaliste et écrivain, est un témoignage direct d'une période majeure de l'histoire du Québec qui a vu la mise en place de la Révolution tranquille, la montée du mouvement indépendantiste, la mise en place de réformes majeures et un premier référendum sur la souveraineté du Québec.

Ce fonds comprend des documents relatifs à la vie personnelle de René Lévesque : sa famille, ses études, ses loisirs et sa vie sociale ainsi que ses activités professionnelles de journaliste, écrivain, conférencier, animateur et producteur ainsi que sa vie politique.

La plus grande partie du fonds est composée de documents textuels et iconographiques sur son engagement politique : comme député de Laurier (1960-1970) et ministre du Parti libéral (1960 à 1967), puis fondateur et président du Mouvement Souveraineté-Association (1967-1968) et du Parti québécois (1968-1985), député de Taillon et premier ministre du Québec (1976-1985).

Il comprend les séries suivantes : la personne; le militant politique; le député; le ministre; le Premier ministre .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au nom du producteur du fonds

Sources complémentaires
Le chercheur pourra également consulter les fonds du Parti québécois conservés à Montréal (P136) et à Québec (P532), les fonds des ministères du Conseil exécutif (E5) et des Communications (E10) à Québec, ainsi que les fonds de plusieurs personnalités dont Pierre-F. Côté (P764) et Claude Ryan (P558), P697,S1,SS1,SSS16,D69 (Antoine Desilets) et Claude Malette à Montréal (P743), ainsi que le fonds du journal Le Jour (P348), conservé à Montréal.

Termes rattachés
Lévesque, René, 1922-1987

Aide   Panier vide