Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : P922


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds René Derouin . - [Vers 1918]-2013
- 2.94 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- 7133 photographie(s)
- env. 3364 dessin(s)
- 7 film(s) (env. 02:06:35)
- 60 vidéo(s) (env. 20:39:51)
- 80 bande(s) magnétique(s) (env. 47:10:50)
- 1 vidéo(s) numérique(s) : DVD
- ( : Arts visuels : gravure, objet ; 0).

Notice biographique/Histoire administrative
René Derouin est un graveur et artiste multidisciplinaire né le 28 avril 1936. Fils de Conrad Derouin et de Laurette Desautels, il grandit dans une famille de sept enfants, à Longue-Pointe, sur le bord du fleuve, dans l’est de Montréal, puis dans le nord de la ville, rue Drolet. Son enfance est marquée par les difficultés de la vie ouvrière, par la noyade de son jeune frère Robert, en 1950, et par la mort prématurée de son père, trois ans plus tard, victime lui aussi de noyade. Dès l’âge de seize ans, René Derouin s’initie à l’art graphique, alors qu’il étudie le dessin publicitaire et le graphisme au Studio Salette à Montréal, puis à l’École des beaux-arts de Montréal, entre 1954 et 1955. À la suite de ces études, il entreprend une traversée des États-Unis qui le mène à un premier séjour au Mexique où il étudie à l’École des beaux-arts La Esmeralda. Ce périple d’un an, au cours duquel il s’initie notamment à la culture précolombienne et mexicaine, sera déterminant dans sa vie d’artiste. Il y puisera plusieurs thèmes nourrissant sa création artistique. C’est, en outre, le premier de plusieurs voyages à l’étranger que René Derouin fera au cours de sa carrière afin de parfaire ses techniques et d’inspirer son art, de rencontrer divers artistes et de participer à de nombreux symposiums, expositions et ateliers. Il retourne ainsi plusieurs fois au Mexique et séjourne, entre autres, au Japon (1968), aux États-Unis (1969) et en Islande (1987, 1994). Parmi ses nombreuses réalisations artistiques, on note « Deadline » (1969), « Suite nordique » (1979-1980), « Équinoxe » (1989-1990), « Between » (1984), « Paraíso – La dualité du baroque » (1999) et « Chapelle / Capilla » (2009). Par ailleurs, deux œuvres s’inscrivent de façon particulière dans son parcours créatif. Il s’agit de « Migrations », sculpture monumentale d’abord exposée à Mexico, en 1992, et qui mène au largage médiatisé de 19 000 personnages de l’œuvre dans le fleuve Saint-Laurent, en 1994. « La traversée du territoire » est quant à elle une immense installation exposée à Paris, en 1999, puis de façon permanente sur le site de diffusion et de mise en valeur artistique Les Jardins du précambrien. Ce site, formé de 3 km de sentiers et situé à Val-David, lieu de résidence de René Derouin, a été créé par ce dernier en 1995, en même temps que la fondation portant son nom, qui soutient le développement du lieu. Auteur d’une quinzaine d’ouvrages, René Derouin est aussi lauréat de plusieurs prix et distinctions, parmi lesquels mentionnons le prix du Québec Paul-Émile-Borduas, qu’il a reçu en 1999, ainsi que l’Ordre mexicain de l’Aigle aztèque, reçu du gouvernement du Mexique en 2006. Il est fait Chevalier de l’Ordre de la Pléiade en 2007, Chevalier de l’Ordre national du Québec en 2008 et est membre de l’Ordre du Canada depuis 2011. Il est le père de quatre enfants. Trois d’entre eux sont nés de son mariage avec sa première épouse, Denise Gagné : Vincent, Isabelle et Benoît. Il a aussi une fille, Julie, née de son union avec son épouse actuelle et collaboratrice de longue date, l’artiste Jeanne Molleur .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Les documents de ce fonds ont été acquis de René Derouin en 2014 .

Portée et contenu
Le fonds porte sur la vie professionnelle de René Derouin en tant que graveur et artiste multidisciplinaire. Il documente l’ensemble de sa carrière artistique depuis ses études en beaux-arts, en 1955, jusqu’à 2013, année où il publie son autobiographie. Divisé en 10 séries, le fonds rend ainsi compte de plusieurs facettes de la vie de ce créateur réputé. Les dossiers de projets et carnets d’esquisses permettent de retracer l’évolution des œuvres de Derouin, entre 1955 et 2009, ainsi que son parcours créatif. La correspondance témoigne de ses relations amicales et professionnelles avec divers acteurs de la scène culturelle québécoise et internationale ainsi que de différents projets, notamment ses expositions dans plusieurs musées nationaux et internationaux. Des entrevues radiophoniques et télévisuelles ainsi que divers articles attestent la couverture médiatique accordée à l’artiste. Des captations audiovisuelles de ses œuvres et de ses interventions ainsi que des écrits personnels et publics viennent compléter la documentation de sa démarche artistique. Le fonds renseigne aussi sur la production de ses livres d’artiste et sur sa collaboration avec divers créateurs. À cet égard, il offre de l’information en particulier sur son travail avec le poète Gaston Miron, ami avec qui il réalise des projets d’édition et de conférence et à qui il rend hommage par son œuvre « À la recherche de l’Homme rapaillé ». Enfin, dans une moindre mesure, le fonds témoigne de la vie personnelle de René Derouin par une série de photographies familiales et la portion plus personnelle de sa correspondance.

Le fonds contient des cahiers d’esquisses, des lettres personnelles et professionnelles, des manuscrits et des textes écrits par René Derouin pour des conférences, allocutions et ouvrages relatifs à l’art ainsi que des vidéos, films et enregistrements sonores d’entrevues qu’il a accordées ou de ses interventions artistiques. Il renferme également des photographies de famille, de voyages et de son travail, des agendas, des coupures de presse et des extraits d’articles écrits à son sujet ainsi que des notes de travail .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au nom du créateur du fonds

Documents connexes
D’autres documents relatifs à René Derouin se trouvent également dans les fonds Pierre de Bellefeuille (P253), Les Éditions Michel Nantel (MSS101), Pierre Morency (MSS199) et Hélène Ouvrard (MSS133).

Termes rattachés
Derouin, René, 1936-

Aide   Panier vide