Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : P935


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds Georges Dor . - [195-]-2001
- 3.13 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- 512 photographie(s) : 51 épreuves coul., 306 épreuves n&b, 47 diapositives coul., 3 planches contact coul. 51 planches contact n&b., 44 négatifs n&b, 7 transparents coul., 3 transparents n&b.
- 8 dessin(s) : 1 caricature
- 3 croquis
- 4 vidéo(s) ( 06:30:41) : VHS
- 12 bande(s) magnétique(s) ( 05:47:00) : cassettes audio
- 4 autre(s) document(s) : 1 médaille, 2 plaques, 1 ruban
- ( : Arts de la scène : chanson; Littérature/rédaction : dramaturgie, romans ; 0).

Notice biographique/Histoire administrative
Auteur, compositeur, interprète et écrivain, Georges Dor est né à Drummondville le 10 mars 1931. Dernier d'une famille de 11 enfants, il travaille en usine (1948-1952), puis, de 1952 à 1957, dans des stations de radio privées où il écrit ses premiers sketches radiophoniques. Il est ensuite annonceur, rédacteur de nouvelles et réalisateur à la Société Radio-Canada à Montréal de 1957 à 1967. La chanson La Manic, décrivant la solitude des bâtisseurs de barrages sur la rivière Manicouagan, lui assure une grande popularité et marque ses débuts comme chansonnier en 1966. Plusieurs de ses compositions, dont Chanson pour ma femme, Les ancêtres, Le vent et La chanson difficile ont connu un grand succès. En 1968, il se produit à la Comédie-Canadienne et reçoit le Prix Félix-Leclerc décerné par le Festival du disque. L'impresario Jacques Canetti l'invite en France où il chante aux Trois Baudets de Paris et au Palais des festivals de Cannes. Il donne ensuite des récitals à la Comédie-Canadienne en 1969, au Théâtre Port-Royal de la Place des Arts en 1970 ainsi qu'à la boîte à chansons La Butte à Mathieu. En 1972, la station radiophonique CKAC consacre La Manic chanson la plus populaire des 50 dernières années, laquelle chanson est intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens en 2006. La même année, il ouvre une galerie d'art à Longueuil, en banlieue de Montréal. Peu après, il quitte la scène tout en continuant d'enregistrer et d’écrire des paroles sur des musiques du pianiste Robert Séguin. À partir de 1954, Georges Dor publie des récits et des pièces de théâtre, des recueils de poèmes et des romans, dont D'aussi loin que l'amour nous vienne (1974) et Il neige, amour (1990). Il a coécrit, avec Louis-Georges Carrier, la comédie musicale Un simple mariage double, créée au théâtre de Marjolaine en 1978. En 1976, il ouvre un théâtre d'été à Saint-Germain-de-Grantham, dans lequel sont jouées ses pièces Entre le rire et le rêve, Du sang bleu dans les veines, Quivivra verrat! ainsi que Les Moineau chez les Pinson et L'âme sœur qui ont toutes deux inspiré des téléromans à Télé-Métropole. Georges Dor est décédé le 24 juillet 2001 .

Portée et contenu
Le fonds porte sur les activités professionnelles de Georges Dor dans les domaines de la chanson, du théâtre, de la littérature et des arts.

Il regroupe des carnets de notes dans lesquels on trouve des textes de chansons et des manuscrits inédits de même que des ébauches et des poèmes écrits entre 1969 et 1980. Le fonds contient également les partitions musicales d’un grand nombre de chansons (La Manic, Chanson pour ma femme, Les ancêtres, Le vent, La chanson difficile, Saint-Germain, Le jeu de nos amours, etc.), des manuscrits et tapuscrits de plusieurs romans (Je vous salue Marcel-Marie, Il Neige amour, Dolorès, Le fils de l’Irlandais, Mémoires d’un homme de parole, etc.) et des textes annotés de pièces de théâtre (Le cirque électrique, Un simple mariage double, Les Moineau chez les Pinson, etc.). On y trouve aussi des affiches, des programmes de spectacles, des coupures de presse sur l’auteur, des dossiers professionnels sur les Disques Sillons, les Éditions Emmanuel, le théâtre Les Ancètres et la Galerie Georges Dor, des contrats, des albums de chansons, des entrevues accordées par Georges Dor, une généalogie et des photographies de l’auteur lors de différents événements et spectacles. De la correspondance échangée avec des membres de sa famille et des personnalités du milieu artistique, dont Roland Giguère, Guy Latraverse, Gilles Leclerc et Jovette Marchessault complète cet ensemble documentaire.

Le fonds compte six séries : Poète-chansonnier, Dramaturge, Écrivain, Télévision et radio, Administrateur, Vie personnelle .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu de l'unité de description

Langue des documents
Les documents sont en français, anglais et espagnol.

Aide   Panier vide