Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : P864


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds Françoise Riopelle . - [Vers 1958]-2010
- 0.12 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- 116 photographie(s)
- 25 dessin(s) : 15 dessins; 2 croquis à l'aquarelle; 8 croquis à la gouache; un pliage
- 3 film(s) : 2 bobines, coul. sans son, 8 mm; 1 bobine, n&b, sans son, 8 mm
- 6 vidéo(s) : 4 cassettes, coul. sonore, U-Matic; 1 cassette, n&b sonore, U-Matic; 1 cassette, n&b, sonore, Betamax
- 3 bande(s) magnétique(s) : cassettes
- ( : Arts de la scène : danse; Arts visuels : illustration/caricature ; 0).

Notice biographique/Histoire administrative
Françoise Riopelle, née Lespérance, voit le jour à Montréal en 1927. Elle épouse le peintre Jean-Paul Riopelle le 30 octobre 1946 et l’accompagne à Paris où elle séjourne jusqu'à leur séparation en 1953. Son séjour en Europe est l’occasion d’étudier la chorégraphie. Elle est l’une des sept femmes cosignataires du manifeste Refus global, avec Madeleine Arbour, Marcelle Ferron, Muriel Guilbault, Louise et Thérèse Renaud et Françoise Sullivan. Danseuse et chorégraphe québécoise, Françoise Riopelle est, avec Françoise Sullivan et Jeanne Renaud, l’une des pionnières de la danse moderne au Québec. Elle fonde avec Jeanne Renaud l’École moderne de danse de Montréal en 1959, première école au Canada à se consacrer à la danse moderne. De cette initiative naît également le Groupe de danse moderne de Montréal. L’une des principales contributions de l’École est sa participation à la première Semaine Internationale de la musique actuelle, un ambitieux festival de danse et de musique contemporaine, organisé par Pierre Mercure et tenu à Montréal du 3 au 8 août 1961. En 1978, elle fonde avec Dena Davida le collectif Qui danse? De son mariage avec Jean-Paul Riopelle, naissent deux filles, Yseult-Mia, en 1948, et Sylvie, en 1949. De son mariage avec l'artiste Pierre Mercure, la chorégraphe donne naissance à son fils, Patrick, en 1962 RÉFÉRENCES : Dance collection Danse (http://www.dcd.ca/exhibitions/renaud/paris.html). Site visité le 3 mars 2010. Jeanne Renaud (http://www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=F1ARTF0011246). Site visité le 3 mars 2010. Patricia Smart : Les femmes du Refus global. Compte rendu par Nadia Seraiocco, in Recherches féministes, vol 12, no 1, 1999, pp. 181-183. (http://id.erudit.org/iderudit/058037ar). Site visité le 3 mars 2010 .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Le fonds a été acquis de Françoise Riopelle en 2011 .

Portée et contenu
Ce fonds porte sur la préparation et la présentation de chorégraphies créées par Françoise Riopelle, soit pour l'émission de télévision 'l'Heure du concert' à Radio-Canada, réalisée par Pierre Mercure, soit pour la scène, par exemple à l'Orphéum, à l'Égrégore, au Conventum, au Centre d'essai de l'École des beaux-arts de Montréal, soit dans le cadre de festivals de danse ou pour le module d'art dramatique de l'UQÀM.

Les documents textuels et iconographiques du fonds sont regroupés par productions qui comprennent des photographies de répétitions et de spectacles, des notes de présentation, des notes et croquis chorégraphiques, des programmes, des cartons d'invitation et des critiques de spectacles sous forme de coupures de presse. Le fonds comprend également des textes de Françoise Riopelle sur la conception et le processus de création ainsi que des croquis de costumes à l'aquarelle, un dossier sur l'historique et la composition du groupe Mobiles qu'elle a fondé, des articles de presse et extraits de livres sur Françoise Riopelle ainsi que son curriculum vitae.

Les documents audiovisuels comprennent six vidéos des chorégraphies « Formes disponibles » (1965), « Che-mains » (1978), « Tout autour et dans le fond » (1980), « Parce que » (1981), « Jeux et enjeux » (1981); quatre cassettes audio soit des entrevues accordées par Françoise Riopelle à Radio-Québec ([1974?] et 1980, un entretien avec Marcelle Ferron, Françoise Riopelle, Madeleine Arbour et Thérèse Renaud-Leduc sur le Refus global (1970), un travail sur les ah-ahah- pour le spectacle « Phantasmes », trois films présentant une chorégraphie de Françoise Riopelle (1964), un solo de Jocelyne Renaud sur une chorégraphie de Françoise Riopelle, un film de vacances avec Pierre Mercure tourné à Foix en France .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au créateur du fonds

Langue des documents
Français et anglais.

Termes rattachés
Riopelle, Françoise, 1927-
Spectacles de danse moderne

Aide   Panier vide