Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : P944


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds Roland Laroche et Hélène M. Stevens . - [192-]-2015
- env. 8.2 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- env. 2347 photographie(s)
- env. 345 dessin(s)
- 7 peinture(s)
- 84 plan(s)
- 2 dessin(s) d'ingénierie et technique(s)
- 17 vidéo(s)
- 43 bande(s) magnétique(s)
- 1 Mo d'enregistrement(s) sonore(s) numérique(s)
- 4 Mo d'enregistrement(s) vidéo(s) numérique(s)
- ( : Arts de la scène : cinéma, musique, théâtre; Éducation : professeurs/éducateurs; Télécommunications : publicité/communications ; 0).

Notice biographique/Histoire administrative
Comédien, metteur en scène et enseignant, Roland Laroche est né en 1927 à Cap-de-la-Madeleine. Il est co-fondateur de la Compagnie de Montréal en 1954 et du Théâtre de l’Égrégore en 1959, théâtre pour lequel il adaptera Dostoïevski (Une femme douce en 1959, 1961 et 1966), Ghelderode (Magie rouge en 1961), Rimbaud (Une saison en enfer en 1963) et Robert Gurik (Api 2967 en 1967, Le Pendu en 1968). Son travail de metteur en scène l’amène hors des frontières du Québec. Il adapte Ionesco au Domino Theatre à Kingston (Ontario) en 1967, crée Four Plays for Dancers à Winnipeg en 1968, et monte plusieurs pièces au London Little Theatre dont A Flea in Her Ear de Feydeau en 1971. Dans les années 1970 et 1980, il travaille pour le Théâtre du Nouveau monde, le Théâtre du Rideau vert et le Théâtre de Quat’Sous. À compter de 1962 il réalise également la mise en scène d’opéras, la première étant Le château de Barbe bleue de Bela Bartok à Radio-Canada. Il adaptera par la suite Puccini, Rossini, Bizet, Offenbach, Stravinsky, Verdi, Schubert et Mozart. Roland Laroche a également mis en scène les spectacles de tournées des Grands Ballets Canadiens en 1993 et 1995. Roland Laroche joue dans de nombreuses émissions télévisées comme La boîte à surprise (Monsieur Mon Voisin) en 1956, Les Belles Histoires (Charlemagne Dutilleul) en 1967-1968 et S.O.S. J’écoute de Janette Bertrand en 1984, ainsi que dans des pièces de théâtre. Il tient aussi des rôles au cinéma, notamment dans Quelques arpents de neige (1971-1972) et La Grenouille et la Baleine (1987). Roland Laroche, travailleur multidisciplinaire, est régisseur de 1954 à 1959, directeur de production en 1962 et 1965, à Montréal et à Toronto, directeur de scène et producteur de spectacles. Il est professeur de régie, de direction, de mise en scène et de jeu à l’École Nationale de Théâtre de 1962 à 1974 et directeur de l’atelier d’opéra aux conservatoires de musique de Montréal, de Québec et de Hull de 1974 à 1996. Il est également enseignant d’interprétation et de mise en scène au Cégep Lionel-Groux (Sainte-Thérèse) de 1974 à 1989 et au Cégep Bourgchemin (Saint-Hyacinthe) de 1971 à 1994. Hélène M. Stevens Organisatrice d’évènements culturels, directrice de manifestations artistiques, consultante et gestionnaire de projet, Hélène M. Stevens est née le 23 mars 1932 à Notre-Dame-de-Grâce. Après une carrière de mannequin professionnel et de coordinatrice de mode (1952-1959), Hélène M. Stevens exerce jusqu’en 1987 plusieurs activités de relations publiques et de coordination. Elle participe entre autres à l’ouverture du Salon de Haute Couture de Michel Robichaud en 1963 et est directrice des manifestations spéciales du Pavillon du Québec à l’Expo 67. À compter de 1963, et pendant cinq ans, elle est actionnaire et vice-présidente des Productions Deschamps-Lelarge qui organisent les music halls canadiens à la Place des Arts (1964-1965). Elles y produisent également Joséphine Baker en 1963 et Le Vol rose du flamant en 1964. Pendant les années 1980 son cabinet « Hélène Stevens et Associés », devenu « Stevens Laroche et associés » en 1991, offre de la consultation spécialisée dans le domaine artistique. En 1986, Hélène M. Stevens est membre du jury et chargée de projet au ministère des Affaires culturelles puis devient directrice générale de l’évènement « Les Arts et la ville » de 1993 à 1996. En 2005 et 2008, elle donne des cours portant sur le travail autonome aux élèves du Conservatoire d’art dramatique de Montréal. Hélène M. Stevens s’est également illustrée dans de nombreuses activités bénévoles. Présidente de la Ligue de la Jeunesse féminine (1955-1957) elle siège par la suite au sein de nombreux comités, tels que celui de l’Association canadienne pour la santé mentale de 1958 à 1962, celui des Grands Ballets canadiens, de 1959 à 1964, et, enfin, celui du Ballet National du Canada en 1961. Elle est également membre du conseil d’administration de l’École supérieure de danse du Québec (1981 à 1988 ), de celui des Grands Ballets canadiens (1985 à 1988) et membre du comité de la campagne de financement du Théâtre La Licorne (1988). Elle fait de plus partie de l'Association des bénévoles et du comité des visites culturelles du Musée des Beaux-Arts de Montréal .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Le fonds a été acquis de Roland Laroche et d'Hélène M. Stevens en février 2015 et un ajout a été acquis de Pierre Perrault en février 2019 .

Portée et contenu
Le fonds témoigne des carrières de comédien, de metteur en scène et d’enseignant de Roland Laroche ainsi que de mannequin, d’organisatrice d’événements, de consultante et de chargée de projet d’Hélène M. Stevens. Il nous renseigne sur leurs relations professionnelles et personnelles avec plusieurs personnalités du milieu artistique québécois et, dans une moindre mesure, sur leur vie personnelle et familiale.

Les archives de Roland Laroche documentent ses mises en scène et les rôles qu’il a joués comme comédien. Elles comptent des textes annotés, des maquettes de costumes et de décor ainsi que des photographies de pièces de théâtre. Des enregistrements sonores et audiovisuels témoignent des rôles qu’il a joués ainsi que de commentaires qu’il a donnés dans le cadre d’une émission radiophonique portant sur l’opéra. De la correspondance (Claude Godbout, Françoise Berd, Michel Tremblay, Robert Gurik, Michelle Rossignol, Pierre Max Dubois etc.) complète l'ensemble documentaire.

Les archives d'Hélène M. Stevens comprennent le texte original du « Vol rose du flamant » de Clémence DesRochers et des photographies des music-halls canadiens des Productions Deschamps-Lelarge Inc. Elles regroupent également des documents relatifs aux Festivals de musique du Québec et aux Concours de musique du Canada ainsi que des programmes et des photographies du Bal des petits souliers de la Ligue de la jeunesse féminine. De la correspondance (Doris Lussier, Romuald Miville-desChênes, Jean-Paul Sevilla, Peter Thodos, Marion Deichmann, Michel Le Troadec etc), des carnets et des photographies de voyages complètent l’ensemble documentaire.

L'ajout au fonds comprends 56 maquettes de costume de la pièce de théâtre de "Pontiac", mise en scène par Roland Laroche en 1982.

Le fonds est composé de 32 séries : Notes biographiques et documents personnels de Roland Laroche (S1); Études et cours de perfectionnement de Roland Laroche (S2); Correspondance, candidatures, contrats et documents financiers de Roland Laroche (S3); Textes, conférences et entrevues de Roland Laroche (S4); Documents iconographiques (S5); Metteur en scène au théâtre (S6); Compagnies théâtrales (S7); Juge évaluateur et membre du jury (S8); Centre d'essai des auteurs dramatiques (CEAD) (S9); Metteur en scène à l’opéra (S10); Régisseur et directeur de scène au théâtre et à l'opéra (S11); Comédien, narrateur et lecteur au théâtre (S12); Comédien à la télévision (S13); Comédien au cinéma (S14); Comédien et chroniqueur à la radio (S15); Professeur (S16); Fondateur de l'Atelier-théâtre d'art lyrique (ATAL) (S17); Animateur et juge critique (S18); Notes biographiques et documents personnels d'Hélène M. Stevens (S19); Études et cours de perfectionnement d'Hélène M. Stevens (S20); Correspondance familiale et personnelle d'Hélène M. Stevens (S21); Hélène Massicotte et James M. Stevens (S22); Vie personnelle et professionnelle de James M. Stevens (S23); Hélène M. Stevens et Roland Laroche (S24); Correspondance générale d’Hélène M. Stevens et de Roland Laroche (S25); Candidatures et documents financiers d’Hélène M. Stevens (S26); Voyages réalisés par Hélène M. Stevens et Roland Laroche (S27); Compagnies créées par Hélène M. Stevens (S28); Carrière de mannequin d’Hélène M. Stevens (S29); Autres activités professionnelles d’Hélène M. Stevens (S30); Les Productions Deschamps-Lelarge Inc. (S31); Activités de bénévolat d’Hélène M. Stevens (S32) .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu de l'unité de description

Sources complémentaires
Fonds Robert Gurik (P878), fonds Renée Noiseux Gurik (P879), fonds Solange Legendre (P846), fonds Romuald Miville-desChênes (P262), fonds Clémence DesRochers (P851).

Termes rattachés
Laroche, Roland, 1927-
Stevens, Hélène M., 1932-

Aide   Panier vide