Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : P868


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds Louise Portal . - 1905-2010
- env. 3 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- 6 Mo de document(s) textuel(s) : numérique (5,3Mo, doc)
- env. 1456 photographie(s) : 157 négatifs n&b, 59 négatifs coul., 525 épreuves n&b, 515 épreuves coul., 143 diapositives coul., 57 planches-contacts
- 58 dessin(s) : encre, crayon, feutre n&b et coul.
- env. 139 vidéo(s) (env. 102:30:00) : 124 cassettes VHS, 8 cassettes Bétacam, 4 cassettes U-matic, 3 vidéodisque(s) : numérique (8 Go, Vob)
- 22 bande(s) magnétique(s) (env. 30:00:00) : cassettes
- 1 enregistrement(s) sonore(s) numérique(s) ( 00:04:30)
- 14 autre(s) document(s) : 5 spicilèges, 7 affiches n&b et coul., 1 carte postale, 1 parchemin
- ( : Arts de la scène : cinéma, musique; Familles : vie au quotidien/vie personnelle; Littérature/rédaction : roman ; 0).

Notice biographique/Histoire administrative
Louise Portal, née Louise Lapointe, est une actrice, auteure et romancière née en 1950 à Chicoutimi. En 1969, elle entre au Conservatoire d’Art dramatique de Montréal, puis étudie le chant et participe, pendant trois ans, à l’atelier de Warren Robertson, professeur de l’Actors Studio de New-York. D’abord chanteuse, elle jouit d’une première expérience dans la troupe de Circociel en compagnie, notamment, de François Guy et de Céline Lomez. Après quelques comédies musicales au théâtre, elle présente un spectacle solo et enregistre un premier album en 1981 intitulé Portal. Sous sa plume, quatre albums verront le jour, dont Portal évadée (1983), T’as l’air d’un gars (1984) et Délire (1985). Au petit écran, Louise Portal a également joué dans le télé-théâtre de Marcel Dubé, Paradis perdu, ainsi que dans de nombreux téléromans à succès, dont La Petite semaine, Graffiti, Tabou, Fortier, Le volcan tranquille, Diva, La rivière des Jérémies, Emma, Nos étés, Casino, etc. Au grand écran, on la retrouve dans Cordélia, Mes meilleurs copains, Le déclin de l’empire américain, Les invasions barbares, Full Blast, Sous-sol, Séraphin, L’Odyssée d’Alice Tremblay, De ma fenêtre sans maison, Vers le sud, etc. Louise Portal est également l’auteure de plusieurs romans, dont Jeanne Janvier (1981) L’enchantée (2001), Cap-au-Renard (2002), L’actrice (2004), Les mots de mon père (2005), L’angélus de mon voisin sonne l’heure de l’amour (2007) et Ulysse et Pénélope (2008). En 2003, elle fonde Les Correspondances d’Eastman et en est, depuis, la porte-parole. Elle a également été membre du jury lors du Festival de Namur en Belgique en 2003. Au cours de sa carrière, elle s’est vu décerner plusieurs prix, dont le Prix littéraire du CRSBP du Saguenay-Lac-Saint-Jean pour Jeanne Janvier (1981), le Prix de la Presse au Festival de la chanson de Spa en Belgique (1983), le Prix Félix pour son album Portal évadée (1984) et son vidéoclip Knock Out (1990), le Prix Génie pour son rôle dans Le déclin de l’empire américain (1987), le Prix Gémeaux pour son rôle dans Graffiti (1994 et 1996) ainsi que le Prix Guy-L’Écuyer pour son rôle dans Sous-sol (1997) .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Le fonds a été acquis auprès de madame Louise Portal en 2011 .

Portée et contenu
Ce fonds témoigne de l’ensemble de la carrière de Louise Portal en tant qu’actrice, chanteuse, romancière et porte-parole engagée. Il porte également sur son implication en tant que cofondatrice et porte-parole des Correspondances d’Eastman. Le fonds compte deux grandes séries : Vie personnelle et Vie professionnelle. Le volet Vie personnelle nous permet de suivre l’artiste depuis son enfance à Chicoutimi. Il renferme des photographies, des agendas, ainsi que son journal personnel tenu depuis 1964 dans lequel on trouve des textes inédits, des paroles de chansons, des réflexions et des esquisses de romans. La sous-série Correspondance regroupe des poèmes de Raymond Cloutier et des lettres reçues de son père, l’écrivain Marcel Portal, ainsi que d’amis, d’admirateurs et de plusieurs personnalités du milieu artistique, notamment, de Robert Lalonde, Doris Lussier, France Vézina, Jean-Claude Labrecque, Pierre Gauvreau, Mouffe, Yves Beauchemin, Marie-Claire Séguin, Mouffe, Jean-Pierre Ferland , Daniel Pilon, Fernand Seguin, Ambroise Lafortune.

Les sous-séries du volet Vie professionnelle permettent de redécouvrir les multiples talents de Louise Portal. Il retrace ses premières armes au Conservatoire, dans des revues musicales, la L.N.I., des téléséries à succès, et de revisiter sa filmographie marquée par des chefs d’œuvres tels « Cordélia » ou « Le déclin de l’Empire américain. De nombreux extraits vidéos, des photographies de casting, de plateau et d’événements, des bandes sonores, des scénarios de films et de téléromans annotés illustrent les moments forts de sa carrière prolifique d’actrice et de chanteuse.

La sous-série La chanteuse documente cette période (1980-1992) de sa carrière marquée par l’écriture de chansons, la production d’albums, de vidéoclips et de spectacles. Le fonds contient également plusieurs manuscrits et tapuscrits annotés de ses romans : L’enchantée, Cap-au-Renard, L’actrice, L’angélus de mon voisin sonne l’heure de l’amour, Les mots de mon père. Une lettre du cinéaste François Truffaut souligne la sortie de son premier roman Jeanne Janvier. Femme d’engagement, Louise Portal offre sa voix à divers événements, entre autres les Rendez-vous du cinéma québécois, Les Correspondances d’Eastman et le Festival du film francophone de Namur. Une soixantaine d’entrevues radiophoniques et télévisuelles et une sous-série Prix et hommage viennent jeter un éclairage complémentaire sur l’itinéraire de l’artiste .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au contenu de l'unité de description

Termes rattachés
Lafortune, Ambroise, 1917-1997
Mouffe, 1947-
Pilon, Daniel, 1940-
Portal, Louise, 1950-
Seguin, Fernand, 1922-1988
Séguin, Marie-Claire, 1952-

Aide   Panier vide