Description fonds - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

PISTARD

Cote : P977


Centre : BAnQ Vieux-Montréal


Titre, Dates, Quantité
Fonds Fédération des femmes du Québec . - [1967]-[2002]
- env. 22 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)
- env. 2000 photographie(s)
- env. 50 vidéo(s)
- ( : Associations/regroupements : Femmes ; 0).

Restriction(s)
Des restrictions s'appliquent sur une ou des unités de rangement. Consulter le panorama 'Contenants' pour lire le libellé des restrictions.

Notice biographique/Histoire administrative
C’est à l’occasion du 25e anniversaire de l’obtention du droit de vote des femmes au Québec, organisé par Thérèse Casgrain, que les femmes réunies expriment le besoin de se regrouper en une fédération. Un an plus tard, en 1966, la Fédération des femmes du Québec voit le jour à l’initiative de Thérèse Casgrain, pour défendre les intérêts et les droits des femmes par la lutte collective. L’objectif de départ : regrouper, sans distinction de race, d’origine ethnique, de couleur ou de croyance, des femmes et des associations pour coordonner leurs activités dans le domaine de l’action sociale. Les 23 et 24 avril 1966, près de 400 déléguées se réunissent à Montréal à l’occasion du congrès de fondation de la Fédération des femmes du Québec. À l’issue de deux jours de délibérations, les congressistes s’entendent sur les revendications suivantes : création de garderies, parité du salaire, abolition des termes « ménagère » et « mère nécessiteuse ». Les déléguées réclament la tenue d’une enquête gouvernementale sur les conditions de travail des femmes. Leurs demandes se concrétisent en partie avec la tenue de la Commission royale d’enquête sur la situation de la femme en 1967, sous la présidence de Florence Bird. Au terme de la première journée, la journaliste Paule Sainte-Marie recueille les impressions de quelques déléguées, notamment Simonne Monet-Chartrand qui sera membre du premier conseil d’administration de la fédération. René Lévesque, alors ministre de la Famille et du Bien-Être social dans le gouvernement Lesage, accueille favorablement la création de ce nouveau groupe de pression. Au fil des années, de nombreux gains pour l’égalité entre les femmes et les hommes ont été obtenus grâce aux actions : une loi sur l’équité salariale, une loi sur l’union civile, une loi sur perception automatique des pensions alimentaires, un régime québécois d’assurance parentale, une politique québécoise de condition féminine, la réduction du temps de parrainage pour les immigrantes parrainées par leur mari. La marche québécoise Du pain et des roses contre la pauvreté était un point tournant pour la Fédération en 1995. Elle a mené à la Marche mondiale des femmes, initiée et coordonnée par la FFQ en 2000 et devenue depuis un mouvement mondial autonome d’actions féministes. La mission de l’organisme demeure la même depuis ses début soit promouvoir et défendre les intérêts et les droits des femmes, lutter contre la pauvreté et toutes les formes de violence, de discrimination, de marginalisation et d’exclusion à l’égard des femmes, atteindre l’égalité entre les femmes et les hommes, travailler à la mise en œuvre de conditions qui facilitent l’atteinte de l’égalité, intégrer les femmes dans leur diversité à cette lutte, développer des liens de solidarité avec des groupes de femmes du monde. Source : site Internet de la Fédération des femmes du Québec : http://www.ffq.qc.ca/a-propos/qu%e2%80%99est-ce-que-la-ffq/historique .
Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Le fonds a été offert par la Fédération des femmes du Québec en 2017 .

Portée et contenu
Le fonds offre une vue d’ensemble sur l’administration, les ressources financières, les relations publiques, ainsi que sur les activités de la Fédération des femmes du Québec relatives aux conditions de vie des femmes et à la défense de leurs droits entre 1966 et 2001. Ces activités couvrent les thèmes et sujets très variés, notamment : l’avortement, l’art et la culture, les communautés culturelles, le contrôle des armes, l’économie, l’éducation, la famille, le logement, les politiques sociales, les programmes gouvernementaux, la santé, le travail et la violence.
Le fonds contient des documents textuels, dont des mémoires, de la correspondance, des procès-verbaux, des communiqués de presse touchant l’organisme et divers comités. Il contient également des vidéos, des cassettes audio et des photographies concernant, entre autres, la Marche du pains et des roses .

Source du titre composé propre
Titre correspondant au nom du créateur du fonds

Notes générales
Traitement sommaire et provisoire.

Termes rattachés
Fédération des femmes du Québec

Aide   Panier vide